Championnats du monde d’athlétisme handisport à Lyon

1063574_10201749938374914_1846967346_n

C’est aujourd’hui que commencent les 6èmes championnats du monde d’athlétisme handisport, les deuxièmes en France après Lille en 2002. La compétition accueille 1300 athlètes issues de cent pays différents, dans l’enceinte du parc de Parilly à Lyon. Ainsi c’est le deuxième événement majeur handisport (derrière les Jeux Paralympiques), qui se déroule du 20 au 28 juillet dans la capitale des gones. Les athlètes se partageront les 217 médailles d’or mises en jeu…

Hier soir la cérémonie fut marquée par l’orage, qui n’a cependant pas empêché le spectacle folklorique, les chorégraphies des scouts de France ou encore à la venue du drapeau tricolore par hélicoptère de l’armée française de faire le show. Puis sous la pluie, les discours des différents politiques ou ambassadeurs de l’événement ont placé ces mondiaux comme un catalyseur du changement des représentations sur le handicap. Et il est vrai que l’excellence sportive promise lors de cet événement permettra (peut-être) de voir une autre possibilité de réussite pour des personnes possédant un handicap physique ou mental. C’est certainement ce qu’a cherché à dire notre ministre des sports Valérie Fourneyron en citant Mark Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait ».

35 athlètes représenteront la France lors de ces mondiaux, et parmi eux, la capitaine Marie-Amélie Le Fur, qui aura à cœur de faire une prestation à la hauteur de son olympiade londonienne (1ère sur 100m ; 2ème 200m ; 3ème longueur). Une des figures emblématiques de cette équipe de France est Clavel Kayitare. Cet athlète de 27 ans a connu l’horreur du génocide rwandais. En plus d’être gravement blessé à la jambe, il perdit toute sa famille. Il trouva alors son courage dans l’athlétisme, où il dit s’entraîner « autant » que Christophe Lemaitre. Il décroche une deuxième place lors des mondiaux de 2011, mais n’a pas réussi à faire mieux qu’une 6ème place aux JO de Londres, due en partie aux nouvelles prothèses de ses concurrents… Un podium serait donc une belle performance et un exemple de détermination ! Retrouvez tous les autres membres de l’équipe de France sur le site de la fédération d’athlétisme handisport.

La bonne nouvelle pour ces mondiaux d’athlé, c’est qu’il sera possible de suivre la compétition en direct sur France 4, tous les jours à partir de 18h. Si ce petit « miracle » médiatique a eu lieu, c’est en grande partie grâce à la pression du mouvement handisport, et à France Télévisions qui a eu le mérite de prendre en considération les revendications. On peut donc se réjouir de cela au même titre que la diffusion en ce moment de l’Euro féminin de Football sur W9. Mais dis donc… Il y aurait d’autres sports que le foot et notamment le PSG en France ?

En voir (& savoir) plus

Le programme des épreuves

Article rédigé par Jean-Félix Pomier

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac’ @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l’UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Laisser un commentaire