Face à Paris XIII, Anglet y était presque…

Comme annoncé, nous allons suivre la saison des Artzak, en interrogeant Jean-François Ladonne après chaque match. Cette nouvelle chronique nous donnera également l’occasion de parler des autres équipes qui composent le championnat élite de roller hockey et de vous faire découvrir quelques joueurs qui animeront cette compétition. Samedi dernier, les Basques recevaient pour leur première rencontre à domicile, le champion de France 2013, Paris XIII. Le club Angloy s’est incliné d’un but, dans les prolongations.

Culture Sport Jeff Ladonne Grenoble

La réaction de Jeff

« Nous commençons très mal la rencontre. On prend des buts bêtes, très bêtes… Mais nous sommes arrivés à recoller à chaque fois au score. Nous sommes même passés devant avant la mi-temps (4-2). C’était une très bonne chose, mais malheureusement nous avons été absents en début de seconde période. Les Parisiens en profitent et reviennent à 4-3. Malgré tout, nous arrivons à reprendre le large 5-3. Hélas, derrière, on encaisse deux pénalités qui coûtent cher. Alors qu’on avait le match en main, ils égalisent à 5-5. Ils marqueront en prolongations à seize (petites) secondes sur un tir lointain, dévié par deux fois… A la fin de ce match, nous avons beaucoup de regrets. C’était une équipe à notre portée. On aurait dû gagner. Nous n’avons pas joué la meilleure équipe du championnat, loin de là ! »

Adversaires d’un soir

Mathieu Bertin, Paris XIII

« On a eu un bon suspense, jusqu’au bout ! Le but d’Alex à la toute fin de l’overtime nous fait gagner. Ça nous fait du bien de repartir d’Anglet avec une victoire. D’autant plus qu’elle me semble méritée sur l’ensemble du match. En première mi-temps, on prend deux buts sur power play et tir de pénalité. Ce sont des fautes qu’on pourrait s’éviter et c’est ce qui nous avait fait défaut à Angers. Mais après ça, on a joué à quatre quasiment tout le match et on a davantage mis la main sur le palet. Et avec ça, on a été plus efficaces devant, avec six buteurs différents sur les trois lignes. Ça donne de la confiance et ça soude bien l’équipe des déplacements et victoires à l’extérieur comme celles-là. »

Alexandre Naud, Paris XIII

« Nous avions abordé la rencontre contre Anglet comme un match que nous devions gagner coûte que coûte afin de lancer notre saison, après une défaite lors de la première journée. Nous avions encore quelques incertitudes concernant notre groupe, notre jeu et notre potentiel. Nous nous devions donc de mettre un maximum d’intensité dès le début du match pour ne pas avoir à courir après le score. Chose que nous avons très bien faite sur la moitié de première période. Malheureusement pour nous, au fur et à mesure des minutes, nous avons laissé beaucoup trop d’espace à notre adversaire qui en a profité pour prendre le large au tableau d’affichage et mener de deux buts à la mi-temps.

Dos au mur en seconde période, nous devions lâcher les chevaux, gommer nos largesses défensives et améliorer notre efficacité devant le but, ce que nous avons réussi à faire. Nous arrivons donc à arracher l’égalisation en toute fin de match puis à le remporter, lors des prolongations.

On garde cependant quelques regrets, notamment celui de ne pas avoir su être plus efficaces en supériorité numérique. Cela nous aurait permis de remporter ce match dans le temps réglementaire. Nous sommes malgré tout repartis d’Anglet avec plus de certitudes et de réponses sur notre jeu, notre organisation. »

Culture Sport Anglet Artzak Paris XIII

La fiche technique

Anglet-Paris XIII : 5-6, après prolongations

DATE Samedi 18 octobre 2014. LIEU Anglet (Salle du Pignada). MI-TEMPS 4-2. ARBITRES MM. Vincent Delpeyrou et Stéphane Angélique.

BUTEURS : Nicolas Ruel (4e), Theo Fontanille (9e), Jean-François Ladonne (10e), Benjamin Couraud (19e), Clément Gibeaux (34e) pour Anglet; Edouard Clisson (2e), Mathieu Bertin (8e), William Prudent (30e), Casey Escarcega (38e), Alexandre Naud (41e), Alexander Caroll (54e) pour Paris XIII.

PÉNALITÉS : Jean-François Ladonne (37e), Nicolas Ruel (46e) pour Anglet; Pierre Carreyn (2e), Edouard Clisson (10e), Alexander Caroll (35e, 43e) pour Paris XIII.

ANGLET Le groupe : 1. Clément Peret, 7. Nicolas Ruel, 9. Simon Gibeaux, 15. Benjamin Couraud, 19. Thomas Panatier, 26. Gérôme Guérin, 34. Damien Lafourcade, 64. Kévin Chazalon, 79. Jean-François Ladonne, 89. Clément Gibeaux, 90. Paul Lafage, 92. Theo Fontanille.

PARIS XIII Le groupe : 1. Florian Barbe, 3. Mathieu Bertin, 6. Casey Escarcega, 9. Edouard Clisson, 10. Julien Clisson, 14. Alexander Caroll, 17. Lucas Mousset, 21. Charles Mercier, 36. Nicholas Campello-Toon, 55. Virgile Craplet, 72. William Prudent, 75. Pierre Carreyn, 77. Alexandre Naud.

Classement

1. Rethel : 6 pts (+13), 2. Angers & Grenoble : 6 pts (+9), 4. Garges : 6 pts (+3), 5. Aubagne : 3 pts (0), 6. Paris XIII : 2 pts (-6), 7. Anglet : 1 pt (-4), 8. Amiens : 0 pt (-7), 9. Villeneuve : 0 pt (-8), 10. Rouen : 0 pt (-9).

Le prochain match des Artzak

Face à Angers, à domicile (le 25 octobre)
Leur dernier match : victoire 4-2 contre Amiens.

Jeff Ladonne : « Angers est clairement le favori cette saison. Nous n’avons rien à perdre. De rencontrer le co-leader ne nous empêchera pas de faire le maximum, mais nous savons déjà que la tâche sera difficile ! »

Crédit photos : Philippe Durbet, imprim-écran dartfish.tv

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac’ @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l’UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There is one comment

Laisser un commentaire