La Pologne, ça vous gagne ! (2)

En l’espace de trois semaines, les volleyeurs sont devenus champions du monde à domicile, Michal Kwiatkowski s’est paré d’or en Espagne et les footballeurs ont battu hier les… Allemands, champions du monde.

On dirait que ce pays nous fascine, qu’il nous attire, qu’il nous étonne… En effet, l’an passé, nous vous parlions déjà des performances produites par Przemyslaw Niemiec et Rafal Majka lors du Giro mais aussi de celles réalisées par Lukasz Kubot, Jerzy Janowicz et Agnieszka Radwanska pendant Wimbledon.

Alors qu’il ne s’agissait à l’époque que de places d’honneurs ou de potentielles qualifications pour des finales de Grands Chelems, nous allons bien vous parler aujourd’hui de titres mondiaux. Du côté de la planète sport en Pologne, on est passé à un stade supérieur. Retour sur trois semaines fastes.

Culture Sport équipe nationale de Pologne de volley

Semaine 1 – Le titre Mondial maison des volleyeurs

Médaillés d’or en 1974, finalistes en 2006, treizièmes en 2010, les Polonais, cinquièmes des trois dernières éditions des Jeux Olympiques, ont de nouveau triomphé. A domicile, cette fois. Durant toute la durée du tournoi, ils n’ont concédé qu’une seule défaite (en treize matchs), c’était lors du deuxième tour contre les Etats-Unis (3-1). En finale, les locaux ont réalisé un authentique exploit en imposant face aux triples champions du monde en titre, les Brésiliens.

Culture Sport Michal Kwiatkowski Ponferrada

Semaine 2 – Le maillot arc-en-ciel de Kwiato

Au départ, deux favoris sont clairement annoncés : Alejandro Valverde (cinq fois sur le podium des Mondiaux, troisième de la dernière Vuelta) et Simon Gerrans (premier lauréat des Grands Prix cyclistes de Québec et Montréal) devraient à priori se disputer le titre. Mais derrière eux, on dénombre pléthore de seconds couteaux (de très grand luxe), à commencer par le tenant du titre Rui Costa suivi par Fabian Cancellara, Vincenzo Nibali, John Degenkolb, Tony Gallopin, Nacer Bouhanni, Peter Sagan, Alexander Kristoff, Philippe Gilbert, Greg Van Avermaet ou encore Michal Kwiatkowski. C’est à sept bornes de la ligne d’arrivée, que le coureur de la formation Omega Pharma-Quick Step a placé un violent démarrage, laissant ainsi sur place tous les autres concurrents au maillot arc-en-ciel. Vainqueur du Tour de l’Algarve et des Strade Bianche en début de saison, auteur de trois tops cinq dans les classiques Ardennaises, le coureur Polonais s’est largement consolé de son Tour de France raté (vingt-huitième), en allant s’emparer de la plus belle des tuniques. Pendant une saison entière, Kwiato représentera son pays avec honneur et joie.

Culture Sport Pologne Allemagne qualif Euro 2016

Semaine 3 – Lewandowski & co assomment les champions du monde

Quasiment trois mois jour pour jour (à quarante-huit heures près) après leur quatrième titre mondial, les Allemands ont vécu une grosse désillusion samedi soir à Varsovie. Même s’ils n’étaient que six champions sacrés au Brésil (Neuer, Hummels, Boateng, Kramer, Kroos et Müller) présents sur la pelouse du Stade National, la victoire de la sélection Polonaise est non seulement historique mais aussi et surtout inédite. Les Bialo-Czerwoni n’avaient jamais battu leurs voisins germains en dix-neuf confrontations. Les hommes de Joachim Löw sont tombés d’un petit étage comme le confirme cette statistique : la Nationalmannschaft était invaincue dans des éliminatoires (Coupe du Monde et Euro) depuis octobre 2007… Une éternité. La trente-quatrième rencontre aura donc été de trop pour les Allemands.

Crédit photos : page Facebook officielle de Michal Kwiatkowski, site officiel de la fédération Polonaise de football

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s