Aviron Bayonnais Football Interviews

Paul Baudin : « Nous nous posons beaucoup de questions »

Le 4 janvier dernier, l’Aviron Bayonnais Football s’inclinait avec les honneurs à Jean-Dauger, antre du rugby, face à Nantes (2-0) et faisait ses adieux à la Coupe de France, après un parcours plus qu’honorable qui aura mené le club jusqu’en trente-deuxièmes de finale.

Né dans le Finistère et formé au Stade Brestois, Paul Baudin, défenseur central et capitaine de l’Aviron Bayonnais, revient sur cette saison 2019-2020 qui s’est avérée particulièrement brillante. Il se projette aussi sur la saison prochaine, déjà promise à des conditions assez particulières.


cultureSPORT : Après plus de 45 jours de confinement, comment allez-vous ?

Paul Baudin : Pour l’instant, je n’ai pas à me plaindre car tout se passe plutôt bien. J’ai repris le travail depuis maintenant une semaine (NDLR : Paul Baudin est charpentier) et tente d’occuper au mieux mes temps de repos.

cultureSPORT : En cette période d’isolement, quelles sont vos pratiques pour garder la forme ?

Paul Baudin : Tout au long de ce temps d’isolement, je n’ai pas arrêté de faire du sport. Je vais courir entre quatre et cinq fois par semaine ! Pour moi, le sport se pose comme un réel besoin et me permet à la fois de garder la forme et de m’entretenir physiquement.

cultureSPORT : Comment avez-vous vécu l’arrêt brutal de la saison ? Et que pensez-vous de la décision prise par la Fédération Française de Football qui a décidé de mettre un terme aux championnats amateurs ?

Paul Baudin : Forcément, l’équipe étant sur une superbe dynamique, cette décision a engendré énormément de déception pour l’ensemble du groupe et a été difficile à accepter car nous étions dans la dernière ligne droite du championnat (NDLR : il ne restait plus qu’une dizaine de matchs), à seulement quatre points du leader avec un match en moins. Toutefois, je respecte le choix de la Fédération : s’ils ont opté pour cette décision, c’est qu’elle était incontournable. Ce n’est surtout que du football ! De toute façon, cela aurait été assez compliqué de reprendre le championnat au vu de nos contraintes professionnelles et de la nécessité minimale d’un mois de préparation.

Paul Baudin. Crédit photo : Regis Hazenfus

cultureSPORT : Malgré tout, quel bilan tirez-vous de cette saison ?

Paul Baudin : Elle a été particulièrement mouvementée avec de nombreux matchs reportés (NDLR: notamment suite à des intempéries hivernales) mais elle a été assez positive, d’autant que ce championnat s’est révélé particulièrement relevé. Je retiens surtout le fait que nous étions encore lutte pour la première place en fin de saison et bien évidemment notre superbe parcours en Coupe de France.

Cette épopée en Coupe de France a été pour l’équipe une vraie récompense.

Paul Baudin

cultureSPORT : Vous avez dû visionner le documentaire en ligne sur votre épopée en Coupe de France (« Un rêve bleu », disponible sur le site de l’ABFC) : que retenez-vous de votre parcours ?

Paul Baudin : Oui, bien sûr je l’ai vu et je dois dire que cela m’a fait particulièrement plaisir de revoir du football en cette période assez creuse pour tous les amoureux de ballon rond. Pour ce qui est de notre épopée en coupe nationale, à 29 ans, c’est la première fois que j’ai passé autant de tours et j’y ai pris énormément de plaisir. Cette épopée a été pour moi, en tant que capitaine, et certainement pour l’ensemble de l’effectif, comme une vraie récompense de tous les efforts que nous avons fournis au cours des dernières saisons. Surtout, atteindre ce tableau final suscite la motivation de réaliser de tels parcours chaque année.

cultureSPORT : Pour revenir sur votre rencontre face au FC Nantes, quels sentiments ont succédé à votre élimination ?

Paul Baudin : Au coup de sifflet final, je dois avouer que j’étais plutôt frustré car nous n’avions pas su concrétiser certaines occasions franches qui nous auraient permis d’égaliser. J’avais également l’impression d’avoir, en quelque sorte, manqué un moment de folie. Toutefois, maintenant, à tête reposée, c’est plutôt le sentiment de fierté qui prédomine. La fierté d’avoir joué devant autant de public et surtout la fierté d’avoir tenu tête à une équipe professionnelle.

Le football doit rester une fête et continuer à jouer son rôle de lien social.

Paul Baudin

cultureSPORT : Avez-vous ressenti qu’il y a eu un avant et un après votre épopée en Coupe de France ?

Paul Baudin : Pour ce qui est du plan sportif, ce beau parcours a eu un effet positif sur notre championnat domestique car nous avons su garder cette dynamique, enchaîner les victoires et ne pas accuser de fatigue, malgré le fait de ne pas avoir eu de coupure hivernale. On espérait aussi que nos belles performances créeraient de l’engouement autour de l’Aviron Bayonnais Football mais il faut avouer que malheureusement, cela n’a pas été réellement le cas.

cultureSPORT : Quel est votre avis sur le fait que, la saison prochaine, certains matchs pourraient être disputés à huis clos ?

Paul Baudin : Je trouverais assez dommageable car le sport – et plus particulièrement le football – doit rester une fête et continuer à jouer leur rôle de lien social. De surcroît, nous, joueurs, redoutons de disputer des rencontres dans de telles conditions.

cultureSPORT : Quels sont vos objectifs pour la saison prochaine : être de nouveau à la lutte pour la montée ?

Paul Baudin : Pour ce qui est de la montée, si tant est que nous ferons tout pour bien figurer dans le championnat, cela s’annonce assez compliqué car l’effectif risque d’être assez chamboulé. De toute façon, en ce moment, il est assez difficile de se projeter, nous nous posons beaucoup de questions et sommes dans le flou le plus total.

En quelques mots…

Le meilleur moment de la saison ?

Paul Baudin : Sans hésitation, le match face au FC Nantes au stade Jean-Dauger. L’ambiance était exceptionnelle et cela n’a pas de prix de se confronter à des joueurs professionnels.

Le moment le plus difficile ?

Paul Baudin : L’arrêt brutal de la saison car nous étions sur une superbe dynamique et en lutte pour la place de leader.

L’ambiance dans l’équipe ?

Paul Baudin : Elle est très bonne : tout le monde s’entend très bien et cela participe forcément de nos belles performances.

Propos recueillis par Bixente Gorostegui (@GorosteguiB). Crédit photo de la une : RMC Sport.

0 comments on “Paul Baudin : « Nous nous posons beaucoup de questions »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :