Thom Gicquel & Toma J. Popov : sans acquis, la paire gagne (1/2)

BADMINTON. XVIIIe Championnats du monde junior. A double inédit, performance inédite. Toma J. Popov et l’un des spécialistes français de l’exercice, Thom Gicquel, ont atteint les quarts de finale ! Ils nous ont livré leur sentiment sur ce parcours qui augure de bonnes choses pour l’avenir.
sdr

Toma J. Popov, à gauche, et Thom GICQUEL, après leur quart de finale perdu contre la paire thaïlandaise Trinkatee/Kuna-Anuvit

cultureSPORT : Il y avait la place ou la marche était trop importante aujourd’hui ?

Toma J. : Non y avait la place !

Thom : Carrément ! On était devant tout le premier set. On se fait rattraper à la fin quand le plus petit [Natthapat Trinkatee, NDLR] fait des coups de génie ! Pareil au deuxième : on était tout proches, et là ils ont marqué 8 points d’affilée. Ils nous ont collé une série de services et ça nous a un peu mis dedans (sic). Mais tactiquement on a bien joué. On les bloquait, on jouait bien, donc c’est dommage.

Toma J. : Ils défendaient tout, on passait pas en attaque.

Thom : Il faut travailler encore, mais c’est pas loin !

cultureSPORT : Pas loin et quand même très positif d’arriver en quart ! C’est une première en championnats du monde ?

Thom : Je sais pas si c’est une première.

Toma J. : En tout cas, pour nous deux oui !

sdr

Toma J. et Thom ont mené dans les deux sets, mais ils ne sont pas parvenus à contenir les deux Thaïlandais

cultureSPORT : Vous avez l’habitude de vous entraîner ensemble en double ?

Thom : Non, c’est notre première compétition.

Toma J. : En fait on a commencé à jouer un jour avant que la compétition commence ! On s’est découvert en direct.

Thom : A chaque fois on jouait avec des partenaires différents. Mais on a prouvé qu’on était les deux meilleurs en double hommes de notre âge et du coup, pour faire le maximum ici, il fallait qu’on joue ensemble.

cultureSPORT : Votre première association c’était la semaine dernière pour les « par équipes » ?

Thom : C’est ça, on a fait un match contre des Estoniens.

Toma J. : C’était pas le même niveau !

sdr

La paire française s’était formée seulement à la veille de la compétition par équipes. Pourtant leur complicité a fonctionné et les a menés jusqu’en quart de finale.

Partie 2, juste ici : Thom Gicquel & Toma J. Popov (2/2)

Fiche d’identité

  • Thom Gicquel, 17 ans. Née le 12 janvier 1999. Sociétaire du Badminton Club Guichen Bourg-des-Comptes.
  • 17e mondial junior en double hommes, 30e en mixte*.
  • Championnats d’Europe 2016 U17 (17-25 mars à Lubin, Pologne) : médaillé de bronze par équipes, médaillé d’argent en double hommes (avec Léo Rossi), 1/4 de finale en double mixte (avec Vimala Hériau).
600369_1143955755639176_506456043756871425_n

Crédit : FFBad

  • Finaliste de l’Artengo Polish Junior 2016 en double (avec Léo Rossi)
  • Finaliste du Swiss International 2016 (Senior) en double mixte (avec Delphine Delrue)
  • Vainqueur du Latvia International 2016 (Senior) en double mixte (avec Léonice Huet)
  • Championnats du monde junior 2016 (2-13 novembre à Bilbao, Espagne) : 11ème par équipes (devant l’Angleterre et l’Allemagne), 1/16 de finale en double mixte avec Delphine Delrue(1), 1/4 de finale en double hommes avec Toma J. Popov(2).

*BWF Junior Ranking (17/11/2016)

 (1)1e tour : victoire contre Sumiya Nihei/Sayaka Hobara (JPN, NC/20) : 21-16 12-21 21-18 ; 2e tour : victoire contre Florentin Gisca/Maria Alexandra Dutu (ROU, 1005/364) : 21-10 21-8 ; (1/32) : victoire contre Eloi Adam/Vimala Hériau (158/60) : 21-18 21-19 ; (1/16) : défaite contre Su Min LIM/Hyang Im KIM (KOR, 65/118) : 22-24 21-17 12-21.

 (2)1e tour : exempt ; 2e tour : victoire contre Ricky Liuzhou/Cadmus Yeo (USA, 497) : 21-15 21-5 ; (1/16) : victoire contre Amri Ameer/Pang Ron Hoo (MAS, 222/148) : 22-20 7-7 abandon ; (1/8) : victoire contre Robert Cybulski/Pawel Smilowski [POL, 9] : 21-11 21-14 ; (1/4) : défaite contre Pakin Kuna-Anuvit/Natthapat Trinkajee [THA, 3] : 19-21 13-21.

Bonus

Voir aussi

Propos recueillis par Thomas Dupleix à Bilbao (Biscaye), le vendredi 11 novembre.

Crédits photos Nicolas Gréno (@nicolasgreno) et Thomas Dupleix (@ThomasDupleix).

Retrouvez cultureSPORT sur Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et SoundCloud.

 

There are 2 comments

Laisser un commentaire