Justine Dupont : « Je repars à fond pour la fin de saison »

SURF. Après avoir subi un petit coup de mou en milieu de saison, Justine Dupont est repartie de plus belle lors de ce Pro Anglet. Qualifiée en demi-finale, elle pourrait entrevoir la finale, comme à Lacanau, la semaine dernière. La Bordelaise évoque également en notre compagnie l’arrivée du surf dans le giron olympique.

cultureSPORT Justine Dupont Pro Anglet

cultureSPORT : L’écueil des quarts passé, te voici désormais en demi-finale. Quelles sensations ressens-tu à ce moment précis ?

Justine Dupont : Comme ce fut le cas au Lacanau Pro ainsi qu’au Costa Rica, je me sens bien sur cette compétition. Je suis dans une bonne énergie, c’est plutôt cool. Le travail commence à payer, ça fait du bien. Il y a plein de choses que j’essaie de mettre en place qui commencent à vraiment bien marcher. Ce n’est pas magique, ce n’est que du travail et je suis bien contente.

cultureSPORT : Tu es si près du but que désormais tu lorgnes forcément la victoire finale…

Oui, carrément, après on verra, les autres rideuses sont toutes là pour gagner. Je ne suis pas la seule à le vouloir (rires).

« Je me sens vraiment libérée, c’est que du bonus, ça fait plaisir »

cultureSPORT : Après vingt-trois épreuves sur le circuit WQS (Qualifying Series), quel bilan peux-tu tirer à la mi-saison ?

Justine Dupont : J’ai fait un bon début de saison (une victoire et deux deuxièmes places, ndlr) puis j’ai enchaîné avec une période pas top, où je me suis pas mal remise en question. J’ai recommencé à travailler avec un préparateur mental. Le même avec qui j’avais bossé il y a un petit moment. C’est franchement génial. Là, je repars à fond pour la fin de saison. J’ai beaucoup appris et ça commence à se voir. Je me sens vraiment libérée, c’est que du bonus, ça fait plaisir. Il me tarde de voir comment va se dérouler la suite de l’année. J’aimerais faire une bonne fin de saison.

cultureSPORT : Une bonne fin pour garder un espoir de montée à l’échelon supérieur ?

Justine Dupont : Oui, ça reste toujours possible. On verra bien à la fin de l’année…

cultureSPORT : Pour garder cet objectif dans un coin de ta tête, tu es obligée de viser plus haut que des compétitions classées en 1 000 et donc de performer sur des étapes plus relevées (6 000)…

Justine Dupont : J’avais fait troisième en Australie alors de l’Aussie Bodies (voir ces autres résultats ci-dessous), en mars dernier. Si je l’ai fait, ça veut dire que je peux le refaire. Et le refaire peut-être encore mieux… Il reste encore pas mal de compétitions et, bien évidemment, rien n’est fait pour tout le monde (sourire).

cultureSPORT Justine DupontcultureSPORT : En ce moment, est-ce que tu arrives à sortir les figures dont tu as envie ?

Justine Dupont : Tout à fait. Je dois avouer que je suis pleinement satisfaite sur ce plan-là. Je commence à surfer en étant un peu plus libérée, du coup j’arrive à mieux m’exprimer, à me faire plaisir. Parfois, il m’arrive même de réaliser sur les vagues des choses dont j’ai vraiment envie. Je prends beaucoup de plaisir en compet et je crois que ça se voit.

cultureSPORT : Parviens-tu à te surprendre en réalisant une figure que tu pensais impossible à caler en pleine série ?

Justine Dupont : Exactement. Comme je me sens bien mieux qu’auparavant, ça peut se produire à tout moment. Le ressenti de pouvoir bien surfer en compétition est assez fou. Ca ne m’était pas encore arrivé depuis le début de ce Pro Anglet.

cultureSPORT : Les conditions au Pays basque sont-elles à la hauteur de tes attentes ?

Justine Dupont : Elles sont vraiment géniales. On a de bonnes petites vagues d’été. En plus, il fait beau, c’est parfait. C’est ce qu’on attend pour une compétition estivale.

cultureSPORT : Aujourd’hui (hier), pas moins de six Landais (d’origine ou d’adoption) étaient dans l’eau (voir les résultats ci-dessous). Que peux-tu nous dire sur le surf landais ?

Justine Dupont : Qu’on a quand même de meilleures vagues là-bas (rires). J’adore les Landes. J’habite sur Seignosse-Hossegor depuis un petit moment. Tous ces coins sont géniaux. Certes, je suis plus campagne, de Lacanau, mais je me retrouve beaucoup plus là-bas, avec beaucoup plus de calme. Je suis chanceuse.

« Les Jeux Olympiques : un objectif de plus, un petit rêve »

cultureSPORT : On le sait depuis le début du mois, le surf est devenu un sport olympique. Est-ce que tu te vois surfer au Japon, en 2020 ?

Justine Dupont : C’est un objectif de plus, un petit rêve. Mais quatre ans, c’est long, c’est loin. Ce n’est pas de suite quoi. Pour l’instant, je reste concentrée sur cette fin de saison. On ne sait pas encore tout ce qu’il peut arriver d’ici là. Mais c’est sûr que désormais, les Jeux restent dans un coin de ma tête.

cultureSPORT : Est-ce qu’on a commencé à vous briefer en ce qui concerne le système de qualification ?

Justine Dupont : Non, on ne connaît pas encore toutes les modalités. On ne nous a pas encore annoncé la manière dont ça allait se dérouler.

cultureSPORT : Ça te fait quoi de voir le surf débarquer dans le programme olympique, 124 ans après la création des Jeux ?

Justine Dupont : C’est vraiment une bonne chose par rapport à la professionnalisation et à la crédibilisation de notre sport. C’est franchement top. L’entrée du surf aux Jeux va permettre de changer son image, de montrer que ce sport est réellement professionnel. Nous ne sommes pas des babas-cool, c’est vraiment notre métier. Je me lève tous les matins pour aller m’entraîner, pour aller travailler. Parfois, il peut arriver que tu n’aies pas envie d’y aller, comme dans tous les boulots du monde. Mais j’ai de la chance, on bosse depuis une plage. J’adore mon métier.

Les résultats des Landais

Hommes
4e tour. Marc Lacomare : 1er de la 2e série (15,53). Vincent Duvignac : 2e de la 8e série (15,03). Paul Cesar Distinguin : 3e de la 7e série (10,93). Joan Duru : 4e de la 4e série (12,10).
5e tour. Lacomare : 1er de la 1re série (13,30). Duvignac 3e de la 3e série (11,00).
Quarts de finale. Lacomare affronte ce matin Lucas Silveira (Bré).
Femmes
Quarts de finale. Justine Dupont : 1re de la 3e série (12,00). Alizé Arnaud : 2e de la 2e série (8,93).
Demi-finales. Dupont affronte ce matin Claire Bevilacqua (Aus).

Sa saison 2016

Légende : ** 6 000 * 1 000
World Qualifying Series
* Central Coast Pro (Aus, 9-12 février) : 1re
* Komunity Project Great Lakes Pro (Aus, 15-18 février) : 2e
** Taggart Women’s Pro (Aus, 22-28 février) : 25e
** Aussie Bodies Women’s Pro (Aus, 29 février-6 mars) : 3e
* Pro Zarautz (Esp, 31 mars-3 avril) : 2e
** Los Cabos Open of Surf (Mex, 7-12 juin) : 17e
** Copa El Salvador Impresionante (Sal, 15-19 juin) : 17e
* Pro A Coruna (Esp, 5-10 juillet) : 13e
** Paul Mitchell Supergirl Pro (Usa, 22-24 juillet) : 17e
* Medoc Ocean Lacanau Pro (Fra, 16-21 août) : 2e
Classement virtuel : 14e mondiale avec 7 700 points
Longboard Tour
* Pro A Coruna (Esp, 5-10 juillet) : 3e

Propos recueillis par Nicolas Gréno (@nicolasgrenon.greno@culturesport.net)
Crédits photos : compte Instagram officiel de Justine Dupont

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s