Kevin Durant aux Warriors : le titre NBA déjà joué ? (2/2)

BASKET. Dès l’annonce du transfert de Kevin Durant à Golden State, une question s’est posée : l’arrivée du MVP 2013-2014 chez les Warriors va-t-elle tuer le suspense pour le titre ? Après avoir détaillé hier les différents raisonnements penchant du côté du oui, voici désormais les éléments laissant penser que rien n’est encore joué.

Oklahoma City Thunder v Golden State Warriors - Game One

Oui

Pour (re)lire cette partie publiée hier, c’est par ici

Non

Malgré certaines critiques d’anciennes légendes de la NBA comme Charles Barkley et Reggie Miller qui ont pointé du doigt le choix « facile » de KD de rejoindre les Warriors ou l’inquiétude du patron de la NBA Adam Silver sur l’équité du championnat, la ligue n’est pas jouée d’avance pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, oui sur le papier comme dit ci-dessus, les Warriors ont le meilleur effectif de la ligue. Maintenant, on sait qu’en sport, empiler des stars dans une même équipe n’est pas toujours gage de réussite. La guerre des egos va peut-être faire rage dans la franchise de San Francisco : à OKC, KD était souvent, avec Russell Westbrook, la première option de jeu utilisé par le head coach Billy Donovan. Mais là, KD va avoir moins le ballon en main avec les Splash Brothers ou encore Draymond Green. Va-t-il accepter d’être un joueur moulé dans un collectif huilé et non plus le joueur star, lui qui tourne à une moyenne ahurissante de 27,2 points/match depuis son arrivée en NBA ? Ensuite, encore plus qu’avec Steph Curry, la cohabitation va-t-elle bien se passer avec Draymond Green, amateur du trash talking et grande gueule sur et en dehors du parquet ? Rien n’est moins sûr.

De plus, on sait qu’en NBA, la saison régulière et les play-offs sont totalement différents et les Warriors peuvent en témoigner : auteurs de la meilleure saison régulière de l’histoire avec 73 victoires pour 9 défaites, battant le record des Bulls de 1995-1996, Golden State devait avoir une voie royale pour le titre. Mais ils se sont heurtés en finale à la bande de Lebron James au terme d’une superbe série en 7 matches. Un record sans un titre est toujours moins glorieux ! En play-offs, chaque joueur veut être le sauveur, le franchise player, c’est-à-dire celui qui fait gagner l’équipe. Or, c’est dans ces moments-là que les egos peuvent ressortir et pénaliser le collectif : on a pu le voir cette année où parfois les Splash Brothers, Curry et Thompson, ont abusé des tirs à 3 points sans réussite et causer la perte de leur équipe.

Enfin, dans cet argumentaire, n’oublions pas la conférence Est : malgré l’arrivée de bonnes recrues, les équipes des Boston Celtics, des Orlando Magic, des Chicago Bulls ou des New York Knicks vont encore être dans le sillage des champions en titre, les Cavaliers. Pour le moment, malgré l’attente de la re-signature de Lebron James (même si celle-ci ne fait aucun doute), la franchise de l’Ohio n’enregistre la perte d’aucun joueur majeur et s’est même renforcée avec les joueurs de rotation Chris Andersen (ex-Miami) et Mike Dunleavy (ex-Chicago). De plus, malgré l’arrivée d’un joueur physique comme KD, les Warriors vont continuer dans ce qu’ils savent faire le mieux : un jeu fait de circulation de balle. Cependant, ils ne sont pas fans des équipes physiques comme le sont OKC, avant le départ de KD, ou les Cleveland Cavaliers qui semblent encore être l’adversaire n°1 aux Warriors pour le titre.

Au final, même si c’est difficile à croire, le titre NBA 2016-2017 n’est pas déjà dans les coursives de l’Oracle Arena, antre des Warriors. Bien évidemment, ils seront favoris pour le Graal mais des équipes comme les Spurs, les Cavaliers et peut-être les Clippers, les Bulls et les Raptors (même si c’est difficile à y croire) peuvent les en empêcher. Maintenant, le risque est d’avoir une finale 2017, identique aux deux dernières années : Cavaliers-Warriors. Réponse à partir du 25 octobre avec le début de la nouvelle saison !

Thomas Ginesta
Crédit photo : Christian Petersen/Getty Images

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s