Les idées cadeaux de Medhi

Noël approchant à grands pas, c’est le moment propice pour (se) faire plaisir ! Voici une petite sélection variée destinée aux amateurs de sports mécaniques. Tous les éléments présents ci-dessous ont été testés par l’auteur de ces lignes.

Bande dessinée

Michel Vaillant « Au nom du fils » (15 euros)

Enfin, serait-on tenté de dire ! Le célèbre héros du neuvième art, créé en 1957 par Jean Graton, fait son grand retour. Cinq ans après une escapade aux 24 Heures du Mans (24 heures sous influence), Michel retrouve le chemin des circuits. Pour la première fois, il va participer au WTCC, le championnat du monde des voitures de tourisme. Mais il devra faire face à de sérieux problèmes familiaux et industriels…

Mon avis : Quelle joie de retrouver Michel Vaillant ! Le tournant pris par Philippe Graton, entouré de deux dessinateurs et un scénariste s’avère payant. Les dessins sont criants de vérité (mention spéciale à la première planche qui fourmille de détails). La trame change vraiment par rapport aux précédentes aventures ; elle laisse plus de place au côté humain du personnage principal. Enfin, les pages finales impriment un rythme effréné, pour le plus grand plaisir du lecteur !

Jeu vidéo

Codemasters « F1 2012 » (PC, PS3, Xbox 360, 60 euros)

Vous avez pu suivre l’année 2012 de Formule 1 sur notre site. Pour patienter avant le 17 mars prochain, date du G.P d’Australie, rien de mieux que de modifier le déroulement de la saison passée à votre guise. Comment ? En jouant au dernier né des studios Codemasters ! Réputé pour sa licence « Colin McRae Rally », les développeurs ont obtenus la franchise phare du sport auto en 2009. Après une révélation en 2010, puis une confirmation l’an dernier, la version 2012 soigne les défauts de ses prédécesseurs. Graphismes affinés, refonte de l’interface, système météorologique amélioré, etc. Mais la grande (pour ne pas dire la seule) nouveauté s’appelle « Mode Champions ». Il vous permet de défier un à un les six champions du monde engagés cette année. Malheureusement, on peut regretter la facilité de ces défis.

Mon avis : Quelle immersion ! Les menus ainsi que les musiques d’accompagnement sont en parfaite adéquation avec le monde de la F1. J’ai été soufflé par le réalisme de la météo dynamique qui joue un rôle important dans les épreuves longues durées (50 % ou plus). La piste peut être sèche à certains endroits de la piste et gorgée d’eau à d’autres (expérience réalisée sur Spa) ! Par contre, on aimerait avoir plus de nouveautés pour l’édition 2013 si possible, car le mode « Young Driver Test » est peu réaliste et rébarbatif. Hormis ce petit point négatif, rien n’est à jeter !F1 2012

Stages de pilotage GTRO

Qui n’a jamais rêvé devant son poste de télévision de se mettre dans la peau d’un pilote de course ? C’est désormais possible, grâce aux stages de pilotage GTRO sur le circuit de Pau-Arnos. Ce tracé aux dénivelés conséquents long de trois kilomètres ravira les amateurs de vitesse. Pour les fanatiques de Formule 1, vous pouvez opter pour une initiation de cinq tours à partir de 179 euros à bord d’une Formule 3 Martini. Equipée d’un moteur Ford développant 200cv, elle est adaptée aux néophytes : facile d’utilisation et performante afin de ressentir le plaisir de conduire au ras des pâquerettes ! Pour les plus téméraires, un forfait de 30 tours (en cinq fois) est disponible pour 720 euros.

Pour les amateurs de Grand Tourisme, GTRO a également pensé à vous ! En effet, diverses formules sur divers véhicules sont disponibles : cela va de la Porsche Cayman à la Ferrari F458 en passant par l’Audi R8 ou la Lamborghini Gallardo Superleggera ! Les tarifs démarrent à 71 euros pour deux boucles du circuit pour les Cayman et Lotus Elise. Des briefings sont prévus afin de mieux appréhender l’environnement et le véhicule. A noter enfin, la possibilité de repartir avec l’enregistrement vidéo de votre conduite ou de votre baptême de piste à bord d’une Porsche 911 GT3 Club Sport !

Plus d’informations sur : http://www.circuit-pau-arnos.com/stages-de-pilotage.php

Mon avis : J’ai malheureusement dû me contenter d’un petit instant dans le siège passager de la Porsche ci-dessous. Le conducteur m’a gratifié d’une large glissade ainsi que d’un « tour qualif' ». Il accélère et freine franchement, flirte avec la limite de la piste ; je fus balloté dans tous les sens pour mon plus grand bonheur ! Cela m’a laissé un goût de « revenez-y » lorsque je pourrais (enfin) conduire une GT….

P1030059

Laisser un commentaire