Le Portel : du basket et des hommes !

BASKET. Promu en fin de saison dernière de Pro B en Pro A, le club du Pas-De-Calais de Le Portel n’en finit pas de surprendre le monde du basket. Analyse d’un club en tout point atypique.

Une petite ville de 10 000 âmes au coeur du Pas-De-Calais. Le Portel, situé en banlieue de Boulogne-sur-Mer ne paie pas de mine mais reste un village d’irréductibles qui fait face aux grandes villes de Pro A. Nancy, Strasbourg, Cholet, Limoges, toutes les équipes se sont cassées les dents sur cette bande d’américano-gaulois sortis de nulle part. Encore en Nationale 2 (5e division nationale) à l’entrée dans le nouveau millénaire, Le Portel se construit petit à petit. Puis viennent les grandes années avec, en 2002-2003, la découverte de la Nationale 1 (qui est désormais le 3e niveau national) : le club évolue alors dans la salle Carpentier, rapidement appelée « le chaudron » de par l’affluence et l’ambiance qui y règne. Une salle qu’il quittera en 2007.

Un club sans salle fixe pendant des années

Lors de la saison 2006-2007 justement, en terminant deuxième derrière Saint-Vallier, le club accède en Pro B ; c’est l’entrée dans la Ligue Nationale de Basket, le passage au professionnalisme et surtout une délocalisation avec des rencontres disputées dans la salle Damrémont à Boulogne-sur-Mer. Mais, avec la montée de Boulogne en Pro A, le club doit déménager au gymnase Giraux Sannier à Saint-Martin-Boulogne. C’est en 2015, que la nouvelle salle du « Chaudron » est livrée. Le club entre dans une nouvelle dimension sportive qui sera suivi de fait puisqu’il accède à la Pro A un an plus tard en 2016 dans son enceinte dernier cri toute de vert et blanc décorée.

culturesport-le-portel-salle

Cliquez sur le document pour voir la différence entre les deux salles.

Un entraîneur de renom pour un projet ambitieux

En 2012, alors que le club est en Pro B, il fait appel à un entraîneur de renom : Eric Girard. Ce dernier va faire vivre de grandes heures au club portelois malgré un parcours personnel chaotique et chahuté par un cancer. Un cancer qui a décuplé les forces de ses joueurs et de ses soldats comme le meneur Benoît Mangin ou Jakim Donaldson au club depuis de nombreuses années. Le meneur français expliquait en 2016 à nos confrères de France 3  la force de son coach : « Il arrive à se faire comprendre, quoi qu’il arrive. En 2015, avant d’entrer en jeu, Eric Girard m’avait écrit quelque chose sur le parquet. » C’est assurément un meneur d’hommes hors pair qui conduit le Portel actuellement.

culturesport-le-portel-basket

Cliquez sur le document pour en savoir plus sur le parcours d’Eric Girard.

Les Portelois se retrouvent aujourd’hui dans un championnat ultra concurrentiel où il se retrouve à faire office de petit poucet. Cependant, les portelois font mieux que résister malgré la faible taille de la ville face à des agglomérations qui sont jusqu’à 10 fois plus importantes.

culturesport-le-portel-graphique

Actuellement à la 12e place du championnat de Pro A, le club se dirige vers un maintien assez tranquille alors qu’on lui promettait l’enfer. Nancy est la dernière équipe en date à être venue se casser les dents dans le Chaudron vendredi 10 février. En effet, les vikings se sont imposés 98 à 64 contre le dernier du championnat.

Rémy Mességué (@RemyMessegue)

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Laisser un commentaire