Ligue 1 (J36) : Montpellier reste devant

Toujours aussi passionnante la Ligue 1 nous offre un finish haletant. Le Suspense est au rendez-vous à tous les étages. Nul doute que les deux prochains multiplexes seront suivis avec attention par les mordus du ballon rond français. Dimanche et lundi se disputait la trente-sixième journée : retour sur les résultats et enseignements…

De Melo célèbre l’un de ses deux buts contre Caen.

Devant pas de changement

Les trois premiers ont tous gagné. Paris avait repris la place de leader dimanche soir en s’imposant à Valenciennes 4-3. Un match spectaculaire et un bonheur éphémère de vingt-quatre heure puisque Montpellier est allé battre Rennes 2-0 le lendemain. Une victoire qui permet aux Héraultais de remonter sur le trône de la Ligue 1. Pendant ce temps Lille a battu Caen 3-0 grâce notamment à un doublé de De Melo. Avec ce cinquième succès consécutif les Lillois continuent de rêver. Cette fois-ci c’est définitif, Lyon ne reviendra pas sur eux, ils regardent donc droit devant. A l’horizon se profile la Mosson où dimanche soir se disputera le sommet du championnat : Montpellier – Lille. Cette rencontre s’annonce décisive pour le titre et l’ordre final du podium. Nul doute que les Parisiens, qui recevront Rennes, se tiendront au courant du score de cette rencontre. Le MHSC reste maitre de son destin avec deux unités d’avance sur le PSG et cinq sur le LOSC. Néanmoins rien n’est joué : le titre peut encore être remporté par les trois équipes !

L’incroyable remontée bordelaise

Quatre victoires et deux buts inscrits minimum à chaque fois : c’est le rythme que tiennent actuellement les hommes de Gillot. Revenus à deux points de la cinquième place grâce à leur victoire à Auxerre 4-2, les Bordelais semblent irrésistibles. Avec un goal-average supérieur à ses trois concurrents, l’espoir européen est toujours permis sur les bords de la Garonne. Rennes malgré sa défaite face à Montpellier conserve encore ce dernier ticket, mais pour combien de temps ? Les Rennais doivent gérer un périlleux déplacement au Parc avant d’accueillir Dijon à la dernière journée. Compliqué donc pour le Stade Rennais qui a vu Saint-Etienne, tenu en échec par Marseille (0-0), revenir à sa hauteur. Les Verts devront gagner à Nancy pour être sûr d’accueillir Bordeaux en position de force. Quant à Toulouse, incapable de gagner depuis quatre matchs, deux clubs luttant pour le maintien sont au programme : Dijon et Ajaccio. Lorsque l’on sait que Brest et Nice viennent d’obtenir un 0-0 contre le TFC, l’avenir ne semble plus si rose pour les Toulousains…

Gouffran, auteur d’un doublé contre Auxerre

Sochaux sort la tête de l’eau

A l’issue de la trente-sixième journée, aucune équipe supplémentaire ne s’est sauvée mathématiquement. Valenciennes, douzième, possède cinq points d’avance sur Brest, premier relégable et six sur Auxerre, de nouveau dernier. Neuf clubs sont donc encore potentiellement concernés par une relégation en Ligue 2. Sur ces équipes seule Sochaux a pris trois points ce week-end en battant Nancy 1-0. Une bouffée d’oxygène pour des Sochaliens qui restaient sur trois défaites d’affilée. Ils sortent ainsi de la zone rouge et disputeront un match crucial dimanche à Caen. Les Caennais eux aussi sont loin d’être sauvés. Avec trente-huit unités ils sont quinzièmes, juste derrière Nice et Lorient. Les Bretons ont concédé le nul 0-0 face à Dijon, dix-neuvième. Les Dijonnais ont du souci à se faire : cela fait sept matchs qu’ils n’ont plus gagnés. Ajaccio, défaits 2-1 à Evian, possède deux points d’avance sur Brest et Dijon. Cependant avec Lyon et Toulouse pour finir l’année, le club corse devra élever son niveau de jeu pour se maintenir.

Retrouvez un article plus détaillé sur la lutte pour le maintien en fin de semaine, juste avant les deux dernières journées du championnat.

Crédit photos : AFP

There is one comment

Laisser un commentaire