Culture Sport d’Or cyclisme 2014

TROPHÉES DE FIN D’ANNÉE. Alberto Contador Vélo d’Or Vélo Magazine 2014, le même Contador & Alejandro Valverde élus coureurs de l’année ex-æquo, chez eux en Espagne par Ciclismo a fondo, le Mendrisio d’or décerné à Vincenzo Nibali, Michal Kwiatkowski consacré par le Het Nieuwsblad… Mais qui va bien pouvoir décrocher notre Culture Sport d’Or ? A vous de voter !

Pour la première fois depuis de nombreuses années, nous réduisons le nombre de coureurs nommés pour le Culture Sport d’Or cyclisme. De quinze, la liste est raccourcie à dix membres, comme pour les autres sports.

L’an passé, les supporters (Portugais ou pas) de Rui Costa ont donné de la voix. Ils avaient élu le champion du monde de l’époque à une écrasante majorité. Vainqueur du Tour de Suisse pour la deuxième fois (Costa a même triplé cette saison) mais également auteur d’un doublé sur la Grande Boucle, il avait capitalisé 3278 points contre 29 pour son dauphin Chris Froome, lauréat du centième Tour de France et de quatre courses à étapes auparavant. Il n’y avait pas eu photo, clairement. Le score était sans appel.

Culture Sport d'Or cyclisme 2014

Cette année, qu’en sera-t-il ? Comme chaque édition, nous alignons en général les vainqueurs des trois Grands Tours, à savoir Nairo Quintana (Giro d’Italia), Vincenzo Nibali (Tour de France) et Alberto Contador (Vuelta a Espana) en 2014. S’ajoute ensuite le numéro un mondial, le plus régulier de tous, présent de février à octobre, Alejandro Valverde mais aussi le nouveau champion du monde, le successeur de Rui Costa (tenant de notre trophée fictif), Michal Kwiatkowski.

Derrière les porteurs des plus belles tuniques du cyclisme (les maillots rose, jaune, rouge et arc-en-ciel), nous retrouvons Fabio Aru (seul coureur – avec Valverde – à s’être glissé dans le top cinq de deux courses de trois semaines), Simon Gerrans (numéro trois World Tour après avoir remporté le Down Under, Liège-Bastogne-Liège et les deux GP au Canada, Québec + Montréal), Alexander Kristoff (14 bouquets cette année dont Milan-San Remo et deux étapes du Tour), Marcel Kittel (14 victoires dont quasiment la moitié (6) sur des étapes de GT) et John Degenkolb (10 succès dont un quadruplé sur la Vuelta et une très belle deuxième place à Paris-Roubaix derrière Terpstra).

Quelques stats

100% des coureurs sont issus d’une équipe World Tour – 2 Astana (Aru, Nibali), 2 Giant-Shimano (Degenkolb, Kittel) et 2 Movistar (Quintana, Valverde) – 8 Européens, 1 Américain du Sud et 1 Océanien – 3 nouveaux (Aru, Kristoff, Kwiatkowski) – 1 ancien vainqueur (Contador, en 2008 et 2009) – 3 anciens coureurs déjà sur le podium (Nibali -3e en 2013, 2e en 2010-, Rodriguez -2e en 2012- et Valverde -2e en 2008, 3e en 2009-)

Le vote

Palmarès

2013 : 1. Rui Costa (3278 pts), 2. Chris Froome (29), 3. Vincenzo Nibali (19)
2012 : 1. Bradley Wiggins (91 pts), 2. Joaquim Rodriguez (70), 3. Tom Boonen (63)
2011 : 1. Philippe Gilbert (134 pts), 2. Thomas Voeckler (77), 3. Cadel Evans (58)
2010 : 1. Philippe Gilbert (19 pts), 2. Vincenzo Nibali (16), 3. Alberto Contador et Alexandre Vinokourov (16)
2009 : 1. Alberto Contador (95 pts), 2. Fabian Cancellara (56), 3. Alejandro Valverde (34)
2008 : 1. Alberto Contador (129 pts), 2. Alejandro Valverde (111), 3. Tom Boonen (91)
2007 : 1. Cadel Evans (17 pts), 2. Tom Boonen (14), 3. Fabian Cancellara (13)

Nicolas Gréno. Crédits photos : pages Facebook officielles du Tour de France, du Giro d’Italia, d’Omega Pharma-Quick Step, des Grands Prix cyclistes (Montréal et Québec)

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There is one comment

Laisser un commentaire