Le sprint final est lancé

A quelques journées de la fin, dans tous les plus grands championnats européens, la dernière ligne droite est amorcée. Si pour la plupart, l’heure est au bilan de fin de saison, le champion étant (pratiquement) connu, pour d’autres la bataille aura lieu certainement jusqu’à la dernière journée pour le plus grand plaisir des supporters et des passionnés de ballon rond…

Ligue 1 – Et pourquoi pas l’OL ?

Le duel sera serré jusqu'au bout entre Parisiens et Lyonnais

Le duel sera serré jusqu’au bout entre Parisiens et Lyonnais

Qui aurait mis une pièce sur cette fin de saison rêvée pour les Lyonnais ? Après leur début de saison chaotique avec trois défaites consécutives en championnat et une élimination en tour préliminaire de la Ligue Europa face au FC Astra Giurgiu, modique club de Roumanie, seuls quelques grands fans inconditionnels s’y seraient aventurés. Le Paris Saint Germain aura bien un concurrent jusqu’au bout dans sa quête de suprématie nationale. On ne peut, au passage, que saluer le projet sportif et économique (nombreux joueurs formés par le club présent sur la pelouse, nouveau stade financé uniquement par des fonds privés) de l’OL et de son emblématique président JMA. Si ces deux équipes se détachent, derrière, la bataille fait rage à tous les niveaux (places pour l’Europe, maintien).

El Loco doit chercher une nouvelle solution dans sa glacière

El Loco doit chercher une nouvelle solution dans sa glacière

Champion d’automne et champion en mai ne résonnent pas comme une rime, et Marseille l’a encore prouvé cette année. Flamboyants avant la trêve hivernale, les joueurs phocéens n’ont pas tenu le rythme imposé par les exigences du chef d’orchestre Marcelo Bielsa. La stratégie de l’Argentin, qui a incontestablement apporté un plus à notre championnat national, n’a pas tenu la route jusqu’au bout, certainement limitée par une partie de l’effectif qui se trouvait en surrégime en première partie de saison. Du coup, l’OM n’est plus maître de son destin pour une place qualificative en Ligue des Champions avec le retour du champion des matchs à l’extérieur, l’AS Monaco et du populaire club stéphanois. Plus en bas du championnat, même si les descentes de Lens et Metz semblent actées, le combat pour ne pas se trouver sur le dernier siège éjectable sera âpre avec pas moins de sept clubs concernés. De quoi vivre des multiplex de fin de saison stressants pour les supporters concernés et haletants, pour tous les amoureux de la Ligue 1…

Premier League – La Hazard mania

Eden Hazard a bien mérité son titre de meilleur joueur de PL

Eden Hazard a bien mérité son titre de meilleur joueur de PL

Tout fraîchement élu meilleur joueur de l’année de Premier League, il a été l’homme fort du onze de Mourihno, pas souvent remanié au cours de la saison. La combinaison entre les deux Espagnols Fabregas et le nouvel arrivant Diego Costa, aussi adroit que provocateur, est également le fruit de cette saison accomplie en championnat pour les Blues. Le match nul obtenu sur la pelouse des Gunners, leur laisse une confortable avance de dix points, de quoi poser une main et demie sur le trophée. Ce titre, quasiment acquis, fera incontestablement oublier la désillusion de l’élimination en Champions League en 1/8ème de finale face au PSG. Avec toutes les grosses écuries présentes dans ce championnat, le titre national devient tout aussi honorifique que le titre de champion d’Europe.

Morgan Schneiderlin et ses coéquipiers peuvent être fiers de leur saison

Morgan Schneiderlin et ses coéquipiers peuvent être fiers de leur saison

Deux outsiders, Southampton et West Ham United, ont pourtant longtemps laissé croire que les cartes pouvaient être redistribuées dans ce championnat où le Big Four est, ces dernières années, remis en question. Derrière, les autres prétendants affichés en début de saison, n’ont pas semblé pouvoir inquiéter la dream team bâtie par JM. Les canonniers d’Arsenal ont dû faire face, comme souvent ces dernières saisons, à de trop nombreuses blessures pendant que Liverpool pleure encore le départ del pistolero et que les deux Manchester empilent les grands talents sans succès. Dans un autre temps, Harry Kane, l’attaquant des Spurs, a lui été élu meilleur espoir cette année. Grâce à ses performances, il sonne l’après Gareth Bale chez le Spurs. Ce championnat n’en reste pas moins un des plus passionnants de par la spectacularité affichée sur tous les terrains chaque weekend. Les Frenchies de Newcastle réalisent une saison jusqu’ici très décevante et ils devront être vigilants car ils restent mathématiquement exposés à une relégation. Pour la relégation, pas de grosse surprise au programme, mais Sunderland et Aston Villa restent tout de même concernés et devront se battre jusqu’au bout.

