Interviews Les jeunes pousses du sport Rugby

Carla Arbez : « C’est dommage qu’il n’y ait pas de Six Nations U20 chez les féminines »

"Je ne trouve pas ça normal que les garçons soit retransmis et pas nous..."

Carla Arbez a activement participé aux deux larges succès dérochés face aux jeunes pousses anglaises, les 9 et 16 mars (31-12, 14-40). La demi de mêlée, qui peut également jouer à l’ouverture, revient également sur la victoire de l’AS Bayonne sur Tarbes, la semaine dernière, en Élite 1.

Crédit photo : archives Carla Arbez

Étudiante en Licence 2 STAPS entraînement sportif à l’instar de Maya Lespielle (sa coéquipière chez les Bleuettes et à l’AS Bayonne), Carla Arbez souhaiterait poursuivre ses études jusqu’en Master. « Mon projet est de passer les concours de la fonction publique, dans la police. » Championne d’Europe U18 avec l’équipe de France à 7, la jeune basque a commencé le rugby à l’âge de… sept ans, sur l’Île d’Oléron. « C’est un copain qui m’y a emmenée et depuis je n’ai jamais pu lâcher. » Passée par La Rochelle et le pôle espoir de Toulouse, elle a revêtu cette saison le maillot des Baionako Neskak, après avoir effectué un petit crochet par Bordeaux.


cultureSPORT : Comment se sont déroulés ces deux matchs face aux Anglaises ?

Carla Arbez : Très bien ! Je suis très contente d’avoir battu les Anglaises à deux reprises et surtout chez elles. Je suis surprise car nous ne pensions pas, avec tout juste quinze jours de préparation, sortir un match avec autant de solidarité. Nous nous sommes facilement retrouvées sur le terrain. C’est ce qui a fait notre force ! Cette victoire en Angleterre n’a fait qu’appuyer notre euphorie. Les conditions météorologiques ont été dures mais nous avons su les contrer.

« Je ne trouve pas ça normal que les garçons soit retransmis et pas nous… »

Carla Arbez

cultureSPORT : Pour le moment, vous ne jouez que des France-Angleterre. Comment expliques-tu que les autres pays (Écosse, Irlande, Italie) ne soient pas encore au rendez-vous ?

Carla Arbez : C’est dommage qu’il n’y ait pas de Six Nations U20. J’espère que ça va très vite venir car c’est une aventure exceptionnelle et très enrichissante. Elle peut amener à jouer un jour chez les grandes. Je pense que le niveau des autres nations n’est pas aussi élevé. Ces équipes doivent peut-être manquer d’effectif pour créer une catégorie U20…

cultureSPORT : Les rencontres des U20 masculins sont régulièrement diffusées sur France 4. Que penses-tu de la médiatisation autour de vos propres matchs ?

Carla Arbez : Je ne trouve pas ça normal que les garçons soit retransmis et pas nous… Surtout quand on voit la différence de résultats entre les masculins et les féminines chez les seniors. Normalement, une télévision locale retransmet nos matchs mais cette année, ça n’a pas été organisé. J’espère que dans les années futures, les filles U20 seront elles aussi retransmises sur France 4.

Carla Arbez avec Élodie Poublan. Crédit photo : Jean-Luc Schreiher.

cultureSPORT : Élodie Poublan est montée sur le podium de la Coupe du Monde 2014 (troisième) et a également réalisé le Grand Chelem, la même année, avec les Bleues. Il s’avère que c’est une de vos coachs…

Carla Arbez : Je suis très contente d’avoir eu la chance qu’Elodie soit notre entraîneur derrière. Son expérience de joueuse ainsi que sa grande carrière internationale nous ont mises en confiance. Elle était toujours à l’écoute et présente pour nous glisser deux-trois conseils. J’ai aimé sa façon de nous coacher et de nous mettre en confiance à chaque entraînement. Je n’en retiens que du positif !

cultureSPORT : Comment abordais-tu le retour en championnat ? Penses-tu que ton équipe, l’AS Bayonne, puisse conserver la deuxième place jusqu’à la fin de la phase régulière ?

Carla Arbez : J’avais hâte de retrouver les copines et de finir la fin de saison avec. J’avais également hâte de rejouer avec Pauline (Bourdon, NDLR) à la charnière. Nous allons tout faire pour conserver notre deuxième place et décrocher un quart de finale à la maison !

cultureSPORT : La reprise en Élite 1, la semaine dernière face à Tarbes, s’est plutôt bien déroulée pour vous…

Effectivement, ça a été un très bon retour avec, en prime, la victoire bonifiée à la maison (36-5). On ne pouvait pas mieux repartir. En première mi-temps, on a imposé notre tempo et marqué à cinq reprises. La seconde période a, en revanche, été un peu plus décevante. On a connu une baisse de rythme et encaissé un essai à la dernière minute…

Propos recueillis par Nicolas Gréno (@nicolasgreno), le lundi 25 mars 2019.

0 comments on “Carla Arbez : « C’est dommage qu’il n’y ait pas de Six Nations U20 chez les féminines »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :