Publicités
Basket Sport féminin

Anglet Côte Basque Basket : « Une saison surprenante »

Tout au long de cette saison 2019-2020, Baptiste Ibarlosa, le coach de l’Anglet Côte Basque Basket a pu compter sur ses deux ailières Lucie Azens et Cyriane Glère pour être rapides sur les dribbles et solides pour finir au panier.

Les deux jeunes joueuses font ici à la fois un bilan de leur saison respective et racontent leur quotidien en cette période de confinement.


cultureSPORT : Après plus d’un mois de confinement en France, comment allez-vous ?

Lucie Azens : Pour l’instant, tout se passe bien même si la longueur du confinement commence à se faire sentir. Je suis isolée avec une partie de ma famille dans la campagne et tente de rester le plus possible active. Cela dit, le rythme de vie que je connaissais habituellement à Bayonne me manque de plus en plus.

Cyriane Glère : En ce qui me concerne, ça va, je n’ai pas trop à me plaindre de ma situation. Je tente de m’occuper comme je peux et profite surtout d’être confinée avec ma famille que j’ai peu l’occasion de voir en temps normal.

« J’ai surtout ressenti de la frustration »

Cyriane Glère

cultureSPORT : À quoi ressemblent vos journées durant cette période de confinement ?

Lucie Azens : Elles sont surtout rythmées par mes études (NDLR : elle poursuit actuellement des études de comptabilité et de gestion) en vue d’examens qui doivent se dérouler à la fin du mois de mai. Je m’efforce également de trouver des moyens de me défouler en pratiquant un peu de basket ou en effectuant les séances de sport que nous a proposées notre préparateur physique.

Cyriane Glère : Après m’être levée, je pars faire un peu de course à pied pour me détendre avant de me mettre au travail pour le reste de la journée (NDLR : elle prépare actuellement le concours de professeur de mathématiques). De plus, comme je l’ai dit auparavant, je profite de cette période pour passer du temps avec ma famille.

Lucie Azens. Crédit photo : Artizar Photo.

cultureSPORT : Alors que l’ACBB était en tête du championnat de Nationale 2, la Fédération Française de Basket-ball a décidé de mettre un terme à la saison. Comment avez-vous vécu cet arrêt brutal ? L’aviez-vous envisagé ?

Lucie Azens : Pour ma part, quand j’ai appris que la saison était annulée, je suis passée par des moments assez compliqués. J’ai eu du mal à réaliser que tout était fini d’autant plus que, même si rien n’était acquis, on se dirigeait vers une fin de saison très excitante. Maintenant, en ce qui concerne la décision qui a été prise, je la respecte.

Cyriane Glère : Lorsque la décision est tombée, j’ai surtout ressenti de la frustration du fait qu’on n’ait même pas pu se dire au revoir et qu’on ait dû se quitter précipitamment, sans savoir ce qui nous attendait. Après, au vu de la situation sanitaire, je m’attendais à ce que cette décision soit prise. Selon moi, elle satisfait la majorité d’entre nous.

« Je serais très triste de quitter l’ACBB »

Lucie Azens

cultureSPORT : Néanmoins, quel bilan tirez-vous de cette fabuleuse saison de l’ACBB ?

Lucie Azens : Cette sixième et certainement ultime saison pour moi au sein de l’ACBB a été très surprenante car tout d’abord le groupe était assez nouveau avec des joueuses qui arrivaient d’horizons différents. Ensuite, malgré un début de saison assez mitigé, nous avons su peu à peu enchaîner les bonnes performances, ce qui nous a permis de grimper tout en haut du classement. Malgré mon choix de privilégier mes études, je serais très triste de quitter ce club (NDLR : en fonction des résultats acquis). En somme, de ces six années passées à Anglet, je retiens beaucoup de bons moments. J’y ai appris énomrément de choses.

Cyriane Glère. Crédit photo : Artizar Photo.

Cyriane Glère : Cette saison 2019-2020 a été plus que satisfaisante non seulement au vu des résultats à proprement dit mais aussi en ce qui concerne l’environnement autour du club. Par rapport aux dernières années où l’ACBB se battait jusqu’à la fin de la saison pour le maintien, c’est certain que cette année ne s’est pas déroulée dans l’ambiance que j’ai connue lors des précédents exercices. Maintenant, si l’on se projette vers le futur, je souhaite que l’on réalise une aussi belle saison mais cela dépendra de plusieurs facteurs à commencer par la composition de notre prochain effectif.

cultureSPORT : Quel dernier message avez-vous à faire passer aux supporters d’Anglet ?

Lucie Azens : Je remercie nos géniaux supporters de nous avoir soutenues tout au long de la saison que ce soit dans les bons comme dans les mauvais moments. J’espère de tout cœur qu’ils continueront à se rendre aussi nombreux à El Hogar lors de la prochaine saison.

Cyriane Glère : Je souhaite tirer un coup de chapeau à l’ensemble des suiveurs de l’ACBB qui nous ont soutenues durant toute l’année et j’ai hâte de les retrouver au plus vite sur notre parquet.

En quelques mots…

Un avis global sur la saison ?

Lucie Azens : Surprenante autant en ce qui concerne les résultats que l’ambiance dans l’équipe.

Cyriane Glère : Géniale, certainement l’une de mes meilleures saisons au sein de l’ACBB.

Le meilleur moment de la saison ?

Lucie Azens et Cyriane Glère : La victoire face à l’Élan Chalossais (48-40), lors de la 17e journée. Il s’agissait du match le plus attendu de la saison. Beaucoup de nos proches avaient fait le déplacement.

Le moment le plus difficile de la saison ?

Lucie Azens : Le match face à Nantes, un déplacement qui fut assez compliqué.

Cyriane Glère : La défaite face à Basket Landes à domicile. Cette défaite nous a fait très mal.

L’ambiance dans l’équipe ?

Lucie Azens : C’est certainement la meilleure ambiance que j’ai connue au cours de mes années à Anglet. Même si nous n’avions pas toutes le même âge, nous nous sommes très bien entendues et avons déjà prévu de nous retrouver à la fin du confinement.

Cyriane Glère : Même si l’effectif était assez nouveau, cela s’est super bien passé entre nous. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble tout au long de la saison.

Propos recueillis par Bixente Gorostegui (@GorosteguiB). Crédit photo de la une : Artizar Photo.

Publicités

0 comments on “Anglet Côte Basque Basket : « Une saison surprenante »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :