L’Aviron augmente la cadence avant la reprise du championnat

RUGBY. Porté par sa jeunesse en confiance, Bayonne l’emporte de belle façon contre la Section Paloise en amical.

Ils pouvaient en faire du « ventriglisse » comme une allégorie du plongeon à corps perdu dans un début de saison plus qu’ardu. En première mi-temps,les deux équipes adoptent un style de jeu cadenassé avec des défenses en place occasionnant des fautes de main. À 10 minutes de la pause, Bayonne trouve la faille par l’ailier gauche Arthur Duhau après un bon travail de Peyo Muscarditz avant que Colombet égalise à la 37′ (7-7).

Tactiquement :

  • L’Aviron s’appuie sur son centre franchisseur  Romain Barthélemy et sur Tristan Tedder l’ouvreur sud-africain adepte des remises intérieures. La mêlée est stable quand la touche ou les mauls sont contestés.
  • Pau s’en remet à des solutions individuelles pour jouer au contact , à ce titre Nicot et Malié sont remarqués.
  • Dans le jeu au sol, la présence de Evrard Oulaï, imposante, les contrarie. Ils observent alors que Duhau avancé sur son aile peut être surpris dans son dos. C’est pourquoi Tedder le supplée avant la mi-temps dans son rôle pour une meilleure lecture des trajectoires de balle.
  • Les rentrées de Willie Du Plessis et de Maka Polutele (numéro 8) ont été très utiles : le premier pour des passes sautées d’une impressionnante longueur pour lancer les ailiers et un jeu au pied posé. Le second pour des avancées en puissance et dégager les angles d’attaque ou de dégagement ! Simple !

Plusieurs profils de joueurs à suivre :

  • R.Barthélémy : franchisseur / buteur ; T.Tedder : animateur / passes courtes
  • M.Polutele & F.Taofifenua : percussions et stabilité en mêlée
  • E. Saubusse : organisateur / buteur ; F.Nabias : passes rapides / animateur
  • A.Duhau et R.Baget : vitesse / jeu au pied occasionnel

En deuxième mi-temps, Pau fait entrer ses pointures Top 14 qui feront courber l’échine aux locaux durant 15 minutes notamment avec Tom Taylor (ouvreur) ; Jesse Mogg (arrière) ; Franck Halai ( ailier droit)

Il suffira de la rébellion d’un jeune ailier Rémy Baget monté en pointe sur Mogg dans son camp pour sonner la révolte. Le deuxième ligne, Armandt Koster redonne en force l’avantage (14-7) avant que Lucas Rey n’égalise d’un essai en coin (14-14). C’est le revenant Abdel Boutaty qui n’avait plus porté le maillot ciel et blanc depuis 4 ans qui leur permet la victoire (21-14).

Le bilan de ces rencontres d’été est de 1 victoire et 1 défaite. Des oppositions utiles et ressemblantes à celles de Brive et de Mont de Marsan. À suivre !

Par Pierre-Alexandre Carré (@carr_pierre64)

Laisser un commentaire