Les jeunes pousses du sport Tennis

Petits As : Sarah Iliev, un mental de fer

LicenciĂ©e au TCP Ostwald, l’Alsacienne Sarah Iliev s’est qualifiĂ©e, non sans mal, pour les quarts des Petits As, aux dĂ©pends de l’AmĂ©ricaine Brooklyn Olson (2-6, 7-5, 6-4), ce jeudi 30 janvier.

Elle est passĂ©e si près de la sortie… MenĂ©e 2-6, 2-4 par Brooklyn Olson, Sarah Iliev a sauvĂ© une balle de break, Ă©vitant de peu le 2-5 (service Ă  suivre pour l’AmĂ©ricaine). Dos au mur, l’Alsacienne s’est mise progressivement Ă  lâcher ses coups. Ă€ l’image de cette gifle de coup droit, longue ligne, qui lui a permis d’Ă©galiser Ă  4-4. Poing serrĂ© et regard tournĂ© vers son box, la jeune tenniswoman de 13 ans est allĂ©e se chercher cette deuxième manche au courage (7-5).

De nouveau menĂ©e 1-4 dans l’ultime set, elle est parvenue Ă  dĂ©breaker son adversaire (4-3) avant de servir pour le gain du match et arracher la victoire au forceps (2-6, 7-5, 6-4). La langue pendante, comme pour pousser un grand ouf de soulagement, Sarah Iliev a une nouvelle fois montrĂ©, lors de ce huitième de finale, sa force et ses ressources mentales. « Elle se retrouve souvent dans ce genre de situation, explique Antoine Bedin, conseiller technique rĂ©gional Ă  la Ligue Grand Est. Certes, elle laisse parfois un peu partir le score, mais elle est capable de revenir. LĂ , le match n’Ă©tait pas loin de se terminer sur une dĂ©faite 6-2, 6-2. Mais finalement, c’est l’inverse qui s’est produit. Sarah est assez friande de ce genre de scĂ©nario. C’est une joueuse qui s’exprime plutĂ´t bien lorsqu’elle est dos au mur. C’est une vraie qualitĂ© », rappelle le CTR basĂ© Ă  Strasbourg.

Poignée de main entre Sarah Iliev et Brooklyn Olson. Crédit photo : Nicolas Gréno/cultureSPORT.

En atteignant les quarts, l’Alsacienne a « dĂ©jĂ  rempli une première partie du contrat, se fĂ©licite Antoine Bedin. Se hisser en demies prouverait son niveau d’engagement, son niveau de jeu ainsi que la force du projet. C’est Ă  partir de maintenant qu’on verra ce que les joueuses ont dans le ventre et ce qu’elles seront capables de fournir dans les moments chauds. Il y en aura forcĂ©ment beaucoup parce que tout le monde joue bien. »

Dernière française encore en lice, Sarah Iliev affrontera Brenda Fruhvirtova pour valider sa place dans le dernier carrĂ©. Pensionnaire de l’acadĂ©mie Mouratoglou, la Tchèque n’est pas totalement inconnue du public tarbais puisqu’elle s’Ă©tait imposĂ©e l’an passĂ© en double avec sa sĹ“ur Linda, Ă©galement titrĂ©e en simple.

Son parcours

32es de finale / Iva Jovanova (Mac) : 6-1, 6-1
16es de finale / Sophya Devas (Grb) : 6-2, 3-6, 6-4
8es de finale / Brooklyn Olson (Usa) : 2-6, 7-5, 6-4
Quarts de finale / Brenda Fruhvirtova (Tch) : demain

Nicolas Gréno (@nicolasgreno) au Parc des expositions de Tarbes (Hautes-Pyrénées). Crédit photo de la une : N. G./cultureSPORT.

2 comments on “Petits As : Sarah Iliev, un mental de fer

  1. Ping : Petits As : les rĂ©sultats des Françaises et Français engagĂ©.e.s

  2. Ping : Antoine Bedin : "Sarah aime ces moments oĂą elle n'a plus le choix"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :