Le PSG surgit et se qualifie

DÉSILLUSION. Malmenées durant toute la rencontre, les Parisiennes ont jeté un gros coup de froid, mercredi soir, sur la pelouse de Gerland à la 78ème minute. En cette trêve internationale, toute l’attention était portée sur ce huitième de finale retour entre l’Olympique Lyonnais et le Paris Saint-Germain. Retour sur la qualification des Parisiennes pour les quarts de la Ligue des Champions, une première de leur histoire.

LDC - OL - PSG

Après le nul (1-1) samedi dernier à Charléty, on se disait que l’OL était bien engagé pour se qualifier pour les quarts de finale. Déjà lors de cette confrontation, les féminines de l’OL avaient fait preuve d’inefficacité, se privant d’enfoncer le clou à plusieurs reprises et d’assurer leur qualification.

Les Fenottes ont pourtant tout tenté durant la rencontre, touchant même le montant à la 49ème minute sur un centre-tir de l’internationale française, Amel Majri. Mais voilà, la réussite n’était pas de leur côté mercredi soir…

LDC JOIE PSG

Et Paris a choisi le moment parfait pour crucifier les Lyonnaises à la 79ème minute. Déjà auteur d’un but de grande classe pour l’égalisation lors du match aller, l’Allemande Fatmire Alushi, a été une nouvelle fois décisive en marquant le but de la qualification. Elle a justifié par ses deux buts, son transfert de cet été de Francfort au PSG, en reprenant victorieusement la déviation de Laura Georges sur le coup franc d’Hamraoui.

Les Lyonnaises vont ressasser longtemps ces occasions manquées, mais elles devront vite se remettre en selle pour ne pas connaître une nouvelle désillusion en championnat. Les Parisiennes, quant à elles, montent en puissance et nous espérons qu’elles représenteront les couleurs françaises jusqu’au bout dans cette édition de la Ligue des Champions.

LDC TRISTESSE OL

Réaction de Jean-Michel Aulas (Président de l’Olympique Lyonnais)

« On a vu aujourd’hui (mercredi soir) que l’OL avait une avance encore considérable sur le plan de la qualité du jeu, sur le plan du collectif. Quand vous empilez un certain nombre de joueuses de grands talents, vous pouvez effectivement réussir des matches. Ceci étant, je n’ai pas l’impression qu’on ait vu un transfert de témoin. On a vu une équipe très chanceuse, qui a réussi sur sa seule action à marquer un but qui est entaché d’ailleurs d’une faute dans la surface de réparation sur Amandine. Ce n’est pas ça le passage de témoin. Le passage de témoin c’est si le PSG est champion de France », a réagi Jean-Michel Aulas après la rencontre, certainement déçu et vexé par cette cruelle défaite.

Laurent Garès. Crédits photos : Le Progres, OL web.

Laisser un commentaire