Attention, il faudra compter sur l’Espagne

HANDBALL. La Roja a fait forte impression ce week-end du côté de l’Artaleku d’Irun. Elle se place plus que jamais en prétendante au titre à l’Euro. Nos Experts sont prévenus.

cultureSPORT Hispanos Espagne Irun

Elles étaient toutes là. Toutes les stars du hand espagnol, dont dix des seize champions du monde 2013 (1), étaient réunies sur le parquet de l’Artaleku, prêtes à briller sous les yeux d’un public basque conquis. Pour son retour au pays, le meilleur pivot de la planète, Julen Aguinagalde, a été copieusement applaudi à chacune de ses entrées, par ses anciens aficionados. La Fédération hispanique s’est, elle, montrée très satisfaite du bon déroulement du tournoi. « Le travail conjointement mené par le CD Bidasoa et la fédé Basque a été exceptionnel, déclare José Antonio Hurtado, du service communication. Ils ont fait attention à tous les détails, en considérant tout le monde (juges-arbitres, équipes, médias, aficionados). L’atmosphère dans la salle a été magnifique. En Espagne, il est rare que les fans viennent regarder les matchs quand la Roja ne joue pas, et pourtant, la vente des billets a été très performante. Les résultats sportifs ont également été meilleurs que prévus. Malgré la présence du Brésil, meilleure équipe des Amériques, de la Suède, puissance historique du hand, et de la Pologne, qui a progressé au cours de la dernière année, l’Espagne a toujours été en mesure de les submerger, laissant à chaque fois les parties condamnées avant la pause. »

Un bon Euro pour prétendre aux Jeux

Avec trois victoires nettes et sans bavures, les hommes de Manolo Cadenas ont envoyé un message fort à moins d’une semaine de l’Euro. Pendant que les Bleus s’inclinaient à l’AccorHotels Arena face au Qatar (25-28), les Espagnols dominaient aisément le Brésil, qui restera la seule formation à les avoir inquiétés. Le lendemain, los Hispanos, emmenés par ses deux gardiens, Sterbik et Perez de Vargas, ont surclassé la Pologne (douze buts d’écart), étouffant les troisièmes des derniers Mondiaux en défense. « L’objectif, comme pour la France et le Danemark, est d’atteindre au moins les demies pour se battre ensuite pour la médaille d’or, annonce Hurtado. Par conséquent, l’aspiration est de jouer la finale, de préférence contre les Bleus, pour garantir une place aux Jeux Olympiques. »

cultureSPORT Tournoi international d'Espagne handball

Résultats & classement final

Vendredi 8 janvier. Pologne-Brésil : 27-23, Espagne-Suède : 32-22. Samedi 9 janvier. Pologne-Suède : 28-26, Espagne-Brésil : 37-30. Dimanche 10 janvier. Brésil-Suède : 28-25, Espagne-Pologne : 26-12.

  J V N D BP BC D P
1. Espagne 3 3 0 0 95 64 +31 9
2. Pologne 3 2 0 1 67 75 -8 6
3. Brésil 3 1 0 2 81 89 -8 3
4. Suède 3 0 0 3 73 88 -15 0

J : joués, V : victoires, N : nuls, D : défaites, BP : buts pour, BC : buts contre, D : différence, P : points.

(1) Aguinagalde, Cañellas, Entrerríos, García, Guardiola, Maqueda, Morros, Rivera, Sterbik et Tomás

Nicolas Gréno (@nicolasgreno) à Irun (Guipuzcoa)
Crédits photos : Alvaro Bermejo et Juan Luis Recio/Fédération Espagnole de handball.

Advertisements

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s