Marketing Tennis de Table

Cornilleau, un demi-siècle de ping-pong « made in France »

Leader mondial du ping-pong outdoor, l’entreprise française fête ce mois-ci la production de ses toutes premières tables. Flashback.

Noël approche. À grands pas. Mais quel rapport avec le ping-pong me direz-vous ? Eh bien Cornilleau a connu un véritable coup de boost lors des fêtes de fin d’année 1969. Un véritable conte de fées. Après avoir conçu trois prototypes, Emile Cornilleau, menuisier de métier depuis 1946, et son fils Pierre se sont vus commander près de 300 tables par le BHV de Paris en prévision de Noël. Prise de court, la menuiserie familiale, qui a dû investir toutes ses économies, est tout de même parvenue à relever le pari dans son atelier basé au sein d’un vieux bâtiment agricole à Bonneuil-les-Eaux.

Pierre Cornilleau. Crédits photos : DR.

Un demi-siècle plus tard, l’entreprise est toujours implantée dans l’Oise. Mais ses effectifs (85 personnes), son chiffre d’affaires (27 millions d’euros) et sa production « made in France » (80 000 tables par an) ont considérablement évolué, explosé. Présente sur les cinq continents (80 pays au total), la marque réalise près de 50% de son chiffre d’affaires à l’export. Depuis sa création, la société a produit plus de trois millions de tables (l’équivalent d’un Paris-Pékin). La marque a réussi à s’imposer comme l’une des références internationales (tables, raquettes et accessoires) en révolutionnant l’univers du ping de loisir et en démocratisant le ping d’extérieur grâce à ses équipes de recherche et développement, sa culture design (résolument moderne) et sa stratégie d’innovation. Cornilleau accompagne aujourd’hui de nombreux pongistes, parmi les meilleurs mondiaux.

L’historique

1988 : Cornilleau révolutionne le ping de loisir

L’innovation a toujours été l’atout majeur de la marque. Dans les années 80, il souffle comme un air de liberté en France. Les sports d’extérieur et les loisirs en famille ont le vent en poupe. Mais, le ping-pong d’extérieur reste malgré tout en marge : les tables sont trop onéreuses. Pierre Cornilleau décide de les rendre accessibles au grand public et révolutionne le ping, en utilisant un matériau jusque-là réservé au monde du bâtiment : le stratifié massif. Un tournant dans l’histoire du ping ! Sept ans plus tard, Cornilleau pousse l’innovation encore plus loin et réalise un coup de génie : la table compacte (pliable). Une invention majeure qui répond aux nouvelles exigences des pongistes de loisir en matière de sécurité et de praticité.

Jacques Secrétin, légende du ping français, en 1982. Crédits photos : DR.

Années 2000 : Cornilleau élargit ses horizons

Les années 2000 marquent une période charnière pour la marque : Pierre Cornilleau prend sa retraite et passe les rênes à Michel Zany, alors directeur commercial. Convaincu que le développement passera par l’international, celui-ci part à la conquête des marchés étrangers. Tout comme Pierre Cornilleau avait su imaginer les innovations, pour créer un écart technologique déterminant avec la concurrence, Michel Zany intègre une nouvelle culture design au centre de la stratégie d’innovation de la marque, renforçant ainsi son image et son leadership.

Nicolas Gréno (@nicolasgreno) avec communiqué de presse

0 comments on “Cornilleau, un demi-siècle de ping-pong « made in France »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :