Grand Prix du Brésil : le baromètre

LES FLÈCHES D’ARGENT. Le duel Hamilton-Rosberg tourne à l’avantage de ce dernier pour la première fois depuis Monza ! L’affrontement entre les deux Mercedes trouvera donc son épilogue à Abu Dhabi, lors de la grande finale !

En hausse

Nico Rosberg (Mercedes-AMG)
N.Rosberg tout sourire

N.Rosberg tout sourire

Rosberg a enfin mis un terme à la série de cinq victoires consécutives de son rival Hamilton ! Il a fait montre d’une ténacité et d’une régularité à toute épreuve, lui qui n’avait pu contenir les assauts du Britannique à Austin la semaine passée. En signant à Interlagos son cinquième succès de l’année, Nico a fait un premier pas important en vue de la reconquête de la place du leader au championnat. Rarement nous avons vu une telle aisance chez l’Allemand, qui a toujours signé de meilleures performances que le champion 2008. Il a ainsi réduit son déficit à dix-sept unités avant la finale d’Abu Dhabi. Rappelons que les points y seront doublés, de quoi rajouter une dose de suspense supplémentaire dans un duel qui n’en manque pas ! Pour devenir champion, Rosberg devra absolument donner la pleine mesure de son talent : une victoire alliée à une troisième place de Hamilton lui assurerait le titre. Mais la F1 n’est pas une science exacte, et le rendez-vous oriental a déjà donné lieu à des retournements de situation mémorables (Alonso perdant le titre sur une erreur de stratégie en 2010, la remontée fantastique de Vettel deux ans après)

Felipe Massa (Williams)

Le chouchou du public a été l’attraction du week-end ! Le vice-champion du monde 2008 sur cette piste a ravi les spectateurs dès les qualifications, en jouant les troubles-fêtes pour l’obtention de la pole position. Le lendemain, sans doute un peu trop galvanisé par la foule, il faillit ruiner ses chances de podium en écopant d’une pénalité de cinq secondes pour vitesse excessive dans les stands. Qu’à cela ne tienne, Felipe disposait d’une avance confortable sur ses adversaires, d’autant plus que son équipier Bottas (Williams, 10ème) glissait lentement dans la hiérarchie. Il parvint à garder sa troisième place jusqu’au terme des soixante-et-onze tours pour signer une performance de premier plan pour son équipe.

En baisse

Sergio Pérez (Force India)

1656332_10152733685327936_440198569354585885_n

Avec une série de cinq arrivées d’affilée entre Spa et Sochi, Pérez semblait prendre un léger ascendant sur son compagnon et néanmoins rival Nico Hülkenberg. Hélas, sa bourde d’Austin, lors de laquelle il s’accrocha avec le malheureux Sutil, lui causa bien des soucis ce dimanche. En effet, il dût s’élancer de la dernière position après avoir essuyé une pénalité de dix places de la part des commissaires. Avec une monoplace quelque peu rétive sur la piste d’Interlagos, le Mexicain n’eut aucune chance de viser les points et termina finalement quinzième.
Le même scénario se produit chaque saison pour la petite équipe indienne. Elle conçoit une voiture bien née et performante, ce qui lui permet de signer de beaux résultats au printemps (podium de Pérez à Bahreïn). Cependant, le rythme de développement des grosses formations s’avère impossible à suivre pour l’ancienne formation Jordan, et de ce fait elle ne peut que sensiblement baisser dans la hiérarchie. Ainsi, Ferrari puis McLaren se sont envolés au classement des marques alors que Force India termine désormais ses courses en fin de Top 10. On voit mal comment la situation pourrait s’inverser dans deux semaines, mais la cuvée 2014 est globalement satisfaite pour cette écurie à taille humaine.

Medhi Casaurang

Publicités

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s