Charles Gimenez : « On espère viser quelque chose de bien : au moins les demies »

RUGBY. Présent au sein de l’effectif biarrot depuis 2009, Charles Gimenez est en passe de devenir un des historiques du club. Avant que le BO ne rencontre Dax en amical aujourd’hui à Soustons (19h), le trois-quarts centre revient sur la prépa physique suivie par les Basques cet été. Il se livre aussi sur les ambitions de la formation coachée par David Darricarrère et Frédéric Garcia.

cultureSPORT Charles Gimenez

cultureSPORT : Charles, comment s’est déroulée cette intersaison ?

Charles Gimenez : Elle s’est très bien passée. Nous nous sommes rendus à Sare ainsi qu’à Bidarray pour suivre un stage de cohésion durant lequel nous avons fait de la randonnée et des épreuves physiques afin de solidariser le groupe. On a fini par de la force basque contre l’Napurrak d’Espelette. C’était vraiment sympa, ça a permis d’avoir une bonne cohésion. On a bien rigolé pendant tout le stage.

cultureSPORT : Vous vous apprêtez à disputer votre premier match de cette nouvelle saison face à Dax. Comment l’avez-vous préparé ?

Charles Gimenez : Avant le stage, on a eu trois semaines de présaison sur le travail physique. Là, ça fait deux bonnes semaines qu’on a commencé à travailler notre rugby sérieusement. L’idée était d’être prêts pour ce premier match amical parce qu’on espère bien commencer la saison et ça commence dès les matchs amicaux. On aura à cœur d’aller faire quelque chose à Soustons.

« Nous sommes vraiment motivés pour cette saison, même impatients de la débuter. »
cultureSPORT : Quel est le réel objectif de cet exercice 2016-2017 ? La montée à l’échelon supérieur est-elle envisageable selon vous ?

Charles Gimenez : On espère viser quelque chose de bien : au moins les demi-finales. S’il y a plus, ce serait génial. Après, on se prépare un maximum, mais la saison est longue et ce n’est pas maintenant qu’il faut parler de la fin de l’année. Une chose est sûre, le groupe est motivé et vit très bien. Nous sommes vraiment motivés pour cette saison, même impatients de la débuter.

cultureSPORT : Quel regard portez-vous sur les premiers matchs inscrits sur votre calendrier ?  Vous allez débuter à domicile face à Narbonne (21 août) puis enchaîner avec Montauban (2 septembre), Angoulême (9 septembre) et Agen (16 septembre). Est-ce un début costaud ?

Charles Gimenez : De toute façon tous les matchs de Pro D2 deviennent costauds à l’image des rencontres de Top 14. Il n’y a pas de petites équipes, surtout pas, on l’a bien vu l’année dernière. On a la chance de commencer à Aguilera. On va donc tâcher de montrer nos objectifs pour cette année et ce d’entrée de jeu. Le groupe est très motivé pour faire un bon début de saison. Nous sommes pleins d’enthousiasme.

« On adore côtoyer directement nos supporters, nos socios et nos sponsors. »
cultureSPORT : Pendant la présentation de l’équipe (jeudi dernier à Aguilera), on vous a vu servir l’apéro aux supporters. C’est important pour le groupe de montrer qu’il est proche de ses fidèles suiveurs ?

Charles Gimenez : Tout à fait. On avait déjà fait ça l’an dernier en comité plus restreint à l’intérieur des tribunes Serge Kampf. Comme cette initiative nous avait plu, qu’elle avait plu au staff et aux partenaires, on l’a donc organisée à plus grande échelle. C’était vraiment sympa. On adore côtoyer directement nos supporters, nos socios et nos sponsors. Personnellement j’en connais beaucoup, mais ça permet à tout le monde de faire des connaissances. Franchement, c’est super.

cultureSPORT : C’est également l’occasion pour que les supporters aient la possibilité de voir et d’échanger avec les nouvelles recrues…

Charles Gimenez : Exactement, que les nouveaux joueurs soient bien présentés, qu’ils puissent leur parler. C’est important d’être près d’eux. Ce sont eux qui nous font vivre, qui font exister le club. C’est un tout…

cultureSPORT : Un dernier mot sur les recrues. Se sont-elles bien intégrées ?

Charles Gimenez : Vraiment très bien. Que ce soit les anciens comme (David) Roumieu ou (Fabien) Fortassin et même les nouveaux du centre de formation, les recrues sont hyper sympas. Elles ont été très bien accueillies. On a fait un bon stage pour bien se souder. C’est de bon augure.

Propos recueillis par Nicolas Gréno (@nicolasgreno)
Crédit photo : René Tanguy via le site officiel du Biarritz Olympique Pays Basque

Publicités

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s