Vincent Duvignac (1/2) : « J’ai réussi à me remettre focus »

SURF. Championnats de France. Alors qu’il avait mis sa carrière professionnelle entre parenthèses, le Mimizannais a remporté aujourd’hui son troisième titre de champion de France open, à 29 ans.

culturesport-vincent-duvignac

Crédit photo : Antoine Justes

cultureSPORT : Au sortir de l’eau, on vous a vu pousser un gros ouf de soulagement. Même si votre carrière est mise entre parenthèses, vous parvenez malgré tout à vous imposer. Réalisez-vous ?

Vincent Duvignac : Comme pour toutes les compétitions auxquelles j’ai participé, j’avais vraiment envie de gagner. Même si je me suis quasiment retiré du circuit pro, je n’ai pas lâché l’entraînement. Je m’entraîne peut-être plus, notamment pour la préparation des grosses vagues. C’est incroyable d’avoir gagné. En plus, il y avait des mecs qui font des compétitions toute l’année. Pour ramener ce troisième titre, j’ai réussi à faire ma petite routine, à me remettre focus, en mode compet’.

cultureSPORT : En prenant un joli tube, Charly Martin est resté longtemps devant. Vous, vous revenez avec un très beau carve. Ca s’est joué dans les deux dernières minutes, presque au buzzer. Il fallait donc rester concentré jusqu’au bout…

Vincent Duvignac : C’était une finale bizarre. En séries, on avait eu un rythme beaucoup plus soutenu, avec de bonnes vagues tout au long des 20-25 minutes. Mais cette fois, on a eu droit à 30 minutes. La marée descendait. Du coup, il y a eu très peu de vagues, donc peu de scores. Comme Charly était en tête avec un six points et un cinq et quelque, j’ai complètement changé de stratégie. Je surfais davantage vers le nord, face aux juges et backside – alors que j’avais réussi à faire des scores frontside – en essayant de fixer mes manœuvres. C’est vrai qu’il y avait un peu de stress et énormément de fatigue. On a eu quatre séries intenses dans la journée et à chaque fois, je me battais pour récupérer des priorités. J’en ai gagné pas mal et c’est ce qui a fait que j’ai carrément gagné. C’est top, je vais pouvoir fêter ce titre. Ca fait longtemps que je n’avais pas fait la fête pour une bonne occasion (rires).

« J’ai envie de faire de bons résultats et surtout de m’éclater »

cultureSPORT : Vous avez désormais une autre vie de surfeur qui voyage et fait des images. Allons-nous vous revoir sur les prochains championnats de France ?

Vincent Duvignac : Grave ! Je vais continuer de m’entraîner pour remporter toutes les compétitions que je vais pouvoir faire. Je ne sais pas encore si je vais pouvoir participer à des compétitions du tour pro européen. J’adore la compétition et je n’ai pas envie de la lâcher. J’ai envie de garder un bon pied dedans, ça motive tout au long de l’année et ça m’amène une certaine rigueur. J’ai envie de faire de bons résultats et surtout de m’éclater.

cultureSPORT : Ça vous fait quoi de gagner à Biarritz, dans le berceau du surf français ? C’est toujours un sentiment spécial ?

Vincent Duvignac : Cet endroit est génial, mythique. Je viens ici depuis mes douze ans pour faire des compétitions. J’ai notamment participé à la Maïder Arosteguy. J’en ai gagné quelques unes ici. Ce sont les deuxièmes « France » que je gagne ici, c’est top ! En plus, il y avait vraiment un super plateau. Ça en est presque émouvant. J’étais le plus vieux de la compétition (rires).

cultureSPORT : 29 ans, c’est vieux pour un surfeur ?

Vincent Duvignac : Dans le monde du surf français, ça commence à être vieux parce qu’on a une nouvelle génération qui est performante. On a des surfeurs qui sont potentiellement capables d’être champions du monde sans soucis. Je suis content d’avoir vaincu tout ça.

Partie 2 : « Le surf est assez ingrat comme sport »

Propos recueillis par Nicolas Gréno (@nicolasgrenon.greno@culturesport.net) à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques)

Advertisements

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

There is one comment

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s