London 2012 : La Belgique bien représentée dans les bassins londoniens

Une médaille d’or et une d’argent. Tel était le bilan belge des Jeux Olympiques chinois. Quatre ans après, le Comité Olympique Belge se veut encore plus ambitieux. Avec une délégation de 115 athlètes, la plus fournie depuis 1952 et les JO de Helsinki, la Belgique espère égaler la performance des olympiades américaines d’Atlanta où les athlètes noir-jaune-rouges avaient ramené six médailles.

Avec treize athlètes présents à Londres, la natation se place en quatrième position de nos délégations les plus fournies après le hockey sur gazon, le cyclisme et l’athlétisme. Dix garçons ainsi que trois demoiselles porteront, on l’espère très haut, les couleurs de notre pays au sein du London Aquatics Center.

Dans cette discipline, notre plus belle chance de médaille sera évidemment Brian Ryckeman. L’Ostendais de vingt-huit ans a effacé sa déception d’il y a quatre ans où il avait terminé à la septième place. Il sera plus que probablement en mesure de rivaliser avec les meilleurs mondiaux cette année afin obtenir une place sur le podium. Il clôturera l’ensemble des performances de nos athlètes dans les bassins londoniens, son épreuve du marathon de 10 km étant programmée pour le vendredi 10 août.

De son coté, Ward Bauwens aura l’honneur d’ouvrir le bal ce samedi avec les séries du 100m 4 nages dont la finale se disputera le soir même. Le recordman de Belgique s’élancera à 11h. Il sera suivi de près par Kimberly Buys qui concourra, quant à elle, sur le 100m papillon.

Notre premier relais entrera en piste dimanche avec les séries du 4X100m nage libre. Nos quatre relayeurs Jasper Aerents, Dieter Dekoninck, Pieter Timmers et Emmanuel Vanluchene, ainsi que le réserviste Yoris Grandjean auront comme objectif d’obtenir leur ticket pour la finale. En effet, une place parmi les huit meilleures nations ne semble pas utopique compte tenu des bonnes performances réalisées récemment. Notamment leur quatrième place aux derniers championnats d’Europe à Debrecen. Pour Glenn Surgeloose, le spécialiste du 200 m nage libre, la tâche sera bien plus ardue. Arrêté au stade des demi-finales en Hongrie il y a presque trois mois, le Gantois aura fort à faire pour rivaliser avec les meilleurs mondiaux de l’exercice.

Mardi, pour ce quatrième jour de compétition dans la piscine olympique, ce sera au tour du relais 4X200m de s’illustrer. Egalement quatrième de la finale des championnats d’Europe en mai dernier, le relais composé de Louis Croenen, Dieter Dekoninck, Glenn Surgeloose et Pieter Timmers visera également une place en finale.

Enfin, Fanny Lecluyse participera aux séries du 200m brasse dimanche prochain avec l’espoir d’atteindre les demi-finales et d’améliorer son record personnel. Tandis que Jasper Aerents et Jolien Sysmans , dix-neuf ans tous les deux, défendront nos couleurs sur le 50m nage libre.

Crédit photos : Mickaël Marquet

Laisser un commentaire