Paroles de Jeunes Reporters du Tour #5 : Pol

Ils sont jeunes, ils aiment le sport. Ils aiment aussi le Tour de France et le journalisme. Pendant trois semaines, ces Jeunes Reporters ont vécu dans la caravane de la Grande Boucle une expérience extraordinaire. Chaque jour, ils partaient à l’assaut des coureurs et des spectateurs présents sur le Tour pour alimenter leur journal, distribué au village départ. Un an plus tard (voire plus pour certains), ils ont accepté de revenir en arrière pour nous donner leurs sentiments sur cette belle aventure. Depuis, quelques Jeunes Reporters ont même rejoint notre rédaction ou écrit de temps en temps quelques articles.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Pol Loncin et j’ai 17 ans. En 2011, j’ai été le deuxième Belge à avoir la chance de faire le Tour de France en tant que Jeune Reporter. J’habite dans la province de Liège à une poignée de kilomètres de la célèbre côte de la Redoute où je vois passer chaque année la Doyenne des classiques.

Pourquoi avoir voulu participer à l’aventure des Jeunes reporters du Tour ?
Je suis un passionné de cyclisme depuis 2004 et le Grand Départ de la Grande Boucle à Liège. Lorsque j’ai entendu parler de l’opération des Jeunes Reporters du Tour, j’ai voulu y participer car elle réunissait en un seul projet mes deux rêves : faire le Tour de France et devenir journaliste sportif.

Les sélections, comment se sont-elles passées ?
Les sélections se sont plutôt bien passées vu que j’ai été sélectionné. Elles ont eu lieu dans les bureaux de la Dernière Heure/Les Sports à Bruxelles. Devant un jury de la DH et d’ASO, les cinq candidats sélectionnés devaient passer une série d’épreuves : rédaction en trente minutes, interviews improvisées, entretien avec le jury ainsi qu’une présentation. Quand on m’a annoncé que j’avais été choisi, je n’ai pas réalisé tout de suite. Je ne savais pas quoi dire.

Que retiens-tu de cette expérience ?
C’est très difficile de retenir une chose en particulier tellement les trois semaines que j’ai passé ont été intenses. Faire le Tour a d’abord été une aventure humaine avec pleins de belles rencontres avec les autres Jeunes Reporters mais aussi avec des journalistes, des supporters, des coureurs… Ces trois semaines m’ont également permis d’apprendre le métier de journaliste et de vivre mon rêve.

Quelle a été ta plus belle rencontre ?
Autant il est difficile de ressortir un souvenir en particulier, autant il est difficile de ressortir une rencontre en particulier. Des rencontres, on en fait tous les jours et elles sont toutes aussi riches et différentes les une que les autres. Mais, du côté des coureurs, si je devais retenir une rencontre, c’est bien celle avec Philippe Gilbert. Venant de la même commune que lui, il est bien évidemment mon coureur favori.
Grâce à lui, j’ai eu la chance d’assister au breefing d’avant course lors de l’étape Issoire – Saint-Flour dans le bus de son équipe, Omega Pharma–Lotto. Après ce moment privilégié, j’ai pu discuter une dizaine de minutes avec le champion belge et son manager, Marc Sergeant.

Ces trois semaines, t’ont-elles donné envie de faire du journalisme sportif plus tard ?
Évidemment que ces trois semaines ont confirmé mon envie de devenir journaliste sportif. Vivre le Tour de France en tant que journaliste une fois ne peut que vous donner envie de le refaire une seconde fois. En plus de me conforter dans mon envie de journalisme, l’opération m’a ouvert des portes. Grâce aux Jeunes Reporters, je suis désormais connu dans ce petit monde.

Si tu avais des conseils à donner aux futurs Jeunes reporters du Tour, ce seraient lesquels ? 
Des conseils aux Jeunes Reporters, j’en ai donné cette année au départ du Tour à Liège où j’ai eu la chance de rencontrer la talentueuse promotion 2012. Je leur ai dit de profiter un maximum de chaque instant passé sur le Tour car les trois semaines passent extrêmement vite mais aussi d’observer et d’oser.

Numéro précédent : #4, Mathilde

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac’ @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l’UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Laisser un commentaire