Kevin Durant aux Warriors : le titre NBA déjà joué ? (1/2)

BASKET. Les Cleveland Cavaliers champions le 20 juin, ouverture du marché des transferts le 1er juillet : le business de la NBA ne s’arrête jamais. La liste 2016 des free agent (1) était d’un bon cru : Al Horford, Hassan Whiteside, Rajon Rondo, Demar De Rozan. Mais le plus gros poisson restait Kevin Durant, MVP de la saison 2013-2014 et meilleur marqueur de la NBA à 4 reprises.

cultureSPORT Kobe Bryant Steve Kerr

De nombreuses équipes se sont placées sur le dossier : Spurs, Clippers, Celtics, Knicks, Heat. Mais c’est le champion 2015 et finaliste 2016, Golden State, qui l’a attiré avec un contrat de 54M d’euros sur 2 ans, et surtout la possibilité de gagner enfin un titre qui lui échappe après une finale perdue en 2012 contre le Miami Heat et trois finales de conférences. Dès l’annonce de ce trade (2), une question s’est posée : cette arrivée va-t-elle tuer le suspense pour le titre ?

Oui

À l’heure actuelle, la franchise de Steve Kerr possède le plus bel effectif de la ligue. Le potentiel cinq majeur fait peur à tout le monde : une ligne arrière constituée de Steph Curry, MVP des deux dernières saisons régulières, le shooteur à 3 points Klay Thompson et Kevin Durant, l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Dans la raquette, on va retrouver l’homme à tout faire Draymond Green, auteur de 13 triples-doubles (3) cette saison et véritable métronome de cette équipe, assisté de Zaza Pachulia, le pivot géorgien transfuge des Dallas Mavericks.

Pour les suppléer, le banc n’est pas en reste : Shaun Livingston, meneur qui pourrait être titulaire dans la moitié des équipes NBA, André Iguodala, MVP des finales 2015, l’expérimenté David West venu des Spurs avec un contrat minimum d’un an ou encore l’arrière prometteur Ian Clark.

Enfin, les seuls départs de la franchise sont consécutifs à l’arrivée de KD, Harrison Barnes et Andrew Bogut qui ont rejoint les Dallas Mavericks, ou ce sont des joueurs peu importants comme le pivot Marreese Speights qui a rejoint les Clippers.

Ensuite, regardons les effectifs des adversaires des Warriors dans la conférence Ouest : certaines équipes sont aujourd’hui en reconstruction comme les Los Angeles Lakers avec leur nouvel entraîneur Luke Walton ou les Sacramento Kings de Demarcus Cousins et ne pourront pas accrocher les Warriors avant plusieurs années. À côté, les équipes comme les Houston Rockets, les Portland Blazers, les Utah Jazz, les Dallas Mavericks ou les Memphis Grizzlies ne tiendront pas sur la durée et vont se disputer les places de 4 à 8.

Une franchise comme les Los Angeles Clippers avec le quatuor Chris Paul-Blake Griffin-DeAndre Jordan-J.J Redick et les joueurs d’appui Jamal Crawford, meilleur 6ème homme de la NBA 2015-2016, ou Raymond Felton pourrait être un sérieux concurrent aux Warriors. Mais ces dernières années, ils n’arrivent pas à retranscrire leur régularité de la saison régulière (4 saisons consécutives à plus de 50 victoires) en play-offs où ils n’ont jamais atteint la finale de la conférence Ouest dans leur histoire.

cultureSPORT Kevin DurantReste deux équipes : le Thunder d’Oklahoma City, l’épouvantail de ces dernières années avec le duo Westbrook-Durant. L’impact physique de cette franchise a considérablement gêné cette année les Spurs qu’ils ont éliminés en demi-finale de conférence en 6 matches et les Warriors qu’ils ont été à deux doigts d’éliminer, finalement battue en 7 matchs après avoir mené 3-1. Mais la perte de KD fait émettre des réserves sur leur capacité à les perturber cette année.

La seule équipe qui semble presque à l’égal de Golden State sont les Spurs de Gregg Popovich où une page se tourne avec la retraite de Tim Duncan après 19 ans de carrière. Ils se sont renforcés avec l’arrivée de l’ailier fort espagnol Pau Gasol qui va se greffer au duo Lamarcus Aldridge-Kawhi Leonard pour former le nouveau big three de la franchise texane. Mais les Spurs vont normalement devoir se contenter de la deuxième place de la conférence comme la saison dernière.

Non

Retrouvez la suite de cet article demain dès 9h.

___
(1) Joueur dont le contrat a expiré et qui peut signer dans n’importe quelle équipe (2) transfert (3) 3 lignes statistiques à plus de 10 unités

Thomas Ginesta
Crédits photos : page Facebook officielle de Golden State

Publicités

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s