Publicités
Tokyo 2020 Voile

Voile : Les douze athlètes confirmés pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021

Les athlètes déjà qualifiés avant le report des Jeux voient leurs billets automatiquement compostés pour Tokyo.

Depuis 2016, l’ensemble de l’équipe de France de voile olympique met tout en œuvre pour briller lors des Jeux de Tokyo. Sur les dix séries olympiques, neuf bateaux sont d’ores et déjà qualifiés et douze athlètes ont été officiellement sélectionnés avant l’annonce de la pandémie de Covid-19 qui a entrainé le report des Jeux de Tokyo en août 2021. En liaison avec le Comité Olympique et Sportif Français, la Fédération Française de Voile confirme ses choix de sélection, consolide ses athlètes et leur permet ainsi une préparation olympique optimale.

« La décision de conforter les athlètes sélectionnés est logique car la voile est une discipline dans laquelle l’expérience prime, déclare Nicolas Hénard, président de la FFVoile. L’inédit décalage de calendrier ne change rien à la qualité des douze athlètes sélectionnés. Le comité de sélection est lui aussi prolongé d’un an avec comme objectif de s’assurer de la performance des athlètes. Ce comité est déjà doté de la possibilité de modifier ponctuellement les sélections si nécessaire. Ce qui était mis en place pour 2020, reste donc inchangé pour 2021. »

Kévin Peponnet & Jérémie Mion (470). Crédit photo : Jesus Renedo/Sailing Energy.

Des sélections en trois temps

La sélection pour les Jeux Olympiques se déroule en trois temps. L’équipe de France doit d’abord qualifier chaque série où un seul bateau par nation est qualifié pour les Jeux Olympiques. Tout au long de la saison, le DTN Jacques Cathelineau, le vice-président en charge du haut niveau Jean-Pierre Salou ainsi que le directeur de l’équipe de France Guillaume Chiellino s’appuient sur les résultats sportifs des athlètes pour choisir ceux qui seront sélectionnés aux Jeux Olympiques. Le bureau exécutif du CNOSF valide la sélection des équipages et annonce la sélection.

À ce jour 9 séries ont été qualifiées et 8 équipages ont été sélectionnés :

  • RS:X féminin : Charline Picon (5 juin 2019, photo à la une)
  • 470 féminin : Camille Lecointre & Aloïse Retornaz (17 septembre 2019)
  • 470 masculin : Kévin Peponnet & Jérémie Mion (17 septembre 2019)
  • Nacra 17 mixte : Quentin Delapierre & Manon Audinet (9 janvier 2020)
  • 49er masculin : Lucas Rual & Emile Amoros (9 janvier 2020)
  • Laser masculin : Jean-Baptiste Bernaz (19 mars 2020)
  • RS:X masculin : Thomas Goyard (19 mars 2020)
  • Laser féminin : Marie Bolou (19 mars 2020)
  • 49er féminin : série qualifiée à Auckland (Nouvelle – Zélande) en décembre 2019 et équipage à sélectionner
  • Finn : série à qualifier et sportif à sélectionner

Quentin Delapierre & Manon Audinet (Nacra 17). Crédit photo : Jesus Renedo/Sailing Energy.

Tokyo puis Paris en ligne de mire

L’objectif de la FFVoile est clair. Il s’agit d’accompagner au mieux les athlètes pour qu’ils puissent décrocher les meilleurs résultats possibles, dans un premier temps, lors des prochains Jeux de Tokyo en 2021 puis à Paris, trois ans plus tard. « Nos objectifs restent très ambitieux pour Tokyo et encore plus haut pour Paris 2024, car si l’on veut marquer le terrain, il faut performer à Tokyo, lâche Jacques Cathelineau. En 2021 nous travaillerons déjà sur les deux préparations olympiques. On ne baisse donc pas la garde avec des stratégies différentes et adaptées selon les séries. »

« Pendant la période de confinement les athlètes ont continué à s’entrainer à domicile pour garder leur état de forme, poursuit-il. Les compétitions nationales devraient reprendre dès cet automne avec des plans d’entrainements concoctés par les entraineurs, et selon l’évolution de la pandémie nous pourrons planifier des déplacements internationaux. Il ne faut pas perdre de temps et cette année supplémentaire nous laisse le temps de peaufiner les choses avec notamment le Finn qu’il reste à qualifier et l’équipage des 49er féminin à sélectionner. Il y a évidemment un grand flou sur le calendrier, mais l’objectif final est clair : accompagner les athlètes au maximum de leur forme physique en août 2021. Les sélectionnés sont prêts et le seront encore plus dans un an ! » La Fédération affirme ainsi le double objectif de marquer les esprits à Enoshima au Japon en 2021 puis de briller sur le plan d’eau olympique de Marseille en 2024.

Communiqué de presse. Crédit photo de la une : Sailing Energy.

Publicités

0 comments on “Voile : Les douze athlètes confirmés pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :