Euro 2016 : Pour Jano, la passion est au micro !

FOOTBALL. Jean Résséguié, dit « Jano », commentateur et journaliste football pour RMC Sport, revient pour cultureSPORT, sur les moments importants de sa carrière et sa passion pour ce jeu, presque un mois après la terrible défaite de l’équipe de France contre le Portugal (0-1) en finale.

image1

« Faire vivre les matchs de foot sans l’image. »

cultureSPORT :  Qui t’as donné envie de faire ce métier de commentateur sportif ?

Jano Résséguié : Gamin, au fond de mon lit, j’écoutais Radio Monte Carlo (déjà) les matches des verts de 76 et Bastia 78 avec Didier Beaune, Bernard Spendler pour ne citer qu’eux. Et j’avais trouvé cela fabuleux. Cette façon de faire vivre les matches de foot sans l’image !

cultureSPORT :  Comment as-tu démarré et s’est déroulée ton adaptation à la radio ?

Jano Résséguié : J’ai la chance d’avoir pu faire mes armes en radio libre (Bas Quercy Radio) pour ne pas la citer où j’ai appris à commenter avec des matches de troisième division du Montauban FC puis j’ai eu la chance de pouvoir faire des piges à RMC au bureau de Toulouse à l’époque en 1987 où j’ai commenté des matches du TFC et du Stade Toulousain tout en faisant de l’info géné !

cultureSPORT :  A quoi ressemble une journée sans radio pour toi ?

Jano Résséguié : La famille et les puces ! J’ai une passion pour les brocantes et les vides-greniers. Et toujours un peu de suivi de l’actualité même en vacances…

cultureSPORT :  Comment s’organise une journée de matchs pour toi ?

Jano Résséguié : Le voyage, l’hôtel et le stade avec pas mal de préparation le jour du match. Et ça redémarre vendredi à Bastia pour la Ligue 1.

cultureSPORT : Quelle est ton approche psychologique, tes rituels ?

Jano Résséguié : Toujours prendre soin de ma voix, de mes cordes vocales (sourires) avec un chèche pour éviter les chauds/froids mais pas de rituel particulier.

cultureSPORT : Quel est ton meilleur et ton pire souvenir aux commentaires ?

Jano Résséguié : La finale de l’Euro 2000 que j’avais eu le plaisir de commenter avec mon mentor Didier Beaune un moment fabuleux et le 1/4 retour de Ligue des Champions Monaco-Real en 2004 (3-1) un match de dingo ! Pour le pire, la finale de la coupe du Monde de 2006. La défaite et le coup de boule de Zidane.

cultureSPORT :  Quels sont les meilleurs stades ou tu as pris place ?

Jano Résséguié  : J’ai eu la chance d’en faire quelqu’uns. En Europe, Liverpool, Milan et celui de Dortmund. Et le Maracana de Rio. Après, je prends aussi du plaisir dans un stade d’un club amateur pour un bon vieux match de coupe de France.

cultureSPORT :  On a vu circuler sur les réseaux sociaux, un fameux #Jano200, comment fait-on pour avoir une telle longévité, la même passion après 200 matchs ?

Jano Résséguié : Ben justement la passion. La magie de la radio. Le plaisir de faire de ma passion mon métier. Je suis un privilégié et je m’éclate toujours autant à commenter. J’ai même eu droit à un bel hommage de Capitaine Larqué pour ce 200ème match de l’équipe de France commenté contre l’Irlande en 1/8ème et ce fut très touchant.

cultureSPORT :  As-tu rencontré l’une de tes idoles, si oui laquelle ?

Jano Résséguié : J’ai eu la chance de rencontrer des numéros 10 incroyables ! Pelé et Maradona. Pour ces deux-là, ce fut rapide mais très agréable. Sans oublier Platini et Zidane que j’ai eu le plaisir d’interviewer.

cultureSPORT :  Le message à délivrer à une personnalité partie trop tôt ?

Jano Résséguié : RIP.

 « Je suis fan de Griezmann, j’aurais aimé qu’il soulève la coupe au Stade de France. »

cultureSPORT :  Quel débrief général peux-tu faire de l’Euro qui vient de se dérouler ?

Jano Résséguié : J’ai bien aimé l’ambiance dans les stades. Grâce aux Irlandais, gallois et autre islandais, c’était festif. Par contre, très déçu par la qualité du jeu.

cultureSPORT : Quelles sont les perspectives pour les Bleus (2018, les joueurs à suivre, les retours, le moral-ressenti du staff et de Didier Deschamps pour les qualifications en septembre) ?

Jano Résséguié : Ils sont passés vraiment à côté de quelque chose de beau ! J’espère qu’ils vont savoir réagir avec les éliminatoires pour la coupe du Monde 2018 pour rapidement se mettre en bonne position pour se qualifier. Cette génération, plus d’autres qui vont arriver ou revenir comme Fekir donne l’impression de pouvoir faire quelque chose d’intéressant et notamment après le titre européen des U19.

cultureSPORT : Est-ce difficile de garder l’objectivité du commentateur, par exemple lorsque la France s’incline 1-0 face au Portugal dimanche et que l’occasion de Gignac aurait pu faire tout basculer ?

Jano Résséguié : Mais c’est que je n’ai pas vraiment été objectif sur l’action puisque après l’avoir décrite et dit trois fois : le poteau, j’ai enchaîné par un… Et merde ! C’est sorti très naturellement (rires) mais sur le but d’Eder, j’ai aussi pensé aux Portugais qui nous écoutaient… Donc objectif !

 « Je suis allé au Pays Basque à plusieurs reprises. Il y a un état d’esprit, une protection du patrimoine local. »

cultureSPORT : Connaissez-vous le Pays Basque ? Si oui, qu’est-ce qui vous plaît tant dans notre région (expressions, monuments etc…) ?

Jano Résséguié : J’y suis allé à plusieurs reprises. J’ai bien aimé les gens, les traditions et l’état d’esprit avec la protection du patrimoine local. En plus, on y mange bien (sourire) et ils aiment faire la fête entre amis.

cultureSPORT :  Avez-vous un message aux jeunes qui souhaiteraient exercer votre métier ?

Jano Résséguié : Toujours croire en ses rêves.

Jano… tu es…

Un message en 140 caractères, quel est-il ? « Ce soir je vous donne rendez-vous sur @RMCsport pour vous faire vivre un grand moment de football et je compte sur vous via #rmclive »

Une habitude bonne et mauvaise ? « J’ai un toc. Je racle très/trop souvent ma gorge à cause de la crainte de l’enrouement ou de l’extinction de voix. »

Un roman à lire ? « J’ai lu pendant mes vacances et notamment « Maman à tort » de Michel Bussi (prix du talent littéraire normand*) »

Une série TV à ne pas manquer ? « Heureusement il y a le replay (sourire) ! En ce moment Blacklist qui passe le mercredi soir. »

Un moment dans l’année ? « Noël qui me permet de redescendre à Montauban en famille. »

Un sport ou des sports ? « Plus grand chose malheureusement mais je marche pas mal »

Une région à découvrir ? « Je recommande toujours Montauban et le Tarn et Garonne avec plus précisément les gorges de l’Aveyron. Montricoux, Saint Antonin Noble Val ou Bruniquel. »

Un projet que tu rêves de réaliser ? « Jano la brocante ! A la retraite peut être ? »

Une bonne action ? « Soutenir des projets. »

Un joueur qui fait soulever la foule et la coupe ? « Fan de Griezmann et j’aurais aimé qu’il soulève la coupe au SDF »

Un arrêt sur image : sportif, politique ,culturel ? « J’espère que la campagne des présidentielles sera ENFIN constructive. »

Un morceau de musique essentiel ? « Ô Toulouse de Nougaro et quelques bons vieux morceaux de Supertramp. »

Un plat ? « Le magret de canard grillé sans sauce. »

Propos recueillis par Pierre-Alexandre Carré (@carr_pierre64)
Crédit photo : Jano Résséguié/RMC SPORT

Advertisements

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s