Grand Prix d’Abu Dhabi : le baromètre

Comme souvent, le circuit d’Abu Dhabi n’a pas donné lieu à des batailles homériques ; pas de quoi mécontenter Sebastian Vettel qui s’impose une nouvelle fois !

En hausse

Nico Rosberg (Mercedes-AMG) et Romain Grosjean (Lotus) 
Certes, le pilote français n’est pas monté sur le podium. Néanmoins, il a fait montre d’une belle régularité ce week-end. Tandis que son leader Räikkönen était victime d’ennuis diverses (voir par la suite) Grosjean a assuré un résultat solide, en terminant quatrième, quelques secondes derrière Rosberg. Ce dernier continue sur sa lancée. Après une seconde position à Buddh, le voilà troisième à Abu Dhabi. D’un point de vue comptable, c’est un résultat excellent pour l’Allemand. En effet, il permet à son équipe de prendre onze points d’avance sur Ferrari au classement des constructeurs. Ces deux hommes, qualifiés de « pilote N°2 » en début de saison, prennent l’avantage sur leurs équipiers, et ce depuis trois épreuves. Assisterait-on à un revirement de situation dans les deux formations ?

Nico Rosberg sur le podium

Nico Rosberg sur le podium

L’équipe Force India
La manche indienne a semble-t-il revigoré les troupes de Vijay Mallya ! Les deux VJM06 ont inscrit quinze unités en deux courses, score jamais atteint depuis l’Angleterre en juin. La stratégie à un seul arrêt n’est pas étrangère à cette performance d’ensemble. Paul Di Resta a retrouvé le chemin des points, sixième, tout en ferraillant avec Lewis Hamilton (Mercedes-AMG), de quoi le rassurer après une série de courses hors du Top 10. Un Top 10 qu’a accroché de justesse son camarade allemand Adrian Sutil. Ces précieux points marqués dans la nuit d’Abu Dhabi leur permettent de rester à l’abri de Sauber pour le championnat des marques.

En baisse

Kimi Räikkönen (Lotus) 
Le champion du monde 2007 était-il déconcentré cette semaine ? Les rumeurs allaient bon train quant à ses différends avec Lotus. Il semblerait en effet que le Finlandais n’ait pas touché de salaire depuis le début de saison. De plus, Kimi a menacé l’écurie noire et or de ne pas prendre part aux dernières manches (U.SA et Brésil) ! Heureusement, sa séance de qualification s’est avérée positive, avec le cinquième temps. Une satisfaction de courte durée, puisque la F.I.A décidait d’exclure la Lotus E21 pour fond plat non conforme ! Räikkönen prit donc le départ depuis le vingt-deuxième rang. Iceman ne put défendre ses chances bien longtemps, puisqu’il abandonna dès le second virage, après une touchette avec Van Der Garde (Caterham). Ce résultat blanc marque un coup d’arrêt dans la lutte pour le poste de dauphin : le voici à 34 points d’Alonso (Ferrari). Du côté des constructeurs, ce n’est pas mieux non plus, car Lotus se retrouve à 27 et 16 unités de Mercedes-AMG et Ferrari.

Lewis Hamilton (Mercedes-AMG) 

Un autre cador de la F1 a eu des soucis à Abu Dhabi ; il s’agit du champion du monde 2008, Lewis Hamilton. Le Britannique n’a eu de cesse de se débattre avec un monoplace en manque d’adhérence. Pourtant, il pouvait envisager une belle performance en s’élançant de la seconde ligne. Hélas, des pilotes comme Felipe Massa (Ferrari) ou les deux Force India lui ont mené la vie dure. Au terme des 55 tours, Hamilton ne pouvait se satisfaire d’une septième position. Après un rendez-vous indien bien discret, l’ancien protégé de McLaren traverse une passe quelque peu difficile, d’autant plus que son équipier Nico Rosberg signe un nouveau podium !

L’équipe Toro Rosso 
La septième place de Jean-Eric Vergne à quinze passages de la fin n’était qu’un mirage. La stratégie accordée au Français n’a pas fonctionné, puisque ses pneus durs n’ont pas résisté aux assauts des affamés du Top 10, tels Sergio Pérez (McLaren, 9ème) ou le candidat au poste de N°2 chez Lotus, Pastor Maldonado (Williams, 11ème). JEV se verra obligé de passer aux stands en catastrophe pour chausser des pneumatiques appropriées et terminer seulement 17ème. Son équipier Daniel Ricciardo a lentement, mais sûrement glissé dans la hiérarchie. L’Australien, futur partenaire de Sebastian Vettel, a perdu la bagatelle de six positions durant cette épreuve (16ème). Un résultat insuffisant pour espérer rattraper Sauber dans la bataille des équipes.

Crédit photo : pages Facebook de Mercedes-AMG

Publicités

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s