Cyclisme Tour de France

Tour de France : Tops/Flops #18

On dit que tout va bien chez Sky. Mouais...

LES TOPS

Alejandro Valverde : Quatre ans après son dernier succès sur le Tour, Ă  Super Besse, l’Espagnol y a remportĂ© jeudi sa quatrième victoire. En coupant la ligne d’arrivĂ©e Ă  Peyragudes avec 19 secondes d’avance sur Christopher Froome, le Murcian « sauve » son Tour, qui avait Ă©tĂ© difficile jusque lĂ , entre chutes et temps perdu que ce soit dans la plaine ou dans les cols. Le coureur de la Movistar avait donc certainement en tĂŞte sa revanche, lorsqu’il s’est lancĂ© dans l’Ă©chappĂ©e matinale. Bien assistĂ© par son coĂ©quipier Costa, il s’est isolĂ© dans le Port de Balès. Ecoeurant ensuite ses poursuivants comme Egoi Martinez, ou encore Blel Kadri et Levi Leipheimer, il a finalement rĂ©sistĂ© au retour du groupe maillot jaune pour lever les bras. Le retour du grand Valverde ?

Les Français : Grande journĂ©e pour le cyclisme Français aujourd’hui. L’instant de l’accĂ©lĂ©ration de Froome, seulement suivie par le Maillot Jaune accompagnĂ© de Pierre Rolland et Thibaud Pinot, est une magnifique publicitĂ© pour le vĂ©lo tricolore. DĂ©jĂ  vainqueurs d’une Ă©tape, les deux jeunes grimpeurs prouvent qu’ils ont leur place, maintenant et dans l’avenir parmi les meilleurs grimpeurs du monde. L’abnĂ©gation de Thomas Voeckler embellit le tableau. L’Alsacien a mĂ©ritĂ© chaque pois de son maillot, qu’il a Ă©tĂ© chercher en devançant Kessiakoff au sommet des difficultĂ©s du jour. Bref, avec Rolland huitième du gĂ©nĂ©ral et Pinot solidement accrochĂ© Ă  sa dixième position, les Français prouvent qu’ils peuvent briller sur le tablea des Ă©tapes et celui du gĂ©nĂ©ral, ce qu’on leur a souvent reprochĂ©.

LE FLOP

Le spectacle : Une Ă©quipe Sky inattaquable, comme Nibali l’a appris Ă  ses dĂ©pends a dominĂ© entièrement cette course et va placer deux de ses coureurs sur le podium. Ce Tour a Ă©tĂ© parfaitement calculĂ©, au millimètre, par les Britanniques. Ils se sont servis du concept de l’US Postal, surnommĂ©e le Train Bleu, mais en poussant le concept encore plus loin. En effet, Armstrong, lui, attaquait… Attaquer, c’est probablement ce qu’aurait aimĂ© faire Chris Froome. Respectant scrupuleusement son contrat, le natif de Nairobi n’a pas trahi Wiggins. On l’a mĂŞme vu plusieurs fois, dont aujourd’hui, quasiment arrĂŞtĂ© pour attendre son leader. Dans un Tour sans offensive de grande envergure des favoris (comme A.Schleck l’annĂ©e dernière), sans surprise majeure (Ă  part le recul d’Evans), on ne retiendra certainement que les cĂ´tĂ©s nĂ©gatifs, comme l’Ă©pisode des clous, ou les coureurs exclus. Encore une dĂ©faite pour le cyclisme…

0 comments on “Tour de France : Tops/Flops #18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

%d blogueurs aiment cette page :