Diables Rouges : Le sans-faute était à portée de main

Nous y sommes. Le coup d’envoi de cette campagne qualificative qui, on l’espère, devrait nous mener au Brésil dans deux ans, a été donné. Après plusieurs phases de qualification infructueuses, nos Diables Rouges se doivent désormais de faire des résultats et l’échec ne sera plus permis. L’attente du public est énorme, de gros espoirs ont été fondés sur cette jeune équipe qui ne doit plus se trouver d’excuses. Cette génération dite dorée doit faire ses preuves et cela passe tout d’abord par un déplacement au Pays de Galles puis par la réception de la Croatie, notre principal adversaire pour la première place du groupe, sur le papier.

A Cardiff, nos Diables ont pris leurs responsabilités et ont empoché trois points bien mérités. Après un début de match un peu délicat, nos joueurs ont réussi progressivement à imposer leur jeu et à conserver la mainmise sur la rencontre. L’expulsion de James Collins à la vingt-cinquième minute pour un tacle les deux pieds en avant sur Guillaume Gillet sera incontestablement un tournant dans ce match. Dès cet instant, réduits à dix, les Gallois se retrouvent dans l’incapacité de mettre notre équipe en difficulté et les Belges sont désormais totalement dominateurs. L’ouverture logique du score arrivera peu avant la fin de la première mi-temps et sera l’œuvre du capitaine Vincent Kompany qui reprend de la tête un coup de coin botté par Dries Mertens. En deuxième période, la domination belge est toujours indiscutable mais, incapables de se mettre à l’abri, nos Diables sont en permanence sous la menace d’une accélération fulgurante de Gareth Bale. Il faudra d’ailleurs un magnifique arrêt de Thibaut Courtois pour nous permettre de conserver notre avantage sur un coup franc tiré par ce diable de Bale. Nous devrons finalement patienter jusqu’à la quatre-vingt troisième minute pour enfin pousser un soupir de soulagement. En effet, Jan Vertonghen nous assurera définitivement la victoire grâce à un magnifique but sur coup franc. Cette campagne qualificative débuta donc de la meilleure des manières avec cette victoire à l’extérieur amplement méritée et nous a donc mis dans une excellente dynamique avant d’affronter la Croatie.

Cependant, la grande équipe Croate que l’on pressentait n’était pas vraiment au rendez-vous et nos Diables auraient pu espérer mieux de cette rencontre. Une victoire de leur part n’aurait pas été déméritée, bien au contraire, ce qui explique la légère frustration ressentie dans tout le clan belge au terme des nonante minutes. C’est le début de match qui nous aura finalement été fatal. Avec une entrée en matière plus que fébrile, nos Diables se sont tout de suite laissés dépasser par les événements et ont trop rapidement encaissé un but évitable. En effet, après six minutes de jeu seulement, Ivan Perisic profitera d’une grosse incompréhension au sein de notre défense pour donner l’avantage à son pays. Un cadeau, un de plus, qui pèsera finalement lourd dans la balance aujourd’hui. Un coup sur la tête, évidemment pas le bienvenu pour débuter la rencontre, dont nos joueurs auront du mal à se remettre. Ce ne sera en effet que dans les quinze dernières minutes que les Belges reprendront du poil de la bête. Avec une possession de balle nettement à leur avantage et beaucoup plus d’occasions de but, l’égalisation était plus que méritée et sera l’œuvre de Guillaume Gillet. Une remarquable demi-volée de l’extérieur du rectangle dans les arrêts de jeu de la première période qui nous relancera complètement dans ce match. Au retour des vestiaires, les Diables sont de plus en plus agressifs et asseyent davantage leur domination sur cette rencontre. La deuxième période sera nettement plus en notre faveur. Les occasions se multiplient devant le but croate et Christian Benteke passera à plusieurs à reprises à coté du but libérateur. Nos adversaires, quant à eux, cherchent avant tout à assurer le partage et tentent de gagner un maximum de temps comme le prouve l’incroyable simulation du défenseur Domagoj Vida en fin de match. De leur cotés, les Belges emmagasinent de la confiance et presseront jusqu’au bout dans le but d’aller chercher les trois points, mais en vain. En toute fin de partie, les Croates auront, par ailleurs, l’opportunité de l’emporter avec une énorme occasion de ce même Vida.

Ce quatre sur six nous laisse donc un tout petit peu sur notre faim même si, en principe, un tel résultat face aux neuvièmes mondiaux devrait être plus que positif. Cependant, on peut objectivement affirmer que la victoire était à portée de main ce soir. La Belgique ne semble désormais plus avoir de complexes face aux grandes nations, comme le prouve également la récente victoire contre les Pays-Bas. Il était donc permis d’espérer mieux ce soir compte tenu du niveau de jeu de notre équipe. Cependant, la Croatie n’a guère été très impressionnante aujourd’hui comme l’avait déjà annoncé sa difficile victoire contre la Macédoine. Cette équipe ne semble pas au meilleur de sa forme et un éventuel faux-pas de sa part est donc loin d’être illusoire. Le danger viendra peut-être de la Serbie, large vainqueur du Pays de Galle (six buts à un), où nous nous déplacerons dans un mois avant d’affronter l’Ecosse à domicile. Les Serbes sont actuellement premiers du groupe à égalité de points avec la Belgique et la Croatie.

Crédit photo : Getty Images

Laisser un commentaire