Trois questions à… Léa Palermo et Gaëtan Mittelheisser

BADMINTON. Internationaux de France. Léa Palermo (22 ans) et Gaëtan Mittelheisser (23 ans), deux espoirs du badminton français, étaient présents au stade Pierre-de-Coubertin ce jeudi pour signer des autographes en marge des Internationaux de badminton de France. L’occasion pour eux d’évoquer le tournoi de Paris, leur début de saison compliquée ou encore leur vie à l’INSEP.
culturesport-lea-palermo-et-gae%cc%88tan-mittelheisser

Léa Palermo et Gaëtan Mittelheisser en pleine séance de dédicace à l’espace Badminton Experience. Crédits : Thibault Burban/cultureSPORT

cultureSPORT : Vous n’avez pas pu participer à l’Open de France de Badminton à cause de vos blessures. De quoi souffriez-vous ?

Léa Palermo : Je me suis blessée au poignet. Les médecins ne sont pas arrivés à mettre un nom sur mon mal. Ce n’est pas évident de regarder les autres jouer et de ne pas pouvoir participer. Même si je sais que les blessures forgent les joueurs, j’ai très envie de redémarrer la compétition. J’ai repris l’entraînement cette semaine. Si tout se passe bien, je devrais de nouveau participer à un tournoi dans trois semaines.

Gaëtan Mittelheisser : Je souffre du pied droit depuis le mois d’août. Pour ne rien arranger, à la veille de la reprise de la compétition, j’ai fait une rechute. Mon médecin m’a arrêté six semaines. Depuis dix jours, j’ai le feu vert médical. Au début, j’appréhendais de revenir sur le terrain mais pour me redonner confiance, j’ai réalisé un travail d’appuis. Je n’ai repris la raquette que ce matin (ndlr : jeudi matin).

cultureSPORT : Que pensez-vous du tournoi de l’Open de France de Paris et de son ambiance ?

culturesport-lea-palermo

Léa Palermo : Chaque rencontre est difficile dans ce tournoi. C’est du niveau du Championnat du monde ou des Jeux Olympiques. Malheureusement, il n’y a plus de Français en compétition aujourd’hui (ndlr : jeudi). Mais il reste encore plein de beaux matchs à voir ! Et l’ambiance dans la salle est géniale. Il y a énormément de monde. Je trouver cet engouement incroyable : même s’il n’y a plus de représentants français, les spectateurs sont toujours là.

Gaëtan Mittelheisser : L’ambiance et les animations autour du tournoi sont tops. Mais le plateau de jeu pourrait être amélioré pour le spectacle. L’idéal, ce serait de plonger la salle dans le noir et d’éclairer seulement les terrains, ce qui se fait pour la plupart des grands tournois. De cette manière, nous ne serions pas déconcentrés par le public. Mais je comprends que cela représente un budget et que cela peut poser aussi des questions de sécurité.

« Avec Peter Gade, on tend vers plus de professionnalisme »

cultureSPORT : Percevez-vous un changement à l’INSEP avec l’arrivée du Danois et nouveau directeur de la performance, Peter Gade ?

Léa Palermo : L’entraînement est nouveau mais nous en avions besoin. Peter Gade est une légende du badminton (ancien numéro 1 mondial, cinq médailles en Championnat du monde et autant de fois champion d’Europe). Nous avons beaucoup de chance de l’avoir avec nous. Il a le souci du détail. Il est très carré, très stricte, très méticuleux. Avec lui, on tend vers plus de professionnalisme.

culturesport-gaetan-mittelheisser

Gaëtan Mittelheisser : Je trouve que c’est un peu facile de dire que si nous jouons mieux, c’est grâce à Peter. Il ne faut pas oublier tout le travail fait en amont avec les entraîneurs. Après, c’est vrai que nous avons perçu un changement radical avec lui. Il n’a pas la même vision de l’entraînement que les autres. Nous l’avons compris lorsqu’il a fait venir un préparateur physique à l’INSEP. Même si nous faisions déjà du physique, nous n’avions encore jamais eu un membre du staff consacré à cette activité. Ce qui a changé aussi, c’est l’implication des joueurs. Peter Gade, c’est un nom. Quand il est là, tu as envie de montrer le meilleur de toi-même.

Propos recueillis par Thibault Burban (@thibaultburban) & Eva Mignot (@Mignot_E), au stade Pierre-de-Coubertin (Paris).

About Nicolas Gréno

Créateur & rédac' @cultureSPORT depuis mai 2009. Correspondant sportif Sud Ouest. Passé par le DU Journalisme à l'UPPA. Contact : n.greno@culturesport.net

Pour commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s