Le RC Lens en route vers le sommet

ImageAntoine Kombouaré et ses recrues fixent un même objectif : la montée.

Le Racing Club de Lens a quitté l’élite il y a deux saisons et stagne, depuis, à la 12ème place du classement de Ligue 2. Le club a connu de grandes difficultés financières à la fin de la saison dernière et a même failli être rétrogradé en National par la DCNG (Direction nationale du contrôle de gestion) au vu des dettes qu’il avait accumulées. Un investisseur azéri est alors venu à la rescousse des Sang et Or au début du mois de juillet en versant une dizaine de millions d’euros dans les caisses du club, ce qui lui a permis d’officialiser la venue de leur nouvel entraîneur pour 3 saisons. En effet, Antoine Kombouaré aurait refusé le contrat proposé si le club n’avait pas été maintenu en Ligue 2 par les instances du football français. Le RC Lens est aujourd’hui le grand favori pour le titre, statut en partie dû à son budget de 22 millions d’euros, ce qui en fait le club ayant le plus gros budget du championnat cette saison.

D’un point de vue purement sportif, il a réussi à s’offrir des joueurs prometteurs avec comme parfait exemple Alphonse Areola (Paris Saint-Germain). Le jeune gardien de but, qui s’est révélé au grand public après sa surprenante prestation en séance de tirs aux buts lors de la finale de la Coupe du monde U20 face à l’Uruguay, est prêté par le PSG et évoluera donc sous sa nouvelle tunique pour au moins une saison. Cette saison en prêt lui permettra d’obtenir du temps de jeu et une plus grande reconnaissance dans le monde du football. Il offrira ses services au club et en profitera également pour engranger de l’expérience et donner son maximum pour que le club fasse partie des promus. De l’expérience, d’autres recrues comme Ahmed Kantari (28 ans, ex-Stade Brestois 29) et Daniel Ljuboja (35 ans, ex-Legia Warszawa) n’en manquent pas et viendront s’ajouter à d’autres joueurs chevronnés tel que Ludovic Baal, Rudy Riou, Alaeddine Yahia et le capitaine Jérôme Le Moigne. Ces joueurs serviront de relais entre le staff et le reste de l’effectif. Sont également notables les arrivées de Pablo Chavarria (25 ans, ex-Anderlecht), Loic Landre (21 ans, ex-PSG), Yoann Touzghar (27 ans, ex-Amiens) ou encore le prêt de Salli (21 ans, AS Monaco). Ces nombreuses arrivées renforceront notamment le secteur offensif, une des grandes faiblesses de cette équipe la saison dernière. On surveillera tout particulièrement une des recrues-phares du club cette saison, Adamo Coulibaly (32 ans, ex-Debrecen) dont les performances auront une incidence non négligeable sur l’efficacité lensoise, après ses deux saisons prolifiques accompagnées de deux titres de meilleur buteur du championnat hongrois en 2011-2012 et 2012-2013 avec respectivement 20 et 18 buts.

Avec un investisseur fortuné, de nouveaux dirigeants, un recrutement solide et son fidèle public, le Racing Club de Lens se pose en candidat plus que sérieux pour le titre de champion cette saison. Bien que les outsiders soient nombreux, on voit mal les Lensois ne pas accéder à l’élite du football français dès la saison prochaine. Il faudra confirmer les bonnes performances en matchs de préparation, avec notamment une très belle prestation face à l’Olympique de Marseille malgré la défaite (1-0), et être au rendez-vous dès les premières journées de championnat. Cela commence par une confrontation avec le surprenant promu du Cercle Athlétique Bastiais…

Crédits photo : Rclens.fr (Site officiel du Rc Lens)

Laisser un commentaire