Grand Prix des Etats-Unis : le baromètre

Vettel, intouchable, a décroché un huitième succès consécutif hier à Austin. C’est un record. Derrière lui, Romain Grosjean poursuit sa belle saison en se hissant pour la sixième fois sur un podium. Sur les cinq derniers grands prix, le pilote Lotus est deuxième au classement. Retour sur le GP US.

En hausse

Romain Grosjean (Lotus)
Jamais le Français n’aura autant impressionné son monde qu’en cette seconde partie de saison. Il suffit de regarder les statistiques. Sur les cinq dernières courses, Grosjean a inscrit 75 points, grâce à quatre podiums : c’est plus que tout autre pilote hormis Vettel (Red Bull, vainqueur pour la huitième fois d’affilé, un record) ! Ceci prouve la bonne dynamique du protégé d’Eric Boullier. Une spirale ascendante confirmée par l’épreuve texane. Romain a prit un départ adéquat, lui permettant de passer second. Dès lors, il n’y eut aucun changement. La monoplace propulsée par un moteur Renault est parvenue à maîtriser la vélocité de Mark Webber (Red Bull) durant le second relais. Souhaitons que Romain Grosjean puisse conclure cette saison sur une belle performance au Brésil, dimanche prochain !

Valtteri Bottas

Valtteri Bottas

Valtteri Bottas (Williams)
L’annonce de l’arrivée prochaine de Felipe Massa en lieu et place de Pastor Maldonado a semble-t-il donné un coup de fouet à Valtteri Bottas ! Le débutant a marqué à Austin ses premiers points en Formule 1, en signant une brillante huitième place, compte tenue du manque de compétitivité de la FW35. En effet, peu d’observateurs osaient parier sur une perf’ de l’écurie privée, et encore moins sur le rookie finlandais. Pourtant, il semblerait que ce soit bien ce dernier qui prenne le pas sur son équipier Maldonado. Le Vénézuélien traverse cette année comme un fantôme, multipliant les contre-résultats (hormis une dixième place à Budapest) ; le vainqueur du GP d’Espagne l’an passé n’hésite d’ailleurs pas à incriminer son équipe sur ce manque de rapidité ! Il faut préciser que Maldonado cherche activement un volant pour la saison prochaine, et n’est plus en odeur de sainteté à Grove.
Alors qu’il ne reste plus qu’une épreuve, Bottas est entrain de remplir ses objectifs du printemps : emmagasiner de l’expérience et rivaliser avec son co-équipier.

En baisse

Felipe Massa (Ferrari) et Heikki Kovalainen (Lotus)
Ces deux pilotes avaient pour objectif majeur de contribuer à la lutte pour le classement des constructeurs. Hélàs, force est de constater qu’ils ont échoué. Alors que le reste du peloton ne passait qu’une fois par la case stands, le Brésilien aussi bien que le Finlandais ont doublé la mise. La faute à un aileron avant défectueux pour Heikki, à des pneus usés pour Felipe. En remplaçant au pied levé son compatriote Kimi Räikkönen, Heikki Kovalainen n’avait que très peu de temps pour s’acclimater à la Lotus E21. Cela s’est ressenti ce dimanche, où « Kova » a lentement glissé au classement pour terminer quatorzième, deux positions derrière Massa. L’ancien pensionnaire McLaren, vainqueur du GP de Hongrie 2008 se doit de marquer des points à Sao Paulo. Un tracé qu’affectionne Felipe Massa. Devant son public, le vice-champion 2008 aura a cœur de finir sa carrière chez les Rouges de belle manière. L’objectif du rang de dauphin dans le championnat des équipes semble difficilement atteignable pour Ferrari et Lotus, respectivement à 15 et 33 unités de Mercedes-AMG.

L’équipe Force India
Une fin de saison en dents de scie pour l’ex-écurie Jordan ! Après un respectable résultat d’ensemble à Abu Dhabi, Adrian Sutil et Paul Di Resta ont connu des fortunes diverses. Le pianiste allemand a fini son week-end américain sur une mauvaise note, en s’accrochant avec Maldonado en pleine ligne droite et à 300km/h, entraînant l’intervention de la voiture de sécurité. Heureusement, plus de peur que de mal, même si la monoplace ne pût repartir. L’Écossais est parvenu à rallier l’arrivée, mais à une bien décevante quinzième place. Sauber reprend huit points dans l’optique de la bataille avec Force India, mais l’écart reste tout de même conséquent (24 points), Force India devrait donc finir en tant que sixième meilleure formation au championnat des marques.

Crédits photos : page Facebook Williams F1 Team et GPUpdate.net

Laisser un commentaire