Liga BBVA – Retour au duel habituel

Le Réal et le Barça au coude à coude jusqu'au bout

Le Réal et le Barça au coude à coude jusqu’au bout

Dans ce championnat à deux vitesses, la lutte se fera une fois de plus entre le Barça et le Réal, l’Atletico et Valence étant déjà écartés du sprint final. Avec un calendrier, un peu plus difficile (affrontements avec Valence et Séville), le Réal de Madrid devra compter sur un faux pas des Catalans, qui possèdent deux points d’avance, pour espérer reprendre les rênes du championnat Espagnol. Qualifiés tous les deux pour les demi-finales de la Champions League, leur fin de saison sera dans tous les cas palpitante avec tout de même plus de chances de qualification pour les Merengues. Le Barça peut lui rêver du triplé (Championnat / Coupe d’Espagne / Ligue des Champions). L’ogre catalan et l’ogre espagnol peuvent s’offrir une double lutte avec un final très serré en championnat et une finale de Ligue des Champions.

Antoine Griezmann ne doit pas regretter d'avoir signer à l'Atletico

Antoine Griezmann ne doit pas regretter d’avoir signé à l’Atletico

La satisfaction française de l’année dans le championnat espagnol est sans conteste, Antoine Griezmann qui est devenu le meilleur buteur français du championnat espagnol sur une saison, avec vingt-deux buts, battant ainsi le précédent record de Karim Benzema (2010/2011). Il a clairement franchi un cap cette année en signant dans l’effectif de Diego Simeone. De bons augures pour l’équipe de France et l’Euro 2016.

Serie A – La Vieille Dame comme à l’accoutumée

Tevez et Pogba ont réalisé une grosse saison

Tevez et Pogba ont réalisé une grosse saison

Rudi Garcia avait pourtant déclaré en décembre dernier « Je crois dur comme fer qu’on peut et qu’on va finir champion d’Italie » mais il n’en sera rien. La Roma, distancée à quinze points de la Juventus, ne bousculera pas la hiérarchie cette saison. Ils ont même vu leur ennemi local leur passer juste devant dernièrement et devront se battre pour accrocher une place en Ligue des Champions l’année prochaine pour pouvoir rentrer dans les objectifs du club. Malgré sa défaite dans le derby turinois face au Torino, ce qui n’était plus arrivé depuis vingt ans, la Vieille Dame file droit vers un nouveau scudetto avec quatorze points d’avance à cinq journées de la fin. Avec un Carlos Tevez meilleur buteur (dix-huit buts) et un Paul Pogba en constante progression, la Juve n’a pas trouvé de concurrent sérieux pour le titre cette année. Malgré ses seize buts en championnat, Jeremy Menez ne pourra pas empêcher le Milan AC de finir en dehors des places européennes. Les deux clubs de Milan sont bien loin de leurs années fastes (9ème et 10ème du championnat).

Parme en grande difficulté va devoir se séparer de ses infrastructures

Parme en grande difficulté va devoir se séparer de ses infrastructures

Parme est lui le symbole de ce football Italien qui peine de plus en plus financièrement à suivre le rythme européen, championnat qui perd de son attractivité et fait face à une baisse de fréquentation dans ses stades. Le club Parmesan avait déjà éprouvé des difficultés financières en 2004 et avait été relégué sportivement en 2008. Mais cette fois-ci, la situation est un peu plus compliquée, puisque le club sera relégué sportivement, dernier avec quinze points de retard sur le premier non relégable, mais risque aussi une rétrogradation en championnat amateur avec la faillite financière annoncée. On se trouve là à un tournant du football italien où de plus en plus de clubs affichent d’importants déficits.

Bundesliga – Un Bayern stratosphérique

Pas le temps de savourer, le Bayern peut réaliser le triplé

Pas le temps de savourer, le Bayern peut réaliser le triplé doublé

Grâce à sa victoire sur le Herta Berlin et à la défaite de Wolfsburg face au Borussia M’Gladbach, les Bavarois sont pour la troisième année consécutive champions d’Allemagne et remportent au passage le 25ème titre de leur histoire en championnat. Suite à leur défaite en coupe contre le Borussia Dortmund, qui lui est en plein renouveau, ils restent en course pour un doublé avec la grande confrontation qui les attend en Champions League face au FC Barcelone. La voie n’est donc pas encore tracée. Le Bayer Leverkusen et Wolfsburg ont un moment tenu tête au géant munichois mais n’ont été le rival que d’un moment d’un Bayern de Munich tout simplement intouchable malgré la saison difficile de Franck Ribéry.

Dortmund a pu compter sur le mur jaune cette saison

Dortmund a pu compter sur le mur jaune cette saison

L’absence du Borussia Dortmund dans la lutte aux premières places a certainement permis aux Bavarois de vivre leur saison plus tranquillement. Les jaunes et noirs reviennent de très très loin cette année avec une position de relégable qu’ils ont supporté pendant un bon moment dans la saison. Depuis le mois de février, le BVB s’est sorti du point mort pour enchaîner les victoires et pointer aujourd’hui à la 8ème place. Belle remontée et beau sursaut d’orgueil de la part du Borussia qui sera tout de même privé de Ligue des Champions l’année prochaine mais qui rêve toujours de Ligue Europa.

Laurent Garès. Crédits photos : AFP/T.Samson, Franck Pennant, Sudinfo.be, Au Premier Poteau, Reusta, La Opinion, AFP/Giuseppe Cacace, Le 10 Sport, L’équipe, futbolgraffiti

Laisser un commentaire