Basket Les jeunes pousses du sport Sport féminin

Anglet Côte Basque Basket : « Une saison très enrichissante »

En menant deux saisons de front, Nina Sainte Livrade, Emma Grosperrin et Maéva Dermit ont honoré les couleurs de l’Anglet Côte Basque Basket ces derniers mois. En effet, si elles ont toutes trois évolué principalement au sein du championnat national U18, les jeunes femmes ont aussi régulièrement intégré l’équipe fanion en Nationale 2. Confinement et fin de championnat prématurée oblige, elles se prêtent au jeu du bilan et racontent leur quotidien en ces semaines loin des parquets.


Comme tant d’autres sportives, c’est au sein de leurs familles respectives que les trois joueuses traversent cette période exceptionnelle. En confinement. Pour chacune d’entre elles, cet isolement est d’abord rythmé par les devoirs (NDLR : Emma et Nina sont en Terminale tandis que Maéva est en Première), mais pas question pour chacune de délaisser les activités physiques : « je m’astreins chaque fin de journée à ma séance de sport » assure Nina Sainte Livrade. Les trois amies profitent aussi de ce temps « hors du temps » pour se reposer, comme l’avoue l’ailière angloye Emma Grosperrin : « cela fait du bien de se poser après cette année qui a été très intense ! »

Nina Sainte Livrade. Crédit photo : page Facebook de l’Anglet Côte Basque Basket.

Quant à la fin prématurée de la saison, les jeunes basketteuses avouent être passées par des moments assez délicats après l’officialisation de la fin des championnats : « cela a été particulièrement frustrant » pour Maéva Dermit. Emma Grosperrin avoue pour sa part qu’elle « a eu du mal à [se] rendre compte que c’était la fin et [qu’elle] ne rejouerait peut-être plus avec certaines de [ses] coéquipières ». Et cela se comprend. En effet, comme le rappelle la gersoise Nina Sainte Livrade, « cette dernière saison chez les jeunes s’annonçait très excitante et était ponctuée de nombreuses échéances ». Pour autant, toutes s’accordent à dire que la décision prise par Fédération est logique.

« Nous nous devons d’apporter quelque chose de nouveau »

Maéva Dermit

À l’heure des bilans, Maéva Dermit ne semble ne pas avoir été perturbée par le fait de jongler entre deux championnats totalement différents : « j’ai plutôt bien vécu le fait de jouer deux matchs par week-end ». Pour ce qui est de Nina Sainte Livrade, « jouer à un tel niveau (NDLR, en Nationale 2) a toujours été une belle expérience ». Emma Grosperrin, elle, se réjouit du plaisir d’avoir intégré d’un tel collectif, surtout au cours de cette saison assez exceptionnelle pour le club d’Anglet : « ces derniers mois ont été très enrichissants pour moi autant du point de vue humain que sportif. J’ai énormément appris au contact des cadres de l’équipe. »

Emma Grosperrin. Crédit Photo : Site de l’Anglet Côte Basque Basket

Toutefois, les jeunes joueuses de l’ACBB ne cachent l’appréhension qu’elles ressentaient lors de chacune de leur entrée en jeu. Maéva Dermit s’en explique : « à chaque entrée sur le parquet, nous nous devons d’apporter quelque chose de nouveau assez vite ». Un avis partagé par Emma Grosperrin, « c’est difficile de tirer son épingle du jeu « , lâche-t-elle.

La prochaine saison est déjà dans les têtes des basketteuses. Maéva Dermit, assurée de rester à Anglet, aspire à poursuivre son intégration en Nationale 2. En ce qui concerne Nina Sainte Livrade et Emma Grosperrin, leur avenir à l’ACBB dépendra de leur lieu d’études l’année prochaine mais les deux espèrent « de tout coeur » pouvoir continuer au sein de la structure angloye. Si le souffle des études les pousse loin du Pays Basque, Emma Grosperrin n’envisage cependant pas intégrer un autre club qu’Anglet: « ce club est vraiment mon coup de coeur, j’y ai fait de superbes rencontres et découvert une famille. »

En quelques mots…

Le meilleur moment de la saison ?

Nina Sainte Livrade, Emma Grosperrin et Maéva Dermit : Notre victoire à domicile en championnat U18 contre Saint-Paul-Rezé, après prolongations (77-76). Menées pendant une grande partie de la rencontre, nous avions fait un dernier quart-temps de folie, qui nous avait permis d’arracher la prolongation. Cette victoire, dans un match qui était crucial pour la suite de notre saison, nous marquera à tout jamais.

Le moment le plus difficile ?

Nina Sainte Livrade, Emma Grosperrin et Maéva Dermit : Nos défaites face à Saran (67-61) et Tarbes (44-41) en championnat U18. Pour ce qui est du match face à Saran, nous n’aurions jamais dû nous incliner et cela nous a mis un gros coup au moral.

L’ambiance dans l’équipe ?

Nina Sainte Livrade, Emma Grosperrin et Maéva Dermit : En ce qui concerne l’équipe senior, l’atmosphère y est très festive et détendue. Les joueuses ont tout fait pour nous mettre dans les meilleures conditions, en nous aidant et à nous livrer de précieux conseils. Pour ce qui est de l’équipe U18, étant une vraie bande de copines, nous nous entendons toutes très bien et sommes très soudées.

Bixente Gorostegui (@GorosteguiB). Crédit photo de la une : Artizar Photo.

0 comments on “Anglet Côte Basque Basket : « Une saison très enrichissante »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :