Giro 2014 : Romain Sicard au départ de son troisième Grand Tour

Romain Sicard, champion du monde espoir et vainqueur du Tour de l’Avenir en 2009, va découvrir le Giro, dès demain, après un début de saison honorable avec sa nouvelle équipe, Europcar.

Culture Sport Romain Sicard

Si Romain sera aligné par sa nouvelle équipe au départ d’une quatre-vingt-dix-septième édition qui s’élancera depuis… Belfast, en Irlande du Nord, c’est qu’il a multiplié les bons résultats et belles prestations depuis que la saison a débuté. En effet, le Bayonnais s’est classé dix-septième du Critérium International et vingt-deuxième du Tour Méditerranéen. Il s’est également échappé à deux reprises pendant le Tour du Pays Basque et passé tout près d’une victoire d’étape lors de l’Etoile de Bessèges, où il a terminé à la seizième place au général final. A l’avant durant 153 kilomètres sur les 154 proposés le quatrième jour de course, il s’est fait revoir, en compagnie de ses deux compagnons d’échappée, sous la flamme rouge. Cruel mais « Romain semble avoir repris confiance et marche relativement bien, dixit Francis Lafargue. C’est le plus important.« 

Culture Sport Romain Sicard Europcar

« Son plan de route programmé, il arrivera sur le Giro avec une équipe Europcar qui aura des opportunités. A lui de les saisir. Il y a de la place, des montées et même plus : un terrain à sa convenance et une ambiance générale qui devrait lui convenir. » Tout au long des trois semaines de course, Romain se mettra au service de son leader, Pierre Rolland (vainqueur d’étape à l’Alpe d’Huez et meilleur jeune lors du Tour 2011), qui peut potentiellement viser une place dans le top 10 du général (même s’il ne pense pas être en mesure de lutter avec les meilleurs), mais pas seulement. Selon Francis Lafargue, « si Romain est en forme et qu’il a un peu de chance – attention, c’est à lui de la provoquer -, il peut créer la surprise sur une étape.« 

Cet exploit, il était à deux doigts de le réaliser lors de son premier Grand Tour, la Vuelta, en 2012. En Espagne, Sicard s’était finalement classé cinquième de l’ultime arrivée en altitude. « L’expérience du Tour de France acquise l’an passé devrait également lui servir dans ce contexte. De plus, il sait s’infiltrer dans les échappées et sur le Giro, il faut choisir ses journées… Les grands rendez-vous, c’est pour les leaders.« 

Romain Sicard est donc parti pour affronter vingt et une étapes difficiles et intenses. Nous lui souhaitons bonne chance et beaucoup de courage. Vai campione (*) !

(*) Allez champion, oui c’est le parrain de notre site

Crédit photos : Sirotti via le site officiel de Romain Sicard, page Facebook officielle du Team Europcar

Publicités

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s