Culture Médias

Arte muscle sa programmation avec un nouveau documentaire sur le culturisme

La websérie « Tous musclés » – qui sera diffusée sur arte.tv dès le lundi 27 avril (dix épisodes de cinq minutes) – plonge dans l’histoire et la culture de cet art de la performance et décrypte ce phénomène de masse, « métaphore de l’obsession de contrôle et de rentabilité ».

Née à l’aube des années 1980, la loi du muscle a fini par s’imposer dans l’inconscient collectif. Autrefois attribut des hercules de foire, le muscle saillant s’est démocratisé au point de devenir la norme des couvertures de magazines jusqu’aux blockbusters hollywoodiens en passant par la vogue du fitness, dopée aux réseaux sociaux.

Des traditionnelles salles baignées de néons (55 000 au total en Europe) à une plongée en Californie du côté de « Muscle Beach, là où tout a commencé », en passant par Hollywood, la websérie – co-produite par Arte France, Petit Dragon et Haut ainsi que Court TV – s’est immiscée dans l’univers des bodybuilders et fit girls (soixante millions de pratiquants recensés dans le monde).

Après avoir prouvé que les relations entre muscle et politique « sont plus proches qu’on ne le croit », le documentaire aborde, en guise de conclusion, la lente mutation du corps : lorsque les muscles se transforment progressivement en gras. Qu’en est-il de « ceux qui se sont échinés à se construire un corps idéal ? Comment appréhendent-ils les années qui passent ? Se cachent-ils pour vieillir ? »

« Et si le culturisme n’était pas qu’une simple discipline sportive et esthétique, mais une pratique qui, en célébrant et encourageant le dépassement de soi, répondait aux injonctions de notre société néolibérale ? Comment cette quête de fermeté hypertrophiée s’est-elle imposée ? Que révèle-t-elle de notre époque ? » Pour tenter de répondre à ces nombreuses interrogations, Jérôme Momcilovic et Camille Juza, tous deux à l’origine de cette web-série, ont successivement rencontré des manieurs de fonte mais également des experts à l’instar de l’anthropologue Jean-Jacques Courtine, l’économiste Guillaume Vallet ou encore l’historien Johann Chapoutot. Ces derniers ont apporté un nouvel éclairage sur le culturisme, pratique traversée par des questionnements tels que la frontière des genres, le néolibéralisme ou le rêve transhumaniste.

Les épisodes

  • Épisode 1 : Gonflette générale
  • Épisode 2 : Miroir, mon beau miroir
  • Épisode 3 : Pour qui bande le muscle ?
  • Épisode 4 : Au boulot !
  • Épisode 5 : XXXL
  • Épisode 6 : L’homme-machine
  • Épisode 7 : Hollywood : usine à muscles
  • Épisode 8 : Le muscle est-il de droite ?
  • Épisode 9 : Le rêve californien
  • Épisode 10 : Beaux restes

Nicolas Gréno (@nicolasgreno). Crédit photo de la une : service de presse d’Arte.

10 comments on “Arte muscle sa programmation avec un nouveau documentaire sur le culturisme

  1. Ping : Tous Musclés (10/10) : Beaux restes – @cultureSPORT

  2. Ping : Tous Musclés (9/10) : Le rêve californien – @cultureSPORT

  3. Ping : Tous Musclés (8/10) : Le muscle est-il de droite ? – @cultureSPORT

  4. Ping : Tous Musclés (7/10) : Hollywood, usine à muscles – @cultureSPORT

  5. Ping : Tous Musclés (6/10) : L’homme-machine – @cultureSPORT

  6. Ping : Tous Musclés (5/10) : XXXL – @cultureSPORT

  7. Ping : Tous Musclés (4/10) : Au boulot ! – @cultureSPORT

  8. Ping : Tous Musclés (2/10) : Miroir, mon beau miroir – @cultureSPORT

  9. Ping : Tous Musclés (3/10) : Pour qui bande le muscle ? – @cultureSPORT

  10. Ping : Tous Musclés (1/10) : Gonflette générale – @cultureSPORT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :