Bayonne : Et bien, marquez jeunesse !

RUGBY.Les ciel et blanc s’octroient le bonus offensif face à Angoulême (41-12) grâce à l’insouciance de ses jeunes.Ils remontent à la 11ème place au classement.

«30 minutes de rugby seulement dans un match c’est insuffisant» (J.Rey)

«30 minutes de jeu seulement au rugby, ce n’est pas suffisant, la première mi-temps pour les avants est inadmissible». C’est par ces mots qui l’entraîneur des avants ,Joël Rey qualifie la partie. Pas de quoi pavoiser mais les bayonnais ont su montrer de belles qualités. Dès les premières minutes, les charentais ouvrent pourtant le score par l’arrière Jean Ric (0-3) à la suite d’une réception ratée sur engagement basque. Quelques minutes plus tard, la puissance des avants tels que : Beattie,Oulai permet de décaler l’arrière Julien Tisseron pour un premier essai (5-3).La défense bayonnaise est vigilante sur les relances de Ric et Fono suite aux gros renvois de Du Plessis. Ainsi, soit les ballons sont échappés au contact ou près des rucks. Le combat est clairement en mêlée, elles sont tantôt stables, tantôt difficiles et les charentais en ont l’avantage. Une faute du SAXV permet à Du Plessis de marquer 3 points (8-3).

Certaines touches pas droites engendrent des mêlées souvent au 50 mètres. Erwan Nicolas , le demi de mêlée tente de dynamiser le jeu avec son ouvreur Ilian Perreaux et Ikapote Fono avance dans la défense. Un hors-jeu est signalé. Jean Ric ne tremble pas (8-6).W.Du Plessis lui répond deux minutes plus tard (11-6,26′) avant que Jean Ric, encore ne réduise l’écart (11-9,29′). Une faute peu évidente de Huete au centre du terrain aurait pu permettre à l’arrière de donner l’avantage à ses coéquipiers mais des 46 mètres c’est manqué. Les bayonnais ne manquant pas d’envie tentent de relancer avec ce liant avants-arrières. Concrètement : toujours Beattie (touches, impacts) et Oulai (impacts) permettent à Emmanuel Saubusse et Martin Laveau de mettre le feu à la défense violette des 50 jusqu’au 22 et un placage haut est signalé. Du Plessis augmente le score (14-9) avant la mi-temps.

IMG_20171028_153422

Unité pour la journée de l’arbitrage à Jean-Dauger / Pierre-Alexandre Carré-CultureSPORT

Au retour, les basques reviennent avec de l’allant avec une touche déjà dans le camp charentais. Une multitude de temps de jeu permet de glaner une pénalité, Duputs a été actif (17-9).8 minutes plus tard, le SAXV revient à (17-12).Écoutez bien. En l’espace d’une demi-heure,l’Aviron punit son adversaire par Saubusse (24-12,50′) ,Sean Robinson (29-12,53′) , Laveau (34-12,61′) et essai de pénalité sur maul (41-12,67′). Joël Rey s’est montré élogieux envers la jeunesse de son équipe notamment Tisseron et Laveau « des gamins plein d’audace qui tirent le collectif vers le haut». Ils ont su profiter des dégagements avantageux de Ric ou Perreaux, réceptionnés vers la ligne des 40 le long de la ligne de touche.

«Angoulême continuera de lutter avec son petit budget et sa petite ville» (J.Ric)

En effet,le deuxième rideau composé de Tisseron-Du Plessis-Poki (1ère mi-temps) puis Tisseron-Laveau (en 2e) a été particulièrement vigilant pour relancer. Ils décrochent un bonus offensif synonyme de bouffée d’air frais. Le technicien Rey ne «s’enflamme toujours pas, le chemin est long avec des avants nuls en première partie de match». Vers la 80′ , Ric a failli sauver l’honneur des siens par un essai (pas accordé ) mais avec l’envie de voir «le SAXV lutter jusqu’au bout»  Il faudra  pour les locaux régler ce problème de constance et gagner deux matchs d’affilée. Quelle sera la recette de Rey,Etcheto,Berbizier ? À eux de ne pas être échaudés par le chaudron vert de Sapiac à Montauban la semaine prochaine.

Hommes de la partie :

+++ : Tisseron,Laveau (essais)

++ : Beattie, Fono, Oulai (impacts)

+ : Nicolas,Perreaux,Du Plessis (animation)

Par Pierre-Alexandre Carré (@carr_pierre64)

Laisser un commentaire