Paroles de Jeunes Reporters du Tour #1 : Anne-Laure

Ils sont jeunes, ils aiment le sport. Ils aiment aussi le Tour de France et le journalisme. Pendant trois semaines, ces Jeunes Reporters ont vécu dans la caravane de la Grande Boucle une expérience extraordinaire. Chaque jour, ils partaient à l’assaut des coureurs et des spectateurs présents sur le Tour pour alimenter leur journal, distribué au village départ. Un an plus tard (voire plus pour certains), ils ont accepté de revenir en arrière pour nous donner leurs sentiments sur cette belle aventure. Depuis, quelques Jeunes Reporters ont même rejoint notre rédaction ou écrit de temps en temps quelques articles.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Anne-laure, j’ai 15 ans et je viens du Gard (France). Devenir journaliste dans le sport était un rêve, je me disais que faire les Jeunes Reporters du Tour m’aiderai pour plus tard. Connaître mieux l’univers du cyclisme était aussi un objectif durant le Tour de France.

Pourquoi avoir voulu participer à l’aventure des Jeunes Reporters du Tour ?
Je connaissais l’opération des Jeunes Reporters depuis plus de trois ans. Je savais à peu près comment se déroulait les sélections. On devait envoyer une lettre de motivation et un article (je l’avais écrit sur José Alvarez -un grand revendeur de vélo originaire de Auch-).

Les sélections, comment se sont-elles passées ?
Les pré-sélectionnés avaient rendez-vous au siège du MidiLibre. Nous étions la dernière journée de sélection. J’étais un peu stressée. Nous avons dû nous présenter avec un objet et deux photos, faire une interview instantanée, écrire un article en trente minutes (j’avais comme thème : « Comment intéresser les jeunes au cyclisme ? ») et enfin nous avions une entrevue avec le jury. J’étais quand même heureuse de ma journée, j’en suis sortie confiante alors que je n’avais pas encore le résultat. Quand l’annonce tomba, j’étais au anges.

Que retiens-tu de cette expérience ?
Cette expérience est d’abord une aventure humaine. Pendant trois semaines, j’ai côtoyer des personnes qui venaient du monde entier. On avait une passion en commun : le Tour de France. La proximité des coureurs et leur accessibilité sont des choses qui m’ont surpris.

Ces trois semaines, t’ont-elles donné envie de faire du journalisme sportif plus tard ?
Avec ce magnifique mois de juillet 2011, mon envie de devenir journaliste sportif ne cesse de grandir. Avoir fait le Tour à l’âge de 14 ans surprend beaucoup de personnes mais aide déjà (demande de stage, contact avec des journalistes)…

Si tu avais des conseils à donner aux futurs Jeunes reporters du Tour, ce seraient lesquels ?
J’ai deux conseils à donner aux nouveaux et futurs Jeunes Reporters : éclatez-vous, prenez du plaisir, donner vous à fond mais surtout rester vous même.

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There is one comment

Laisser un commentaire