Tour de France : Tops/Flops #1

LES TOPS

                                   

Fabian Cancellara : A 31 ans, Spartacus est toujours invaincu sur les prologues du Tour. Après 2004, 2007,2009 et 2010, c’est la cinquième fois que le Suisse est le premier maillot jaune de l’épreuve. En repoussant son dauphin à 7 secondes, à plus de 53 km/h, la performance de Cancellara est exceptionnelle.

Bradley Wiggins : Même s’il n’a pas réalisé son objectif de victoire d’étape, le Britannique est le premier parmi les favoris. En reprenant du temps aux autres aujourd’hui, il réduit (un peu) le temps qu’il pourra se permettre de lâcher en montagne.

Sylvain Chavanel : Longtemps meilleur temps intermédiaire, le champion de France du contre-la-montre a cru à la victoire. Sur la lancée de  sa victoire à Boulogne sur Mer, il a tenu tête à beaucoup de spécialistes de l’effort individuel. A seulement 7 secondes de l’intouchable Cancellara, le Charentais se classe également  seulement quelques centièmes de Wiggins.

Tejay Van Garderen : Quatrième de l’étape, l’Américain devance également de 2 secondes l’Allemand Patrick Gretsch, ce qui lui permettra de porter demain le maillot blanc du meilleur jeune. Avec 12 secondes d’avance sur son principal rival Rein Taaramae, Van Garderen confirme son statut de favori de ce classement. Voire plus si affinités ?

LES FLOPS

                                

Tony Martin : Pas de chance pour le champion du monde. Alors qu’il était dans les temps de Bradley Wiggins, l’Allemand a été victime d’une crevaison juste après la mi-course. Il a finalement terminé 45ème à 23 secondes de Cancellara. Il peut nourrir des regrets car il aurait probablement taquiné le Suisse et sûrement battu Wiggins.

Peter Sagan : Alors qu’il aurait pu viser la victoire d’étape et le maillot jaune, le Slovaque termine seulement 53ème à 24 secondes. La raison : un dérapage dans un  rond-point qui l’a probablement empêché d’espérer mieux. Candidat au maillot vert, il aura cependant d’autres occasions de se montrer…

Fränk Schleck : On le sait, le contre-la-montre n’a jamais été le point fort du Luxembourgeois. Mais tout de même, il a perdu 38 secondes sur Cancellara, donc 31 sur Wiggins. Inquiétant, dans un Tour avec autant d’épreuves individuelles.

Roy Curvers : Le coureur de l’équipe Argos-Shimano a perdu 1 minute et 6 secondes sur Cancellara, soit plus de 10 secondes au kilomètre ! Pas très important, me direz vous, sauf que le Hollandais de 32 ans devient la première lanterne rouge du Tour pour sa première participation.

Laisser un commentaire