Ligue 1 (J26) : Paris garde les commandes

Paris et Lyon s’échappent, Marseille regarde derrière

Trois jours après son élimination en Ligue Europa contre Tottenham sur un but égalisateur tardif de Dembele, Lyon a bien réagi. On aurait pu croire les Lyonnais assommés par cet évènement. Que nenni. Les Gones se sont imposé 3-1 face à Lorient grâce à des réalisations de Lisandro, Ghezzal et Mvuamba. Le club de Jean-Michel Aulas n’a plus que le championnat à jouer et il le fait bien. Après la belle victoire 4-0 obtenue à Bordeaux le week-end dernier, les Rhodaniens enchaînent  Avec 51 points, ils restent à trois points du PSG, vainqueur 2-0 du Classico dimanche soir, sur deux buts que l’on peut qualifier de chanceux : un premier inscrit contre son camp par N’Koulou qui dévie une frappe non-cadrée de Lucas à la 11e, et un second marqué par Ibrahimovic du genou en toute fin de match sur un centre de Ménez. A noter que l’action fut initiée par un une-deux du français avec Beckham, qui a joué son premier quart d’heure en Ligue 1. Menant très vite au score, les Parisiens ont laissé la possession de balle aux Marseillais pour mieux jouer en contre comme ils l’affectionnent. Mais mis à part un poteau de Lavezzi, parisien le plus virevoltant, dès la 1ère minute de jeu, Mandanda n’a pas eu d’attaque parisienne à stopper. C’est au contraire les Marseillais qui ont dominé la partie, récupérant le ballon haut et créant des décalages avec leurs latéraux Morel et Fanni. Sans un bon Sirigu et avec un peu plus de réalisme, l’OM aurait sans doute ramené le point du nul. Au lieu de ça, Paris s’impose sans avoir livré un grand match offensif. Le PSG est leader et prend 8 points d’avance sur son rival marseillais. Marseille reste 3e mais doit désormais regarder dans son rétroviseur : Nice n’est qu’à un point derrière, et Saint-Etienne deux.

Zlatan buteur, mais pas brillant dimanche

Zlatan buteur, mais pas brillant dimanche

Nice affirme son statut

Réussir à conserver la 4e place d’une journée sur l’autre est un véritable défi. La dernière équipe à l’avoir fait était Saint-Etienne, entre la 16e et la 17e journée ! Les Aiglons sont donc les premiers en 2013 à conserver cette fameuse place européenne, grâce à leur succès mérité 2-0 face aux Rémois. Avec 45 points, l’OGC Nice mène la meute des poursuivants au podium. Une unité derrière se trouve Saint-Etienne : les Verts ont régalé à Nancy en s’imposant 3-0 grâce à un but de Brandao et un doublé d’Aubameyang. Derrière ces deux clubs, Montpellier continue sa remontée après sa victoire 1-0 à Evian TG sur un but de Belhanda à la 80e. Le champion de France en titre est désormais 6e, à trois points de l’ASSE. Une autre équipe n’en finit plus de remonter : le LOSC. Suite à sa victoire 3-1 contre Ajaccio, Lille est 8e avec 40 points.

Pour continuer de croire à l’Europe, les Lillois tenteront d’enchaîner une quatrième victoire contre Bordeaux le week-end prochain. Deux autres rendez-vous importants à suivre lors de la prochaine journée : Saint-Etienne/Nice et Montpellier/Rennes.

Belhanda et Montpellier continuent leur remontée folle au classement

Belhanda et Montpellier continuent leur remontée folle au classement

Sochaux confirme, Brest respire

Après leur brillante victoire 3-2 à domicile face au PSG, les Sochaliens ont ramené un match nul 2-2 de Rennes. Menant deux fois au score, Sochaux s’est fait reprendre à chaque fois sur coups de pieds arrêtés, un mal symptomatique pour les Doubistes, qui aux vues de leurs prestations, ne méritent décidément pas leur quinzième place… Juste devant eux se trouvent désormais Brest, vainqueur 2-0 à Bordeaux. Les Girondins, peut-être émoussés par leur match européen de jeudi (victoire 1-0 contre Dynamo Kiev), s’enterrent dans le ventre mou : ils sont 10e avec 38 points. Quant à elle l’équipe de Brest réalise une très bonne opération en prenant cinq points d’avance sur la zone rouge. Zone de relégation où réside toujours Troyes, avant-dernier, et tenu en échec 0-0 par Bastia.

En regardant le classement et le jeu développé par chaque équipe, on peut penser que le maintien se jouera entre les quatre derniers : Reims, Evian TG, Troyes et Nancy. Le week-end prochain les Rémois et les Troyens auront fort à faire : ils affronteront respectivement le PSG et l’OM. Evian TG se rendra à Toulouse, équipe engluée dans le ventre mou et qui vient de faire 0-0 à Valenciennes. La lanterne rouge, Nancy, veut croire au maintien : pour cela il faudra ramener des points de Sochaux, actuellement à neuf points devant elle.

Crédit Photos : AFP

Laisser un commentaire