Handball Interviews Les jeunes pousses du sport

Emma Seddiki : "Les recruteurs ? J’ai essayé de faire abstraction"

Co-capitaine de la formation néo-aquitaine, Emma Seddiki livre ses impressions près d’une semaine après la fin des Interpôles féminins, remportés par la région Bourgogne-Franche Comté. La pivot de 17 ans se projette également sur la fin de saison avec Côte Basque Handball.

cultureSPORT : Comment se sont passés ces Interpôles ?

Emma Seddiki : Nous avions une équipe relativement équilibrée sur toutes les lignes avec une super solidarité, une bonne dynamique. D’un point de vue personnel, les deux premiers matchs ont permis de régler les connexions puis au fur et à mesure des rencontres, j’ai eu beaucoup de ballons, j’ai pu exprimer mon jeu, sans faire de zone ni me faire bâcher. Petit clin d’œil à Mika (NDLR : Moreno, le coach de Côte Basque Handball, photo ci-dessous). Pour mes derniers interpôles, je me suis vraiment éclatée. Sans pression mais avec le sourire et du plaisir. Je remercie les filles de Côte Basque Handball pour leurs messages. C’est aussi grâce à elles que je progresse.

Emma Seddiki avec son coach de club Mickaël Moreno. Crédit photo : Rémy Giraudon/Côte Basque Handball.

cultureSPORT : Est-ce que vous ressentez une certaine pression, celle de devoir bien faire par rapport aux potentiels recruteurs sur place ?

Emma Seddiki : Concernant les recruteurs, effectivement, c’est impressionnant. Personnellement j’ai essayé de faire abstraction. J’ai joué sans pression. Juste avec l’envie de bien réaliser les choses.

Je n’ai pas forcé les traits de ma personnalité.

Emma Seddiki

cultureSPORT : Comment as-tu géré ce statut de co-capitaine dans une compétition aussi importante ?

Emma Seddiki : C’est une marque de confiance accordée par les coachs. Cela s’est fait naturellement, je n’ai pas forcé les traits de ma personnalité. La bonne ambiance au sein du groupe a facilité mon rôle.

cultureSPORT : Selon toi quel est niveau global de cette génération 2002-2004 ?

Emma Seddiki : C’est une génération avec beaucoup de qualités individuelles qui a su les mettre au service du collectif.

Emma Seddiki contre Bordes, aux côtés de ses coéquipières Laura Munos et Elodie Sanchez. Crédit photo : Rémy Giraudon/Côte Basque Handball.

cultureSPORT : Ton expérience au pôle espoir est sur le point de se terminer. Qu’en retiens-tu ?

Emma Seddiki : Trois années riches et intenses avec de belles rencontres humaines, beaucoup d’investissement personnel, des remises en question permanentes, avec l’envie toujours d’aller plus loin et d’apprendre plus. Une sacrée expérience !

J’espère réaliser un bon stage national.

Emma Seddiki

cultureSPORT : À titre personnel, quels sont tes prochains objectifs ?

Emma Seddiki : Tout d’abord réaliser un bon stage national. À plus long terme, continuer à travailler pour progresser et prendre toujours autant de plaisir sur le terrain.

cultureSPORT : Désormais comment envisages-tu la fin de la saison avec Côte Basque Handball ? L’invincibilité est-elle vraiment jouable ?

Emma Seddiki : Nous voulons rester invaincues le plus longtemps possible afin de répondre aux objectifs fixés par l’entente. Cette invincibilité ne pourra tenir qu’avec travail et humilité tout en restant soudées. Notre groupe est de qualité. Pour ma part, j’essaie de donner le meilleur de moi-même. Je continue de travailler et m’investis.

Les prochains matchs de Côte Basque Handball

15e journée (29 février) : Côte Basque Handball – Saint-Loubès
16e journée (7 mars) : Mont-de-Marsan – Côte Basque Handball
17e journée (14 mars) : Côte Basque Handball – Lège-Cap-Ferret
18e journée (4 avril) : Pau-Nousty – Côte Basque Handball
19e journée (18 avril) : Côte Basque Handball – Mourenx
20e journée (2 mai) : Bordes 2 – Côte Basque Handball
21e journée (9 mai) : Côte Basque Handball – Blanquefort
22e journée (23 mai) : Gan – Côte Basque Handball

Parcours du pôle espoir de Talence

Matchs de poules
Nouvelle-Aquitaine – Bourgogne-Franche-Comté : 10-19
Nouvelle-Aquitaine – Pays de la Loire : 17-18
Antilles-Guyane – Nouvelle-Aquitaine : 21-21
Bretagne – Nouvelle-Aquitaine : 16-17
Hauts-de-France – Nouvelle-Aquitaine : 18-18

Places 9-10 : Centre-Val de Loire – Nouvelle-Aquitaine : 20-13
Résultats complets

Classement final : 1. Bourgogne-Franche Comté, 2. Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse, 3. Ile-de-France, 4. Grand Est, 5. Hauts-de-France, 6. Auvergne-Rhône Alpes, 7. Pays de la Loire, 8. Normandie, 9. Centre-Val de Loire, 10. Nouvelle-Aquitaine, 11. Bretagne, 12. Occitanie, 13. Réunion, 14. Antilles-Guyane

Propos recueillis par Nicolas Gréno (@nicolasgreno). Crédit photo de la une : Rémy Giraudon/Côte Basque Handball.

0 comments on “Emma Seddiki : "Les recruteurs ? J’ai essayé de faire abstraction"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :