Grand Prix du Brésil : le baromètre

Après quelques courses animées en milieu de saison, la F1 redevient le remède imparable contre l’insomnie, en atteste le peu d’action lors du Grand Prix du Brésil remporté par… une Mercedes.

En hausse

Nico Rosberg (Mercedes-AMG)
277826

Nico Rosberg se réveille en fin de saison !

Cinquième pole position consécutive, deuxième victoire d’affilée ! Nico Rosberg est entrain de sauver la mise en cette dernière partie d’exercice 2015. Comme à Mexico, l’Allemand a maîtrisé la menace Hamilton pour virer en tête au premier virage. Dès lors, l’on sentait que le plus dur était déjà fait. Malheureusement pour les fans qui ne demandent qu’une réelle bagarre entre les deux hommes, Rosberg n’a jamais eu à défendre son rang. Par ce succès, Nico sécurise la seconde place finale au classement des pilotes, la moindre des choses quand on sait la voiture ultra-dominante dont il dispose.

En baisse

Lewis Hamilton (Mercedes-AMG)

Une fois n’est pas coutume, le Britannique doit s’incliner face à son équipier. Le triple champion du monde a été placé sous le joug de l’autre Flèche d’argent, lors des qualifications, mais aussi en course. Malgré un meilleur envol, Lewis n’a pu prendre l’ascendant, la faute selon lui à la complexité des monoplaces. En effet, il est impossible de rester dans l’aspiration d’une voiture sans dégrader prématurément les pneus. L’unique option est donc de dépasser rapidement son adversaire ; hélas Hamilton n’a pu porter la moindre attaque lors des soixante-et-onze tours.
Cette seconde défaite d’affilée est-elle le fruit d’un certain relâchement ? Depuis qu’il a été couronné à Austin, l’ancien protégé de McLaren est dominé par Rosberg. Sa déception à l’issue de la course était évidente : là où Rosberg et Vettel se congratulaient, Hamilton gardait sa visière fermée dans son coin, le temps de faire baisser sa frustration. Pas de doute, un tel comportement est le propre des champions qui ne visent que la victoire, et rien d’autre !

Les pilotes McLaren
sans-titreh

Nico Rosberg se réveille en fin de saison !

Deux champions du monde, une écurie historique, mais aucun résultat probant. L’équipe McLaren a bien du mal à entrevoir le bout du tunnel cette saison. Jenson Button (14ème) et Fernando Alonso (15ème) ont mené une course anonyme, comme trop souvent en 2015. Il faut une sacré dose d’autodérision pour grimper sur le podium…à l’issue de la Qualif 1, dans laquelle les deux voitures noires ont été éliminées ! Quelques instants auparavant, l’Espagnol avait déclenché l’hilarité générale en faisant une séance bronzette près de sa machine meurtrie (moteur cassé). Dans un registre plus sérieux, l’ambiance dans le clan Honda n’est pas des plus joyeuses : Alonso a changé par deux fois de bloc moteur en un week-end. Il est assez triste de voir une formation de la trempe de McLaren, menée par deux illustres pilotes, se traîner à l’arrière du peloton. On ne peut qu’espérer un retour aux affaires en 2016, le dernier Grand Prix à Abu Dhabi n’annonçant aucune évolution majeure sur la MP4-30.

Medhi Casaurang

Publicités

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s