Basket Sport féminin

Une victoire contre Saint-Delphin pour continuer à rêver

Rencontre avec Baptiste Ibarlosa, le coach de l’Anglet Côte Basque Basket avant le match (comptant pour la 15e journée de Nationale 2) disputé face à Saint-Delphin, à domicile, ce samedi soir (20h).

cultureSPORT : Pouvez-vous nous faire un rapide bilan du dernier match face à Brive (victoire 54-40) ?

Baptiste Ibarlosa : Cette rencontre a été assez compliquée car Brive a réussi à nous perturber. Mes joueuses ont été clairement en manque de réussite sur les tirs longue distance. Ce qui nous a également fait défaut c’était d’imposer notre rythme de jeu. Cela peut s’expliquer par le fait de jouer dans une salle que l’on ne connaissait pas ou encore par la longueur du déplacement que l’on a dû effectuer. Mais, au cours de la seconde période, les filles sont parvenues à trouver des solutions et à prendre le large au score grâce notamment à un jeu rapide, une meilleure adresse à trois points et un état d’esprit comme toujours irréprochable. Tout cela, nous a permis de ne plus être rejoints au tableau de marque et à ce que nos adversaires perdent peu à peu le fil du match.

cultureSPORT : Tout au long de cette année, vous avez pris l’habitude de jouer avec deux meneuses que sont Rose Petit et Léonore Duchez, quel en est l’impact sur le terrain ?

Baptiste Ibarlosa : Le fait de compter deux meneuses de jeu dans son effectif est bien évidemment un avantage, d’autant plus que ce sont des profils assez complémentaires. En effet, lorsque Léonore est sur le parquet, elle nous amène à la fois de l’expérience, de la sérénité mais aussi des possibilités de tirs à trois points. En ce qui concerne Rose, elle a encore des choses à apprendre mais du haut de ses dix-sept ans, elle nous amène toute son agressivité et sa vitesse lors de ses entrées.

Tout devrait bien se passer en ce qui concerne le maintien.

Baptiste Ibarlosa

cultureSPORT : Grâce à cette dernière victoire, vous avez six points d’avance sur la zone de relégation, est-ce synonyme de maintien assuré ?

Baptiste Ibarlosa : Mathématiquement, rien n’est encore fait avec des équipes comme le Stade Montois ou Toulouse qui vont se battre jusqu’au bout. Mais nous n’avons pas à nous mettre de la pression, sauf catastrophe, tout devrait bien se passer en ce qui concerne le maintien.

cultureSPORT : Le championnat est très resserré avec pas moins de sept équipes qui se tiennent en trois points, comment vous l’expliquez ?

Baptiste Ibarlosa : Tout d’abord, je tiens à dire qu’il est très difficile de s’imposer à l’extérieur dans ce championnat, que ce soit face aux grosses équipes ou face à celles réputées comme plus faible. Ensuite, si l’on fait une comparaison par rapport à la saison dernière, il n’y a pas d’équipe qui survole le championnat à l’instar de l’équipe de Limoges, qui n’avait perdu que quatre matchs.

Essayer de rester accroché au peloton de tête.

Baptiste Ibarlosa

cultureSPORT : En ce qui concerne votre équipe, qu’attendez-vous de vos filles sur cette fin de saison ?

Baptiste Ibarlosa : Nous avons grimpé assez rapidement en haut du classement en profitant de quelques faux pas d’équipes qui se situaient devant nous mais aussi grâce à notre série de victoires toujours en cours. Je souhaite que l’on reste accroché au peloton de tête et atteindre si l’on peut les playoffs.

cultureSPORT : Samedi, vous allez affronter l’équipe girondine de Saint-Delphin. Comment vous voyez ce match ?

Baptiste Ibarlosa : C’est une équipe qui dispose d’un effectif assez varié avec à la fois de jeunes joueuses et d’autres avec plus d’expériences. De ce que j’ai retenu du match aller, je me rappelle d’un secteur intérieur assez impressionnant et d’une grosse qualité au rebond.

Euskal Taldea en lever de rideau

Juste avant la rencontre entre l’ACBB et Saint-Delphin, la salle El Hogar abritera le duel entre Euskal Taldea et Le Muret, comptant pour le championnat de France de N2 de handibasket. Une victoire est indispensable aux basketteurs en fauteuil pour se qualifier pour les playoffs. À la mi-temps des deux matchs, Guillaume Toucoullet, vice-champion d’Europe de para-archérie, fera une démonstration.

Propos recueillis par Bixente Gorostegui (@GorosteguiB). Crédit photo de la une : Michel Geles.

0 comments on “Une victoire contre Saint-Delphin pour continuer à rêver

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :