Tour de France : les 3 images du jour #17

Assurément, l’étape Pau – Bagnères de Luchon constitue un rendez-vous important dans l’optique du classement général. Les cols d’Aubisque, du Tourmalet, d’Aspin et de Peyresourde se dressent sur la route du Tour ! L’arrivée se situe en bas d’une descente, de quoi donner des idées à Nibali (Liquigas-Cannondale)…

Jamais l’échappée du jour n’avait été aussi conséquente ! Pas moins de trente-huit coureurs se sont retrouvés en tête avant les premières difficultés, dont le porteur du maillot à pois Kessiakoff (Astana), Voeckler (Europcar), Taaramae (Cofidis) et Karpets (Movistar). Dans le Tourmalet, le groupe explose en mille morceaux sous l’impulsion du jeune Dan Martin (Garmin-Sharp). Seuls Brice Feillu (Saur-Sojasun) et Voeckler peuvent le suivre. Dans les dernières rampes, le neveu de Stephen Roche est distancé par le duo de tête .

Dans le col de Peyresourde, le duo français n’est plus ; Feillu ne peut suivre l’accélération de son compatriote. Voeckler a en effet eu vent du retour de Chris Anker Sorensen (Saxo Bank-Tinkoff Bank) qui n’était pointé qu’à une trentaine de secondes ! Le Français grappille une minute au sommet et en profite pour devenir leader du classement du meilleur grimpeur. Il plonge dans la descente et remporte une seconde victoire sur ce 99ème Tour ! Quelle performance remarquable pour un baroudeur (Erik Dekker avait glané trois victoires en 2000) !

Cadel Evans (BMC) est désabusé, et pour cause : le voilà septième du général, à 8’06’’de Wiggins (Sky). L’Australien était aujourd’hui en proie à des problèmes gastriques. Lâché dans Aspin, il réintégra le peloton au pied de la dernière montée mais a à nouveau craqué lorsque Basso (Liquigas-Cannondale) imprima un tempo soutenu. Evans a sans aucun doute perdu la Grande Boucle, mais il reste une étape de montagne demain ; un coup d’éclat reste possible !

B Tour de France/Presse Sports, Cyclingnews/Bettini

Laisser un commentaire