Publicités
Cyclisme

Les équipes World Tour 2020 : Cofidis (6/19)

Présentation de la saison cycliste 2020 : L’équipe nordiste effectue son grand retour dans l’élite. À cette occasion, elle a débauché un coureur de classe mondiale (Elia Viviani) et Guillaume Martin, capable d’une belle performance sur un grand tour.

Présentation suivante : Deceuninck-Quick Step

Dix ans après l’avoir quittée, Cofidis est enfin de retour dans l’élite mondiale. Le travail de longue haleine mené depuis fin 2017 par Cédric Vasseur a payé ses fruits. « Il s’agit d’un nouveau départ, cette accession est essentiellement basée sur des critères sportifs », rappelle le manager et ancien coureur (2002-2005). La formation nordiste, qui rejoint ainsi les équipes AG2R La Mondiale et Groupama-FDJ, est assurée de conserver son statut « World Team » jusqu’en 2022.

« Cela nous offre la garantie de participer aux courses les plus prestigieuses, s’est réjouit Christophe Laporte, neuf victoires au compteur en 2019, sur le site officiel de son équipe. Nous avions déjà l’habitude d’être présent sur le Tour, la Vuelta et nombre de classiques. La plupart d’entre nous vont découvrir le Giro mais aussi des événements aux quatre coins du globe, à l’image de notre début de saison (Australie, Gabon, Argentine). Le programme s’annonce chargé mais on ne peut pas rêver mieux. »

Afin d’anticiper ce passage de deuxième à première division, le staff a procédé à un important turnover (dix arrivées pour autant de départs). La Cofidis a recruté en conséquence. Avant d’accueillir ses nouvelles recrues, exit le sprinteur vosgien Nacer Bouhanni (aucune victoire, trois tops dix en 2019) et Hugo Hofstetter (vainqueur de l’UCI Europe Tour et de la Coupe de France 2018). Les deux coureurs, dont la communication avait du mal à passer avec Cédric Vasseur, ont trouvé un point de chute du côté d’Arkea-Samsic et d’Israël Start-up Nation.

Viviani, Martin : recrues phares

Après avoir décroché vingt bouquets en 2019 (soit un de moins qu’en 2018), l’équipe française espère améliorer son total victoires avec Elia Viviani, qui a quitté la Deceuninck-Quick Step. « Cofidis mérite d’être en World Tour, soutient le champion d’Europe en titre. L’équipe a été bâtie afin que cela ne se limite pas seulement à une expérience de plus mais pour s’y installer durablement. C’est un changement de mentalité. » En plus d’arriver avec son frère Attilio, l’Italien a également fait suivre son poisson-pilote Fabio Sabatini.

L’intersaison des Nordistes a également été marqué par la signature de Guillaume Martin (Wanty-Gobert). Aux portes du top 10 sur le dernier Tour (12e), le deuxième coureur tricolore au classement mondial (45e) espère « contribuer à aider l’équipe à grandir encore et à se faire sa place au niveau World Tour. Cette nouvelle n’est pas une finalité : c’est le début d’une belle aventure, une nouvelle étape de franchie. »

La Cofidis s’appuiera également, à n’en pas douter, sur Jesus Herrada (vainqueur d’étape sur son tour national en août, le seul succès estampillé World Tour), Nicolas Edet (porteur du maillot Rouge de cette même Vuelta) ou Stéphane Rossetto (vice-champion de France du chrono et animateur du Tour).

Jesus Herrada, juste après avoir coupé la ligne d’arrivée de la 6e étape en vainqueur. Crédit photo : page Facebook de la Vuelta.

Abréviation : COF
Pays : France
28 coureurs
8 nationalités (12 Français, 4 Belges, Espagnols et Italiens, 1 Érythréen, Australien, Danois et Allemand)
Transferts : 10 arrivées et 10 départs
Vélo : De Rosa
Sur le web : Site l Twitter l Facebook l Instagram

En 2019…

Nom : Cofidis
Catégorie : Continentale Pro
Victoires : 20 dont 1 en World Tour (1 étape sur les grands tours : à la Vuelta)
Classement mondial : 21e
Meilleur coureur au classement mondial : Jesus Herrada (56e)
Meilleur coureur dans un grand tour : Nicolas Edet (18e de la Vuelta)
Meilleur coureur dans un Monument : Hugo Hofstetter (19e de Paris-Roubaix)

L’effectif 2020

Piet Allegaert (24 ans, BEL, Sport Vlaanderen-Baloise en 2019)
Fernando Barcelo (23 ans, ESP, Euskadi-Murias en 2019)
Natnael Berhane (28 ans, ERY)
Dimitri Claeys (32 ans, BEL)
Simone Consonni (25 ans, ITA, UAE-Emirates en 2019)
Nicolas Edet (32 ans, FRA)
Eddy Finé (22 ans, FRA, VC Villefranche Beaujolais en 2019)
Nathan Haas (30 ans, AUS, Katusha-Alpecin en 2019)
Jesper Hansen (29 ans, DAN)
Jesus Herrada (29 ans, ESP)
José Herrada (34 ans, ESP)
Victor Lafay (23 ans, FRA)
Christophe Laporte (27 ans, FRA)
Mathias Le Turnier (24 ans, FRA)
Cyril Lemoine (36 ans, FRA)
Guillaume Martin (26 ans, FRA, Wanty-Groupe Gobert en 2019)
Luis Angel Maté (35 ans, ESP)
Marco Mathis (25 ans, ALL)
Emmanuel Morin (24 ans, FRA)
Anthony Perez (28 ans, FRA)
Pierre-Luc Périchon (32 ans, FRA)
Stéphane Rossetto (32 ans, FRA)
Fabio Sabatini (34 ans, ITA, Deceuninck-Quick Step en 2019)
Damien Touzé (23 ans, FRA)
Kenneth Vanbilsen (29 ans, BEL)
Julien Vermote (30 ans, BEL, Dimension Data en 2019)
Attilio Viviani (23 ans, ITA, Arvedi Cycling ASD en 2019)
Elia Viviani (30 ans, ITA, Deceuninck-Quick Step en 2019)

Les départs : Darwin Atapuma (Colombia Terra de Atletas-GW Bicicletas), Nacer Bouhanni (Arkea-Samsic), Filippo Fortin (Felbermayr Simplon Wels), Hugo Hofstetter (Israël Start-up Nation), Bert van Lerberghe (Deceuninck-Quick Step), Julien Simon et Geoffrey Soupe (Total Direct Énergie), Zico Waeytens (arrêt), Rayane Bouhanni, Loïc Chetout

Nicolas Gréno (@nicolasgreno). Crédit photo de la une : Pauline Ballet.

Publicités

0 comments on “Les équipes World Tour 2020 : Cofidis (6/19)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :