Tim Giresse : « La JAB nous a poussé ce soir, à nous de leur rendre la pareille dimanche »

RUGBY. Pro D2. Une victoire importante pour le Biarritz Olympique qui lance sa saison 2017, à domicile, de la meilleure façon mais non sans souffrir contre Dax (30-18). Les Biarrots dominés dans le jeu d’avants, ont complètement inversé le cours des choses en seconde période dans ce domaine et expriment tour à tour  » leur fierté » argumentant que  » l’esprit a changé ». Dès dimanche, ils soutiendront la Jeanne d’Arc de Biarritz (DH) qui tentera de renverser l’ogre breton, Rennes (L1) pour faire chavirer toute une région de bonheur.
biarritz-giresse

L’ailier gauche, Tim Giresse à la course

Maxime Lucu (demi de mêlée, Biarritz)

« Il la fallait [cette victoire], elle était très importante et c’était une revanche car on avait eu honte de rentrer de Dax comme ça [défaite de plus de 40 points]. Une équipe de Dax rugueuse qu’on a su mettre en difficulté et on a su marquer les essais quand il le fallait. On s’est fait peur c’est vrai mais ce qui change c’est que dès la 50e, quand le score est serré, on ne lâche rien. On s’est trouvé un état d’esprit, après on est sportifs professionnels, on s’est remis en question, malgré les blessures, on ramène des points. On a fait une très bonne semaine et sérieuse. Ensuite, oui, premier match avec Ximun [son frère], c’est forcément particulier, il est rentré vite dans le match et quand il a le ballon en main, il est dans l’avancée, il nous apportera son expérience. »

Guillaume Devade (centre, Dax)

« Il y a des regrets, vu l’entame de match qu’on fait mais bon en deuxième mi-temps, les biarrots ont bien joué notamment sur leur jeu d’avants minimaliste mais efficace. Physiquement, on était bien mais on n’a pas su trouver les solutions sur les ballons portés. Si on retire l’indiscipline, on pouvait ramener un point mais on va capitaliser sur l’état d’esprit contre Colomiers à domicile, il ne faut pas oublier qu’on sort quand même de périodes compliquées. »

Raphael Saint André (manager, Dax)

« On a de la déception c’est tout. A la vue de la première mi-temps, on espérait mieux. En deuxième mi-temps, on ne touche plus de ballons, chose incroyable notre mêlée dominatrice en première est pénalisée 6 fois en deuxième. Et puis, les Biarrots d’un « pick and go » par si, d’un maul par là, à ce jeu là, ils sont meilleurs que nous. J’espérais prendre un point de bonus défensif jusqu’à la dernière action. Il y a tout de même, un bon état d’esprit mais comptablement c’est négatif. »

Tim Giresse (ailier, Biarritz)

« On ne parlait pas forcément de revanche, on se concentrait sur notre jeu à nous et le début d’année 2017. Les coachs nous ont dit que l’on jouait à l’envers, dans l’axe, plutôt que sur la largeur. On commence à trouver nos marques, avec les nouveaux joueurs et peut-être qu’avant on osait moins, maintenant, ça passe. Je suis content de mon retour, avec plusieurs essais, après une saison de blessures ou je jouais mais moins. Concernant dimanche, bien sûr que ce sera une belle fête pour soutenir la JAB [la Jeanne d’Arc Biarritz reçoit Rennes en 32ème de finale de la Coupe de France dans le même stade]. J’ai vu que Rennes avait du mal à se déplacer, alors à nous de les pousser et de leur rendre la pareille car je sais qu’ils étaient présents dans le stade d’abord pour nous (sourires). »

Propos recueillis par Pierre-Alexandre Carré (@carr_pierre64)

Publicités

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s