Murias Taldea, la nouvelle Euskaltel ?

CIRCUIT CONTINENTAL La mythique formation Basque, reconnaissable entre toutes grâce à sa couleur orange, disparue fin 2013, aurait-elle trouvé sa remplaçante ?

Culture Sport Murias Taldea 2015

Après une vingtaine d’années d’existence et une triste fin programmée, l’équipe Euskaltel-Euskadi a laissé des milliers d’amoureux transis par la petite Reine, orphelins, comme abandonnés sur le bord des routes lorsque vient ce fameux mois de juillet, synonyme de Tour de France. Depuis l’an passé, fini les traditionnelles foules orange survoltées dans les cols Pyrénéens. Pour la première fois depuis 2001, aucun groupe Basque n’était pas au départ de la Grande Boucle. Cette année, rebelote.

Pourtant, une nouvelle formation hegoalde a vu le jour en début de saison. Son nom : Murias Taldea. Inscrite au niveau Continental (troisième division mondiale), elle ne peut s’aligner dans les courses du circuit World Tour, dont appartient la Grande Boucle. En revanche, elle dispose d’un bon calendrier et participe aux principales épreuves de la Coupe de France où le niveau reste élevé. « À mi-saison, l’équipe peut se targuer d’un bilan satisfaisant, avoue Francis Lafargue, ancien attaché de presse à la Banesto et actuellement sur la Grande Boucle. Ils n’ont pas décroché de succès mais Jon Ander Insausti a terminé à une belle seconde place lors de Cholet-Pays de Loire. On les a également vus sur la Route du Sud aux côtés de Contador et Quintana, qui se préparaient pour le Tour. »

Disputer un premier grand tour, qui pourrait être la Vuelta.

Si la progression de Murias Taldea est constante, pourrions-nous la voir un jour au départ du Tour ? La prochaine étape est claire. « L’objectif est de décrocher une licence Continentale Pro (NDLR, deuxième division) afin d’étoffer l’effectif et de disputer un premier grand tour, qui pourrait être la Vuelta, confie Francis Lafargue. Des discussions sont en cours mais ce n’est jamais facile de motiver les investisseurs. Cependant, il y a de la demande et un réel besoin côté public et sportif Basque. » Euskaltel aurait-elle trouvé sa remplaçante ? Réponse dans les saisons à venir.

Culture Sport Murias Taldea

L’équipe Murias Taldea

Aritz Bagües (1989), Ander Barrenetxea (1992), Mikel Bizkarra (1989), Garikoitz Bravo (1989), Imanol Estévez (1993), Egoitz García (1986, ex-Cofidis), Adrián González (1992), Jon Ander Insausti (1992), Unai Intziarte (1991), Eneko Lizarralde (1993), Haritz Orbe (1991), Beñat Txoperena (1991).

Nicolas Gréno. Crédits photos : site officiel de l’équipe Murias Taldea.

Publicités

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s