OL-PSG un match au sommet… version féminin !

BALLON ROND FÉMININ. Ce samedi soir, se déroulait le choc du haut de tableau de D1 Féminine entre l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint Germain. Notre rédacteur football se trouvait au stade, l’occasion de mettre en avant le football féminin pour ce match au sommet.

Joie OL

Hasard du calendrier, les deux équipes se retrouvaient ce samedi soir au stade de Gerland, juste avant la double confrontation qui les opposera en huitièmes de finale de l’UEFA Champions League. C’est donc trois confrontations qui auront lieu ce mois de novembre, pas de quoi décourager les supporters qui, à l’occasion, ont battu le record d’affluence pour un match de D1 féminine (10 122 spectateurs).

Duel

Il ne fallait pas arriver en retard et ce fut le cas pour de nombreux supporters, car dès la 4ème minute, Lotta SCHELIN profita de la déviation d’HEGERBERG pour ajuster la gardienne parisienne, Katarzina KIEDRZYNIEK, d’un lob astucieux.

4 minutes plus tard, Aurélie KACI envoya une réponse à l’attaquante suédoise, suite à une mauvaise relance de la défense lyonnaise. Elle égalisa et remit donc le PSG dans la course, dans une opposition où les Fenottes (surnom des Lyonnaises) dominaient les débats mais manquaient de réalisme face au but. Le score ne bougea pas jusqu’à la mi-temps. On assistait à une rencontre de haute volée.

Au retour des vestiaires, la domination des filles de l’OL s’accentue et c’est logiquement qu’elles prennent l’avantage sur une déviation de la tête d’HEGERBERG sur un centre tendu d’Elodie THOMIS, entrée en cours de jeu. Les Lyonnaises continueront de dominer les débats jusqu’au coup de sifflet final, tout en restant vigilantes sur les contres parisiens.

Hegerberg but

Les Lyonnaises, emmenées par son fer de lance Louisa NECIB, montrent une nouvelle fois qu’elles méritent leur place au top du football français féminin. Elles s’annoncent déjà, avec cette victoire, comme les prétendantes très sérieuses à leur propre succession au titre de champion de France.

Le football féminin prend de plus en plus de galons et c’est logique au vu de ce qui est proposé sur le carré vert. Ça joue des coudes, ça joue juste, certes avec moins de vitesse que chez les garçons, mais ça respire le foot, loin du ballon d’antan et c’est plaisant à voir.

On invite donc les passionnés de foot à se rendre sur les stades pour un match de foot féminin ou alors d’allumer sa télé sur France 4 les soirs de matchs.

Laurent Garès

Crédit photos : R. Mouillaud (Le Progrès)

Publicités

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s