Le B.O apprivoise la douleur

RUGBY-PROD2. Après une retentissante performance chez le voisin bayonnais la semaine dernière à l’occasion du derby basque, il fallait confirmer. Biarritz l’a fait avec un point d’avance (23-22) face à des dacquois sans complexe. (3 essais à 2). Leur défense est salutaire.

L’autre derby, basco-landais est lancé par Pierre Bernard (10). Cela commence par de l’affrontement direct avec deux mêlées successives ,stables l’une pour le B.O , l’autre pour l’USD. A la 6′, les visiteurs jouent les contres face à l’envie des biarrots. Tout part de Felipe Berchesi (10) qui prend l’intérieur de Joe Vakacegu (12), la balle file jusqu’à Joe Tuineau (5) qui cueille à froid Aguilera (0-7). A la 12′ , Bernard ouvre le compteur des siens après un hors-jeu à 10 mètres (3-7). Dax multiplie les temps de jeu et perd le ballon. Sur une phase de jeu classique en maul autour de Edwin Hewitt (5), l’arbitre accorde un essai de pénalité (10-7,18′). Arnaud Pic (9) tente un drop des 33 mètres après un contre sur Maxime Lucu (9) suite au renvoi. Les visiteurs , comme prévu utilisent comme prévu les extérieurs mais Lucas De Coninck (8) et Alex Arrate (13) font de bonnes montées défensives. Ce premier acte est presque sans répit, dense physiquement. Comme le premier rideau est à chaque fois vigilant et ce, dans les deux camps, les numéros 9 usent de coups de pieds par-dessus les regroupements. Sur l’un d’eux, Lucu a le bonheur de voir le ballon tromper Albain Meron (7) sur un rebond dans ses 22. Un temps de jeu et Botha file à l’essai en force (17-7,30′). On croit les landais abattus… Las ! Ils jouent dans l’avancée avec des passes au contact pour encore marquer et Méron se rachète de son erreur et aplatit ! (17-15,40′).

IMG_20171020_212539

T.Dubarry capte le ballon suite à une bonne touche dans les 22 de Dax / P-A.Carré 

En seconde période, le chassé-croisé continue. Si Bernard augmente le score après une faute (20-15,43′) Nicolas Cachet (15) l’arrière marque en suivant après une récupération sur l’aile gauche de Bureï qui passe après contact (20-22,47′). C’est alors que le revanchard deuxième ligne Jean-Baptiste Singer (longtemps suspendu) apporte sa puissance dans l’axe en jouant debout et le soutien est là ! Trois minutes plus tard, le score est scellé ici par Bernard (23-22). Le jeu est décousu, avec du jeu au pied d’occupation avec des relances sans conséquences. Puis, Dax fatigue et perd un peu de rythme, les rucks ne sont plus maitrisés offrant 2 turnovers. Malheureusement, le B.O ne construit pas correctement derrière.Pierre Justes, ailier gauche landais (72′) aurait pu c’est vrai, filer à l’essai de la gagne avec un coup de pied par-dessus dans les 22 des basques mais la défense locale était présente. En symbole du combat du soir, Lucu dégage vite le ballon après une mêlée dans son camp (80′).

Les biarrots ont vu leurs opposants se démener depuis leurs 22 sans utiliser le pied jusqu’à la 60′. Les avants ont été efficaces (mauls,mêlées, rucks) mais moins précis en touche contrairement aux dacquois. On peut penser que les locaux ont été des «gagne petit» mais ils peuvent se targuer sur ce bloc d’Octobre d’avoir 12 points pour le moment dans l’escarcelle (3 matchs sur 4 gagnés) avant un périlleux déplacement Jeudi à Grenoble. Gonsalo Quesada leur apprend à souffrir pour engranger et engranger pour se rassurer au classement. Méthodique on vous dit.

Stratégies :

++ : Mauls biarrots

++ : Touches dacquoises

Hommes de la partie :

++ : Singer (4), Maurens (4), Tuineau (5)

+ : Lucu (9), Devade (12) ,Manu (8)

Par Pierre-Alexandre Carré (@carr_pierre64)

Laisser un commentaire