Grand Prix de Singapour : le baromètre

Comme attendu, la course nocturne a duré deux heures, et a vu une nouvelle victoire de Vettel !

Culture Sport Sebastian Vettel Singapour

En hausse

Sebastian Vettel (Red Bull) 
Encore une fois, Sebastian Vettel a dominé outrageusement ses concurrents, en remportant pour la troisième fois d’affilé le GP de Singapour ! Cette démonstration de force n’a souffert d’aucune contestation, et pour cause : il a mené la course du premier au dernier tour. Nico Rosberg (Mercedes-AMG) n’a rien pu faire lors du départ et au restart. Par exemple, après la période sous la voiture de sécurité, le pilote Red Bull s’octroyait une colossale avantage de sept secondes en l’espace de deux boucles ! Une performance incroyable qui prouve la vélocité de l’homme et de la RB9, inarrêtables.

Fernando Alonso (Ferrari) et Kimi Räikkönen (Lotus) 
A l’issue des qualifications, peu de monde aurait parié sur un podium du taureau espagnol et de l’homme de glace. Pourtant, les deux ex-champions du monde et futurs coéquipiers (Räikkönen rejoindra la Scuderia en 2014) ont admirablement redressé le tir en course. En s’élançant treizième, Kimi Räikkönen ne semblait pas en mesure de remonter, d’autant plus qu’il avouait souffrir du dos. Sans faire de vagues, le Finlandais se fit une place dans le Top 10 pendant la première heure. Mais ce fut durant les vingt derniers tours qu’il haussa le rythme, sous la menace du trio Webber (Red Bull), Rosberg et Hamilton (Mercedes-AMG). Son dépassement par l’extérieur sur Jenson Button (McLaren) peut être considéré comme la plus belle action de l’épreuve ! A l’arrivée, sa troisième place sonne comme une victoire, car il revient à deux points de Lewis Hamilton.
Sur la seconde marche du podium, on retrouve Fernando Alonso. Lui aussi peut s’estimer heureux d’un tel résultat. En effet, son septième temps des qualif’ ne le satisfaisait pas. Il a donc décidé de se reprendre le lendemain et de quelle manière. Celui que l’on pourrait surnommer « Monsieur départ canon » n’a pas fait dans la dentelle, en doublant quatre monoplaces en un virage ! Cet opportunisme, allié à un pilotage nerveux, lui permet de sauver les meubles en de nombreuses reprises. L’équipe Ferrari peut le remercier.

L’équipe McLaren
Dans la bataille qu’elle mène avec Force India, l’écurie chromée a gagné la manche singapourienne. Dix unités ramenées grâce à un honnête résultat d’ensemble (Button et Perez 7ème et 8ème) contre seulement un point pour Sutil (Force India). Malheureusement pour l’équipe cinquantenaire, la stratégie osée de leurs hommes n’a pas payé, puisque le champion du monde 2009 était en lice pour le podium avant les dernières minutes d’effort.

En baisse

L’équipe Toro Rosso
En étant quelque peu mauvaise langue, nous pourrions remercier Daniel Ricciardo (Toro Rosso) pour avoir relancé l’intérêt de la course ! C’est bien l’Australien, en partance pour l’écurie sœur Red Bull, qui s’est encastré dans le mur de pneus peu avant la mi-course, et qui a déclenché l’apparition de la Safety-Car. Tout n’est pourtant pas à jeter pour le futur équipier de Vettel. Sa belle séance d’essais, qui lui a permis de glaner le neuvième temps, aurait pu déboucher sur une nouvelle arrivée dans les points. C’est réellement dans ce domaine que Jean-Eric Vergne a du progrès à faire. Le Français a échoué aux portes de la Q3. Le dimanche ne lui a pas donné plus de satisfaction, puisqu’il a terminé à une discrète quatorzième position. Attention à ne pas se faire rattraper par Sauber au classement des constructeurs !

Romain Grosjean (Lotus)
Quelle cruelle désillusion pour le Français ! Si Romain fait partie de notre rubrique négative, ce n’est pas à cause de son pilotage. Alors qu’il lorgnait sur une arrivée dans les trois premiers, un important problème mécanique força la monoplace à s’immobiliser de longs instants dans les stands. Dès lors, tout espoir de performance s’étant envolé, il ne restait plus qu’à rentrer définitivement dans le garage.

Crédit photo : Facebook officiel du RedBull Racing

Publicités

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s